Accueil / Actus / Amateur / Messieurs/Dames / Internationaux de France dames : Maylis Lamoure termine deuxième

Internationaux de France dames : Maylis Lamoure termine deuxième

La Suissesse Elena Moosmann, déjà en tête après le deuxième tour, a conservé et même accru son avance lors du dernier, ce dimanche, pour s’adjuger le Trophée Cécile de Rothschild. Derrière elle, Maylis Lamoure termine meilleure Française, en signant une très belle deuxième place.

Maylis Lamoure (à gauche) aux côtés de la lauréate Elena Moosmann, et de l'Espagnole Paula Martin Sampedro. Jérôme Borda
08-10
octobre
INTERNATIONAUX DE FRANCE DAMES TROPHÉE CÉCILE DE ROTHSCHILD
LIEU : GOLF DE CHIBERTA, France
CATÉGORIE : Toutes catégories

Le résumé

Dans des conditions de jeu idéales pour jouer au golf, surtout pour les dernières parties qui s’élançaient sur l’heure de midi ce dimanche, les scores sont allés bas pour le troisième et dernier tour des Internationaux de France dames. La Suissesse Elena Moosmann, déjà en tête après les deux premiers tours, en a été la principale bénéficiaire.

Avec une dernière carte de 66 (-4), la 73e joueuse mondiale amateur n’a pas tremblé lors de ce dernier acte, pour s’adjuger finalement le Trophée Cécile de Rothschild à -9. Tout juste a-t-elle commis son unique bogey de la journée sur le par 3 du 14, dans une journée où elle a rentré par ailleurs cinq birdies. Deuxième des Internationaux d’Autriche cette année, elle décroche ainsi sa première victoire dans une compétition internationale amateur d’envergure.

La joueuse : Maylis Lamoure

Pas certaine de disputer le tournoi à la veille de son lancement ; et trois jours plus tard, sur la deuxième marche du podium. La semaine de Maylis Lamoure à Chiberta est passée par des hauts et des bas, heureusement pour se terminer sur un crêt de vague. « Je me suis fait une contracture en faisant du sport en début de semaine, relate-t-elle. À la première reconnaissance ici, je n’ai pas pu faire 18 trous, j’avais mal les deux premiers jours. »

Puis la situation s’est nettement améliorée, avec effet visible sur les cartes de score de la joueuse de Kempferhof : après un 71 (+1) le premier jour et un 70 (par) le deuxième, elle a conclu son tournoi par un 67 (-3) ce dimanche, en commençant notamment sa journée par trois birdies. À -2 total, elle conserve ainsi la deuxième place qu’elle occupait à 18 trous du terme, toujours en compagnie de l’Espagnole Paula Martin Sampedro.

Maylis Lamoure a débuté sa dernière journée par trois birdies.

« Je suis contente de ma dernière journée car je suis justement en train de travailler sur le fait de me concentrer sur mon jeu, sans faire trop attention aux autres, souligne-t-elle. Et ça porte ses fruits. » Prochaine étape pour Maylis Lamoure : le Championnat de France minimes, du 25 au 28 octobre à Moliets.

Les autres Françaises

Présente dans le top 10 tout au long du tournoi, Carla de Troia a également livré une dernière journée de qualité, conclue par un score de 69 (-1). La jeune joueuse de Saint-Germain, grâce à son total de +2, s’invite dans le top 5, précisément à la 4e place.

Inès Archer et Vairana Heck, coéquipières au RCF La Boulie, terminent ensemble en 7e position à +4, après avoir signé des cartes respectives de 68 (-2) et 69 (-1). Nawel Ben Letaïef, autre jeune Racingwoman, décroche également une place dans le top 10, avec un total de +5.

Le chiffre

8Le nombre de cartes sous le par ce dimanche. Preuve de l’amélioration des conditions de jeu, il n’y avait eu qu’une seule carte négative lors du premier tour de vendredi, avec pourtant davantage de joueuses sur le terrain.


Par William LECOQ
10 octobre 2021