Accueil / Actus / Amateur / Messieurs/Dames / Internationaux d’Espagne messieurs : Maxence Mugnier qualifié

Internationaux d’Espagne messieurs : Maxence Mugnier qualifié

Maxence Mugnier sera le seul des quatre Français à figurer dans le tableau de match play, grâce à une deuxième carte dans le par consécutive. Tournoi terminé en revanche pour Raphaël Le Bot, Aurélien Douce et Sam Dumez, avec pas mal de regrets pour ces deux derniers.

Maxence Mugnier disputera les 16e de finale vendredi matin. Alexis Orloff / ffgolf
26 févr.
1 mars
INTERNATIONAUX D’ESPAGNE MESSIEURS COPA SM EL REY
LIEU : Real Club Sevilla Golf, Espagne
CATÉGORIE : Toutes catégories

Le joueur : Maxence Mugnier

S’il fallait encore une preuve que les Internationaux d’Espagne messieurs constituent un tournoi relevé, en voilà une : +1 était le score maximal à poster sur deux tours pour les joueurs voulant intégrer le top 32, et donc la phase finale en match play. Et encore : l’Irlandais Tom McKibbin, bien qu’ayant réussi dans cette tâche, se retrouve à la plus mauvaise place au jeu du départage.

Heureusement, Maxence Mugnier s’est prémuni contre cette éventualité, en signant, comme lors du premier tour, une carte dans le par (72) ce jeudi. Mais le joueur de Saint-Cloud a dû batailler, dans une partie qui l’a vu alterner scrupuleusement les bogeys et les birdies. Et quand on dit bogey, l’addition aurait même pu être plus salée sur le 14, où il avait déjà concédé un double bogey lors du premier tour, et où il a rentré un bon 9 m pour ne céder qu’un coup.

Dans une fin de partie décidément éprouvante nerveusement, il a concédé un nouveau bogey au 17 après un bon birdie au 16, mais a su trouver les ressources sur le 18 pour rentrer un putt de 6 m, birdie à la clé. Ex-aequo à la 21e place, il sera vendredi matin sur le départ, pour disputer un 16e de finale.

Les scores de Maxence Mungier dans ces deux tours de stroke play.

La décla

Je suis content de passer le cut. Mon aller d’hier (mercredi, score de +4, NDLR) était dû à des erreurs avec le carnet, je calculais mal. On n’a pas d’appareils de télémesure cette semaine. Mais je savais que je jouais bien, donc je ne me suis pas affolé.

Maxence Mugnier, qualifié dans le par total.

Les autres Français

Pour les trois autres Bleus, en revanche, le tournoi s’arrête ce jeudi soir. Raphaël Le Bot a signé, lui aussi, une carte dans le par (72) dans ce deuxième tour. Mais avec un score de +8 lors du premier, le joueur du RCF La Boulie partait de trop loin, et se classe 80e.

Chemin inverse pour Sam Dumez, meilleur Français de la première journée, et qui a connu un jeudi difficile, notamment en enchaînant un double bogey puis deux bogeys de son 9e à son 11e trou. Son score de 79 (+7) l’a finalement repoussé à la 61e place, à +5.

Certes, avec un 70 (-2), Aurélien Douce a signé la meilleure carte française de la journée. Mais pas sûr que cela console le joueur de Bussy-Guermantes outre-mesure, lui qui avait réussi à revenir dans le par total (et donc dans le cut) après 15 trous, grâce à quatre birdies sans aucun bogey. Malheureusement, deux coups perdus au 7 et au 8 (il est parti du 10) l’ont ramené à +2, et à une cruelle 34e place.

La stat

4,42Le score moyen, ce jeudi, sur le trou n°15 (par 4), ce qui en fait le trou ayant le mieux résisté aux joueurs. L’étalonnage du Real Sevilla Golf ne s’y est pas trompé, lui qui classe ce trou Hcp 1.

Le post social

Dans une phase qualificative toujours aussi serrée, la première place est revenue à l'Espagnol Jose Luis Ballester Barrio.


Par William LECOQ
27 février 2020