Accueil / Actus / Amateur / Messieurs/Dames / Championnat d’Europe Individuel messieurs : les têtes d’affiche

Championnat d’Europe Individuel messieurs : les têtes d’affiche

En ce deuxième jour de reconnaissance sur le parcours du Médoc, il est temps de vous présenter les joueurs les plus attendus du tournoi. Si parmi les 20 Français alignés les chances des Bleus sont réelles, les joueurs étrangers auront aussi leur mot à dire. Liste non exhaustive des têtes d’affiche de ce championnat.

Le Suédois est la vedette de cette semaine de par sa 3e place au Ranking Mondial Amateur. Alexis Orloff / ffgolf
23-26
juin
CHAMPIONNAT D'EUROPE INDIVIDUEL MESSIEURS
LIEU : GOLF DU MEDOC, France
CATÉGORIE : Toutes catégories

Ludvig Åberg (Suède) : n° 3 mondial

Etudiant à l’Université de Texas Tech, Ludvig Åberg est cette semaine le joueur le mieux classé au ranking amateur mondial. Le Suédois s’est notamment fait remarquer lors de sa première saison universitaire avec une participation à l’Arnold Palmer Cup et une belle 10e place au Colonial Collegiate Invite. En 2021, le membre de l’équipe nationale suédoise s’est imposé à la Jones Cup et a fait coup double en remportant dans la foulée Le Prestige sous les couleurs de sa fac. Plus récemment il a à nouveau été victorieux au Thunderbird Collegiate. C’est donc un gros client pour cette semaine qui s’est même offert le luxe d’une belle 30e place au Scandinavian Mixed, sur le Tour Européen, chez lui en Suède.

Ludvig Åberg. Alexis Orloff / ffgolf

David Puig (Espagne) : 13° mondial

Ce nom ne vous dit peut-être pas grand chose mais il est pourtant l’un des cadors du golf amateur européen. Déjà très dangereux en catégorie jeune, David Puig avait notamment terminé 7e des Internationaux de France (Coupe Murat) en 2019. Membre essentiel de l’équipe d’Espagne, David Puig est aujourd’hui étudiant aux Etats-Unis dans l’université d’Arizona State. L’Espagnol a sans doute choisi la bonne voie puisqu’il évolue dans la fac d’un certain Jon Rahm, récent vainqueur de l’US Open. Il y a quelques jours il a participé à l’Arnold Palmer Cup en remportant trois de ses quatre matchs. Départ pour lui demain à 7h41 du trou numéro 1 en compagnie du Suédois Ludvig Åberg.

David Puig. Alexis Orloff / ffgolf

Eugenio Lopez-Chacarra Coto (Espagne) : 17° mondial

Lui aussi revient tout juste d’une participation à L’Arnold Palmer Cup et s’affiche cette semaine comme l’un des favoris. Eugenio Lopez-Chacarra, frère de Carolina, est aujourd’hui étudiant à l’université d'Oklahoma State et fait partie intégrante d’une délégation espagnole très forte. Gros frappeur également très à l’aise dans le petit jeu, il pointe actuellement à la 17e place du WAGR mais a déjà atteint la 10e place de ce même classement. Avec huit Top 10 sur ses dix derniers tournois en 2021, sa constance impressionne mais il manque une belle victoire à son palmarès. Peut-être pour cette semaine, qui sait ?

Eugenio Lopez-Chacarra Coto. Alexis Orloff / ffgolf

Alvaro Mueller-Baumgart (Espagne) : 41° mondial

Parmi tous les favoris, il est sans doute l’un des plus jeune. Freshman au sein de l’Université de UCLA, Alvaro Mueller-Baumgart a déjà été 8e au classement mondial amateur et peut se vanter de quelques très bons résultats ces derniers temps. Au Portugal, il a notamment signé une belle 3e place lors des Internationaux avant d’enchaîner une quinzaine de jour après sur une belle 2e place au Championnat Espagnol Amateur. Né à Munich d’un papa allemand et d’une maman espagnole, son plus grand fait d’arme reste sa double victoire, en 2018 et en 2019, au Championnat d’Espagne U18.

Alvaro Mueller-Baumgart. Alexis Orloff / ffgolf

Julien Sale (France) : 101e mondial

Un peu de chauvinisme, ça ne fait pas de mal. Ils sont 20 Français dans le champ mais difficile d’en dégager un. Alors autant se fier au classement mondial amateur en prenant Julien Sale qui avec sa place de 101e au WAGR est le garçon le mieux classé chez les Bleus. Dans les rangs d’Arkansas State en tant que Senior, Julien Sale est originaire de la Réunion et a honoré à plusieurs reprises des sélections en équipe de France messieurs. Vainqueur par trois fois aux USA sous les couleurs rouges de sa faculté, Julien Sale s’élancera demain en ouvreur côté tricolore à 7h52 du trou numéro 1. Il sera sans doute l’un des hommes à surveiller.

Julien Sale. Alexis Orloff / ffgolf

Le post social 


Par Romain MURAILLE
22 juin 2021