Accueil / Actus / Amateur / Messieurs/Dames / Internationaux d’Espagne dames : Lilas Pinthier s’offre la Coupe de la Reine

Internationaux d’Espagne dames : Lilas Pinthier s’offre la Coupe de la Reine

Au terme d’une finale dantesque et très accrochée, Lilas Pinthier a décroché le titre de ces Internationaux d’Espagne 2020 sur le tracé du Royal Golf Club de Tenerife. Elle succède au palmarès à Candice Mahé et s’offre une victoire qu’elle espérait tant.

Le titre revient à une Française pour la deuxième année de suite ! Crédit / La Reina 2020
26 févr.
1 mars
INTERNATIONAUX D’ESPAGNE DAMES COPA SM LA REINA
LIEU : Real Club de Golf de Tenerife, Espagne
CATÉGORIE : Toutes catégories

Le résumé

Elle l’attendait depuis longtemps, elle la désirait plus que tout et elle est ce soir entre ses mains. La Coupe de la Reine est revenue ce dimanche à la Française Lilas Pinthier à l’issue d’un match de titan remporté contre l’Espagnole Cayetana Fernandez Garcia-Poggio au 22e trou.

Grâce à la ténacité de la Parisienne et à un niveau de jeu remarquable sur toute la semaine, Lilas conserve ce trophée dans les rangs tricolores en succédant à Candice Mahé. Elle coche par la même occasion la première victoire française de l’année sur le calendrier des Internationaux et devient la cinquième Bleue à s’adjuger cette épreuve : « C’est ma plus belle victoire, de très loin ! Je suis super contente d’avoir gagné et surtout en match play sur ce long et difficile tournoi. »

Le match : Accroché de bout en bout

Belle confirmation pour Lilas Pinthier avec ce succès.

Le duel s’annonçait serré et il n’a pas déçu les quelques spectateurs qui suivaient la partie du jour. Dès le premier trou Lilas prend l’avantage et marque son territoire en passant 1up. En place sur le début de sa partie, la Française domine et va accroitre son avance pour pointer 2up après sept trous : « Je savais ce que j’avais à faire même si j’étais un peu stressée pour cette finale. En début de partie je jouais bien et je maitrisais mon sujet et au bout d’un moment je suis un peu sortie du match après quelques erreurs. Au 12 et au 13 je me mets dans des mauvaises zones et je fais des cadeaux à mon adversaire puis je me reprends sur le 14. »

À la sortie du 14e trou, le match est revenu square et Lilas accuse le coup. La fatigue entre en jeu et la tension également. Pour autant la Tricolore ne lâche rien et se persuade qu’elle peut reprendre les devants : « Le match est accroché à ce moment-là et je me dis qu’il faut que j’aille la chercher mais je fais quand même deux bogeys de suite au 15 et au 16. »

Arrive alors le trou 17, sûrement le tournant de ce match. La Française est 2down mais elle plante le mat pour mettre la pression sur l’Espagnole. Résultat, son adversaire flanche, manque son putt et ne possède plus qu’un coup d’avance au départ du 18. La dynamique est inversée, Lilas Pinthier retourne la situation et décroche le playoff avec un étincelant birdie tout en autorité sur l’ultime trou. Le reste de la partie n’est que plaisir.

« Pendant le playoff je sens qu’elle a peur et je me dis va chercher cette victoire, j’étais déterminée ! Au premier trou de prolongation on partage au par. Au deuxième on fait toutes les deux birdie et elle rentre une belle ficelle mais j’avais conditionné mon cerveau pour ne pas trembler et boiter mon putt aussi. On partage encore le trou suivant et puis arrive le 22e trou du jour, le 18. Je savais qu’il fallait le prendre en deux. Je me retrouve au bord du green. Je prends deux putts, je fais mon birdie et elle manque le sien pour continuer. Je tremblais sur ce petit putt pour la gagne mais il est tombé. Une sensation de soulagement et de joie énorme m’a envahi et c’était super à vivre. »

C’est donc sur un finish à suspens que Lilas Pinthier s’impose. Avec cette victoire elle franchi un cap et voit ses efforts récompensés par un titre qu’elle est aller chercher comme elle le dit si bien. Un titre amplement mérité.

Les mots du coach : Mickaël Mahéo

« Elle s’est bien battue c’est super pour elle ! Elle savait ce qu’elle avait à faire, il fallait qu’elle soit centrée sur elle-même et qu’elle soit offensive. Elle a bien géré sa finale avec de bonnes réactions lors des moments faibles et un dernier trou parfait pour gagner. »

« Ça va lui permettre de prendre confiance en elle. Elle joue très bien depuis 6 mois, 1 an donc ça va lui faire du bien. Cette victoire c’est un peu comme lorsqu’on parle de "match référence" dans d’autres sports. »

« En plus de ça cette victoire va donner envie aux autres filles de faire pareil. Ça ne peut que pousser le groupe France vers le haut ! Sans faire de généralité, les filles ont tendance à manquer un peu de certitudes, de confiance, on peut presque dire d’ambition. Il faut qu’elles soient plus convaincues de leurs capacités à gagner et ce genre de succès relance la dynamique de groupe pour tout le monde. »

Le post social


Par Romain MURAILLE
1 mars 2020