Accueil / Actus / Amateur / Messieurs/Dames / Coupe de France dames : dans le vif du sujet

Coupe de France dames : dans le vif du sujet

Le Trophée Pierre-Lafite est remis en jeu à partir de ce vendredi sur le parcours du Gouverneur, au nord de Lyon. 109 joueuses tenteront de succéder à Pauline Stein, qui s’était imposée en 2018.

Pauline Stein se présente cette semaine dans le rôle de tenante du titre. Alexis Orloff / ffgolf
12-14
avril
COUPE DE FRANCE DAMES TROPHÉE PIERRE LAFITE
LIEU : Gouverneur, France
CATÉGORIE : Toutes catégories

Le tournoi

Avec la Mouchy disputée parallèlement par les messieurs à Fontainebleau et la coupe Esmond la semaine prochaine à Saint-Cloud, la Coupe de France dames fait partie des tournois sonnant traditionnellement le début de saison sur le sol français. Cette année, les 109 joueuses engagées ont rendez-vous sur le golf du Gouverneur, en lisière de la Dombes, qui avait accueilli l’automne dernier les championnats de France cadets.

Pauline Stein (Paris Country Club) se présente dans la peau de la tenante du titre, elle qui s’était imposée en 2018 au Saint-Malo Golf Resort. « En ce moment, mon golf est en place, j'ai de bonnes sensations, confie-t-elle. Ce tournoi reste un très bon souvenir, et la victoire m'a bien aidée la saison dernière. J'espère jouer aussi bien cette année ! »

Vendredi lors du premier tour, elle partagera sa partie avec Adéla Cernousek (Saint-Cloud) et Charlotte Liautier (Saint-Nom La Bretèche), dont il ne fait nul doute qu’elles arriveront avec le même genre d’ambitions. Ce sera du même acabit à la même heure (10h09) mais cette fois sur le départ du 10, avec Alizée Vidal (Saint-Cloud) et Lilas Pinthier (Paris Country Club), qui joueront avec l’Autrichienne Isabella Holpfer, qui avait notamment été quart-de-finaliste de la Coupe Esmond en 2018.

La joueuse à suivre : Alizée Vidal

Depuis le début de saison, la joueuse de Saint-Cloud et pensionnaire du Pôle France Girls montre une belle régularité. Après un top 10 au Grand Prix Paca en février, elle a enchaîné sur un huitième de finale aux Internationaux d’Espagne après avoir pris la 6e place des qualifications. Sans oublier sa quatrième place au dernier championnat de France cadettes. C’était il y a un peu plus de cinq mois ? Peut-être, mais c’était aussi sur ce même parcours du Gouverneur. En résumé, tranquillement, la Clodoaldienne fait de fréquentes apparitions en haut des leaderboards.

Le parcours

Le Gouverneur offre un tracé varié, avec des arbres sur les neuf premiers et des trous plus à découvert sur le retour. Autrement dit, en cas de conditions venteuses, les joueuses devront prendre garde à l’air tourbillonnant dans le premier cas, et à l’effet direct du vent dans le second.

Le format

Rien de compliqué cette semaine au Gouverneur : les joueuses disputeront trois tours de stroke play en autant de journées, sachant qu’un cut après la deuxième levée de conservera que les 72 meilleures et ex-aequo.  


Par William LECOQ
11 avril 2019