Accueil / Actus / Amateur / Messieurs/Dames / Groupe France 2022 dames : la stratégie au programme de deux jours de stage

Groupe France 2022 dames : la stratégie au programme de deux jours de stage

Encadrées par Patricia Meunier-Lebouc, Amandine Vincent et Arnaud Garrigues, Adela Cernousek, Justine Fournand, Loïs Lau et Lilas Pinthier ont participé à un rassemblement très instructif sur le parcours de St Nom-la-Bretèche.

Arnaud Garrigues et les filles de l'équipe de France
Sur le tee de départ du trou n°1 de St Nom, Arnaud Garrigues confie ses observations aux joueuses de l'équipe de France. FFGOLF

Patricia Meunier-Lebouc et Amandine Vincent avaient inscrit au calendrier de la préparation au Championnat du monde par équipes de 2022,un stage de deux jours entre la fin des Championnats d’Europe par équipes et le début (du 21 au 24 juillet au Royal Park Golf & Country Club situé au Nord-Ouest de Turin) du championnat d’Europe individuel.

Essentiellement axé sur la stratégie, le sélectionneur de l’équipe de France et la capitaine avaient demandé à Arnaud Garrigues, un cadet professionnel ayant travaillé avec plusieurs joueurs français, de reconnaître le parcours de St-Nom-la-Bretèche (l’un des deux avec l’Albatros du Golf National à accueillir les Mondiaux en 2022) afin de communiquer de précieuses informations aux joueuses.

«Arnaud nous a précédées d’un jour à St-Nom, précise Patricia Meunier-Lebouc. Il a soigneusement examiné le carnet de parcours disponible au club mais, s’est aussi penché sur les nouveaux repères afin d’offrir aux filles le plus d’indications possible afin qu’elles soient efficaces dès leur arrivée sur place.» 

Après une soirée de retrouvailles à leur hôtel afin de renouer le contact et passer du temps ensemble, les joueuses et le staff ont entamé leur stage tôt le mercredi matin: «La première journée a été super, poursuit le sélectionneur de l’équipe de France dames. Avec Amandine, nous avions prévu de consacrer les deux journées entièrement à la stratégie. Les joueuses ont été réparties en deux groupes. Le premier a joué les trous de 1 à 9 pendant que le second prenaient des notes et posaient de multiples questions à Arnaud. Puis, sur les neuf derniers trous, les rôles ont été inversés afin d‘optimiser à fond cette journée. L’après-midi, nous avons pris le temps de discuter tous ensemble de nos observations globales puis, plus spécifiques du parcours. Prendre le temps de se focaliser uniquement sur la stratégie était l’occasion de mettre en évidence les éléments essentiels qui feront la différence pour la performance sur la durée d’un parcours.» 

Adela, Loïs, Justine et Lilas à St Nom
Adela Cernousek, Justine Fournand, Loïs Lau et Lilas Pinthier ont vécu deux journées intenses mais, très instructives.

Pour la seconde journée, Patricia Meunier-Lebouc et Amandine Vincent avaient imaginé des parties à thème: «Sur les neuf premiers trous, c’était une opération «bogey free», poursuit le sélectionneur. Les filles devaient s’appuyer sur la stratégie établie la veille en jouant des zones définies et en plaçant leur drive. Et, à notre surprise, elles ont totalisé davantage de birdies que l’après-midi alors que la formule de jeu était justement une course aux birdies ! Ce fut très instructif. Si on gère bien son parcours, on se donne des opportunités et les birdies viennent à nous. Pas besoin d’agresser le parcours pour les réussir. Sans oublier que la dépense d’énergie est mieux gérée de cette façon-là. Elles ont touché du doigt l’importance capitale de la stratégie sur un parcours car elle permet de gagner énormément de coups. Elles doivent absolument acquérir cet état d’esprit afin d’optimiser leur stratégie et ainsi se donner des opportunités de birdie. Adela, Justine, Loïs et Lilas ont vécu à fond cette expérience. Elles ont totalement adhéré au projet. C’est que du bonheur.»

Justine Fournand rejoint South Carolina

Le prochain stage de l’équipe de France dames aura lieu aux Etats-Unis à l’occasion de Thanksgiving en novembre. En attendant, place au Championnat d’Europe individuel où la responsable de l’équipe de France dames suivra les joueuses engagées dans cette compétition parmi lesquelles Justine Fournand.

Auteure d’une excellente deuxième saison universitaire jalonnée de deux victoires (le Low Country Intercollegiate et le Brickyard Collegiate), une troisième place au C-USA Womens’ Championship et ponctuée par un titre de meilleure joueuse de sa Conférence, l’Alsacienne a intégré l’équipe de France dames à l’occasion du championnat d’Europe. Elle a donc été conviée au stage à St-Nom : «C’était top pour préparer le Championnat du Monde 2022, apprécie la joueuse du Kempferhof. Arnaud nous a expliqué ce qu’était une bonne reconnaissance. Nous avons beaucoup échangé avec lui. C’était très enrichissant et très utile pour le prochain Mondial mais, aussi, pour tous les autres tournois. Ses recommandations peuvent être appliquées partout et nous aider à prendre les bonnes décisions afin de simplifier au maximum le jeu de golf. J’avais conscience de tout ce que nous avons évoqué avec Arnaud mais, je n’avais pas toutes les données nécessaires pour le mettre en pratique. Maintenant, j’ai bien compris. Ce stage a provoqué un déclic.»

Après deux années sous les couleurs de Florida Atlantic, Justine Fournand rejoindra au mois d’août South Carolina pour les deux prochaines.


Par Gérard RANCUREL
19 juillet 2021