Accueil / Actus / Amateur / Messieurs/Dames / Dixie Amateur : Les Français se maintiennent

Dixie Amateur : Les Français se maintiennent

Chez les dames, Camille Banzet a rendu une carte dans le par lors du deuxième tour, pour conserver une place dans le top 20. Chez les messieurs, Gaspar Glaudas a grappillé une petite place par rapport à la veille, pour pointer au 27e rang.

Camille Banzet est à trois coups du podium provisoire. Alexis Orloff / ffgolf
17-20
décembre
MEN'S DIXIE AMATEUR
LIEU : Eagle Trace Golf Club (Floride), Etats-Unis
CATÉGORIE : Toutes catégories

La joueuse : Camille Banzet

Le niveau est sensiblement monté. De six cartes sous le par lors du premier tour, les dames engagées au Dixie Amateur sont passées à 18 lors du deuxième. La bonne nouvelle est que Camille Banzet (Paris Country Club) a réussi à accompagner le mouvement. Après son 73 (+1) du premier tour, elle a rendu ce mercredi une carte de 72 (par), pour occuper la 17e place. Un classement presque en trompe-l’œil, car en réalité, trois petits coups la séparent du podium provisoire.

Légèrement en difficulté sur les neuf premiers, la pensionnaire du Pôle France Girls s’en est malgré tout sortie avec un seul bogey au 2. Elle a trouvé le chemin de la volière au retour, avec des birdies au 12 et au 17, son bogey du 16 l’amenant finalement dans le par.

La carte de Camille Banzet dans ce deuxième tour.

« À l’inverse d’hier, j’ai eu plus de mal sur les neuf premiers et j’ai mieux réussi les neuf du retour, confirme-t-elle. J’ai notamment mieux réussi le passage délicat 10 et 11. Je suis contente de ma journée. »

Les autres Françaises

Alizée Vidal (Saint-Cloud) a signé elle aussi une carte dans le par, elle aussi avec deux bogeys et deux birdies, pour figurer en 33e position à +3. Ce tournoi est pour elle, en outre, l’occasion de poser les bases avec son nouveau coach, Alvin Pivaty. « Ce tournoi lui permet de mieux me connaître, et de communiquer avec lui sur le jeu, la stratégie et les objectifs », explique celle qui rejoindra la fac de Kennesaw State au début du mois de janvier.

Yvie Chaucheprat (Golf Club de Toulouse), avec son 76 (+4), a signé la même carte que la veille. En 54e position à +8, elle est aux côtés de Lou Rousselot (Saint-Nom La Bretèche), qui a rendu un 74 (+2). Nawel Ben Letaïef (Le Golf National) est la dernière Tricolore à figurer dans le cut provisoire, qui gardera jeudi soir les 70 meilleures (et ex-aequo) pour le dernier tour de vendredi. La joueuse du Pôle Espoirs de Châtenay-Malabry a signé un 75 (+3), pour une 61e place à +9.

Tenter de rentrer dans les clous du cut sera donc la mission du troisième tour pour Marine Griffaut (Cannes-Mougins), 81e à +13, Ambre Lefèvre (Dinard), 91e à +16, et Léa Pendariès (Saint-Nom La Bretèche), 96e à +18.

Le joueur : Gaspar Glaudas

Chez les messieurs, le Français le plus en vue à l’issue du deuxième tour est Gaspar Glaudas. Le joueur d’Aix Marseille a maintenu peu ou prou sa position par rapport à la veille, en signant la même carte (76, +4), pour une 27e place à +8. Il a surtout peiné sur l’aller, en concédant deux bogeys et un double bogey au 9, pour passer en +4. Heureusement, malgré deux autres bogeys au retour, deux birdies au 14 et au 16 lui ont permis de ne pas remonter davantage.

La carte de Gaspar Glaudas dans ce deuxième tour.
Gaspar Glaudas est le meilleur Français après deux tours.

Le joueur du Pôle Espoirs d’Antibes aura fort à faire pour remonter jusqu’au top 10, qui se situe actuellement à +2. Ceci dit, avec encore 36 trous à jouer, la tâche n’est pas insurmontable.

Les autres Français

Elle sera d’un coup plus ardue pour Ylan Guerin Pozzalo (Aix-les-Bains), qui était en compagnie de Glaudas après le premier tour, et qui a rendu ce mercredi un 77 (+5), le portant en 33e position à +9. La journée a été en revanche un peu plus compliquée pour Morgan Tournemire (Touraine), qui a signé un 80 (+8), mais qui figure toujours dans les clous du cut, 51e à +12. Même chose pour Antoine Biegle, qui a rendu un 77 (+5), à la 61e place à +13.

La phrase

Je n’ai pas d’objectif de résultat en termes de place. Je vais jouer coup par coup, et on verra à la fin du tournoi.

Camille Banzet, 17e chez les dames, à +1.


Par William LECOQ
19 décembre 2019