Accueil / Actus / Amateur / Messieurs/Dames / Internationaux d’Espagne dames : Candice Mahé au rendez-vous des quarts

Internationaux d’Espagne dames : Candice Mahé au rendez-vous des quarts

La Bretonne sera la seule représentante française en quarts de finale, samedi matin. Elle a dû pour cela disposer de deux compatriotes, Yvie Chaucheprat et Lucie Malchirand, lors de cette première journée de la phase de match play qui a vu les cinq autres Tricolores devoir s’incliner.

Candice Mahé a battu deux Françaises ce vendredi. Alexis Orloff / ffgolf
27 févr.
3 mars
INTERNATIONAUX D’ESPAGNE DAMES COPA SM LA REINA
LIEU : El Zaudin, Espagne
CATÉGORIE : Toutes catégories

Les seizièmes

Première des qualifications en stroke play, Pauline Roussin-Bouchard (Valescure) relativisait beaucoup le fait de profiter de la tête de série n°1 du tableau de match play. Il faut dire que celle qui se présentait face à elle sur le départ du 1 ce vendredi matin s’appelait Linn Grant, 14e joueuse mondiale, ce qui donne amplement de quoi relativiser.
Alizée Vidal a été caddeyée tout au long de cette journée par sa camarade Mathilde Delavallade. Photo DR

La Française ne s’en est pas laissé compter pour autant, même en étant 2 down à mi-parcours. Revenue à hauteur de la Suédoise, elle en a disposé au 23e trou.

Dans le même temps, la première élimination française de la journée intervenait avec celle d’Yvie Chaucheprat (Golf Club de Toulouse), 3 et 2, mais cela signifiait en même temps une qualification, puisque son adversaire n’était autre que Candice Mahé (Dinard). Gala Dumez (Bordeaux Lac) et Alizée Vidal (Saint-Cloud) ont emboîté le pas de la Bretonne, respectivement aux dépens des Italiennes Caterina Don (1 up) et Virginia Bossi (2 et 1).

Le carton de la matinée côté français a été signé par Lucie Malchirand (Marseille La Salette), qui n’a eu besoin que de 12 trous pour sortir la Danoise Amalie Leth-Nissen, 7 et 6. Elle prenait ainsi rendez-vous l’après-midi avec Candice Mahé.

En revanche, Adéla Cernousek (Saint-Cloud) devait céder face à la Neerlandaise Romy Meekers, 2 et 1, tout comme Charlotte Liautier (Saint-Nom La Bretèche), 3 et 2 face à l’Italienne Benedetta Moresco.

Les huitièmes

La fatigue du matin, le fait que l’adversaire rentre une demi-douzaine de birdies, et ajoutez à ça que l’adversaire en question est l’Anglaise Isobel Wardle, 69e joueuse mondiale, et voici Pauline Roussin-Bouchard vaincue à son tour, 5 et 4, lors du premier huitième de finale. « Je ne suis pas forcément déçue, j’ai joué -1 et l’autre -6, constate la Varoise. Mais je repars avec le sourire, car gagner la qualification est le plus important à mes yeux. Parfois je gagne, et parfois j’apprends. »

Alizée Vidal avait également fort à faire dans son match face à l’Italienne Alessia Nobilio, 12e joueuse mondiale. Et la Clodoaldienne a dû s’incliner, elle aussi sur le score de 5 et 4.

Candice Mahé se retrouvait donc pour la deuxième fois du jour face à une Française, en la personne de Lucie Malchirand. « J’étais forcément déçue de jouer contre deux françaises aujourd’hui, surtout aussi tôt dans les matchs, confie la joueuse de Dinard. C’était un match serré contre Lucie comme à chaque fois que l’on joue l’une contre l’autre. »

Les deux birdies rentrés au 13 et au 14 par Candice Mahé, alors que le match était all square, ont finalement fait basculer le match dans son camp, match qui s’est terminé sur le score de 3 et 1.

Gala Dumez a été très proche de décrocher, elle aussi, son billet pour les quarts de finale. Elle était encore up dans le final face à l’Allemande Paula Kirner. Mais celle-ci a réussi a refaire son retard et à l’emporter, non sans que la Bordelaise n’emmène le match jusqu’au 25e trou.

La décla

J’ai déjà joué une fois avec elle il me semble, mais il y a longtemps. Je vais jouer mon jeu et rester patiente.

Candice Mahé, à propos du quart de finale qui l’opposera samedi matin à la Slovène Pia Babnik.

L’œil du staff

Mickaël Mahéo accompagne les Girls françaises cette semaine en Espagne. « Il y a eu de bonnes choses, souligne-t-il, comme la victoire d’Alizée ce matin, qui réalise un très bon tournoi pour une première en Espagne et confirme sa progression. Pauline n’a pas démérité cet après-midi, mais a laissé beaucoup d’énergie ce matin, et l’Anglaise a été plus efficace. Gala fait un très bon match aussi ce matin et perd de très peu cet après-midi... Bref les joies (et les peines) du match play. »


Par William LECOQ
1 mars 2019