Accueil / Actus / Amateur / Messieurs/Dames / European Nations Championship : les Françaises battues en play off

European Nations Championship : les Françaises battues en play off

En tête depuis la fin du deuxième tour, l’équipe de France s’est inclinée au premier trou de play off face aux Hollandaises, victorieuses pour la deuxième fois. Les Français terminent à la sixième place à un coup du top 5.

Gala Dumez, Lucie Malchirand et Mathilde Claisse à l'European Nations Championship
Gala Dumez, Lucie Malchirand et Mathilde Claisse ont conservé le sourire à l'issue de cette dernière journée. FFGOLF
10-13
avril
EUROPEAN NATIONS CUP
LIEU : Real Club Sotogrande, Espagne
CATÉGORIE : Toutes catégories

Leaders avec quatre coups d’avance sur les Anglaises, et six sur les Allemandes et les Hollandaises, les Françaises n’ont pas réussi à conserver une mince avance pour réaliser leur premier doublé à Sotogrande.

Ce n’était décidément pas leur journée puisque Lucie Malchirand, quatrième à un coup du trio de tête hier soir, est demeuré à cette place à la même distance des premières : «Tout s’est mal goupillé, regrette Stéphanie Arricau. Nous aurions dû repartir d’Andalousie avec les deux titres (individuel et par équipes) et, au final, tout nous a échappé. C’est dommage. Le golf est souvent cruel. Mais, ce tournoi est particulièrement usant pour les filles à cause de ce parcours exigeant des efforts permanents sur la stratégie, sur tous les coups. Aussi, petit à petit, la fatigue rend les joueuses moins lucides et elles commettent des erreurs parfois fatales comme le double de Lucie sur le par 5 du 14. Mais, je ne peux pas lui en vouloir. C’était le jeu d’attaquer ce green surélevé en deux. A un mètre près, sa balle aurait atterri dans le bunker de droite. Et là, elle est redescendue une quarantaine de mètres en contrebas. Elle a exécuté une bonne approche mais, a pris trois putts derrière. Sur le15, une "virgule" l’a privée d’un birdie. Puis, sur les trois derniers trous, avec des positions de drapeau très difficiles, elle a enchaîné trois pars. Ça reste une super expérience. Avec une équipe entièrement renouvelée, nous avons joué la gagne sur les deux tableaux. C’était l’objectif.» 

Lucie Malchirand au Nations Cup Championship
Lucie Malchirand a terminé quatrième en individuel à un coup du trio de tête.

La Hollande, grâce au 70 de Lauren Holmey, licenciée au Golf National et seule joueuse à avoir bouclé le dernier tour sous le par, en a profité pour combler son retard et rejoindre la France à la première place avec un total de 600.

Lucie Malchirand et Zhen Bontan (déjà présente dans l’équipe hollandaise vainqueur en 2017) ont entamé un play off sur le trou n°1 du parcours du Real Club de Golf de Sotogrande.

La jeune Varoise a expédié son drive dans l’eau à droite. Un chip-putt pour le par de son adversaire a offert le titre aux Néerlandaises.

Ce n’était vraiment pas la journée des Françaises.

Les Bleus sixièmes, Charles Larcelet dans le top 5

En voyant sur le leaderboard, trois Français en rouge (Larcelet - 2 au 14, Veyret - 2 au 13 et Ko - 2 au 15), tous les observateurs se sont mis à espérer une "remontada" pour aller chercher le podium. Mais, l’impitoyable parcours de Sotogrande a eu le dernier mot en épuisant les swings, les organismes et les mentaux les mieux armés.

Equipe de France messieurs à Sotogrande
Les Français ont gagné une place au classement (6e) à un coup du top 5.

Avec un total de 217, le troisième meilleur score de la journée, l’équipe de France s’est classée sixième à un coup seulement du top 5, l’objectif avoué de Renaud Gris et de Laurent Gautier : «Mais, les garçons ont réalisé un beau dernier tour, confirme le capitaine des Bleus. Nous leur avions demandé de lâcher les freins et de se faire plaisir sur le parcours afin de ne nourrir aucun regret. Ils y sont parvenus. Notre seul regret est d’avoir démarré ce tournoi trop lentement car, par la suite, l’équipe est montée en puissance en améliorant ses scores jour après jour. Ce groupe a bien vécu ensemble durant toute la semaine. A peine leur partie bouclée, Jeong et Quentin ont rejoint leurs partenaires pour les caddeyer.»

Parti le premier, Jeong-Weon Ko a parfaitement négocié ses premiers trous contrairement aux tours précédents (- 1 après six trous). A - 2 au départ du 16, il a concédé un bogey puis au 18 pour finir dans le par : «Il a bien tenu et a pu bénéficier d’un bon putting, explique Laurent Gautier. Derrière, Quentin a pris un triple au 2 et il a couru après le score sur le reste de la partie sans trouver la clé. Il a beaucoup appris au cours de cette semaine. Comme il l’a dit, il a pris une bonne baffe. Victor a livré une partie super solide. Sur le par 5 du 14, il a manqué de réussite. Sa balle s’est pluggée dans un bunker. Il n’a pas pu la sortir au premier coup et ce bogey lui a cassé le rythme. La consigne était de scorer bas. Après ses trois bogeys (14, 15 et 17), il a eu une belle réaction avec ce birdie au 18.»

Pour sa première participation à l’European Nations Championship, Charles Larcelet a terminé à la cinquième place à trois coups seulement du vainqueur, l’Anglais Tom Sloman (294) : «C’est la grosse satisfaction de la journée, poursuit le capitaine tricolore. Il a réussi un magnifique tournoi. Malheureusement, il a cassé son fer 7 au premier tour et il lui a manqué notamment aujourd’hui. C’est pas de chance.»

A trois coups de la tête après quatorze trous (- 2), le Troyen n’a pas eu de chance au 15. Sa balle a rebondi sur la route et n’a touché aucun arbre (ni même le local des toilettes) ce qui lui aurait évité de sortir hors limites : «Ce triple lui a coupé les pattes, reconnaît Laurent Gautier. D’autant qu’il a enchaîné sur un bogey pour se retrouver à + 2. Mais, il a planté le drapeau au 18 à trois mètres et rentré le putt pour le birdie. Une superbe réaction identique à celle de "VV".»

Fort de cette expérience, ce groupe dispose de quelques mois pour préparer les prochaines échéances internationales. 

Les résultats des Français

Dames : 4. Lucie Malchirand 75 (302), 13. Mathilde Claisse 75 (309), 20. Gala Dumez 82 (313).

Messieurs : 5. Charles Larcelet 73 (297), 18. Victor Veyret 72 (299), 31. Jeong-Weon Ko 72 (305), 47. Quentin Debove 79 (311).


Par Gérard RANCUREL
13 avril 2019