Accueil / Actus / Amateur / Messieurs/Dames / Internationaux de France dames : Moosmann à l’offensive, Lamoure s’accroche

Internationaux de France dames : Moosmann à l’offensive, Lamoure s’accroche

Elena Moosmann s’est emparée de la tête des Internationaux de France dames, à l’aube du troisième et dernier tour, en signant une belle carte de -5 ce samedi. Maylis Lamoure, première Française, occupe provisoirement la deuxième position, six coups derrière la leader.

Maylis Lamoure est la meilleure Française du classement provisoire. Frédéric Stevens / ffgolf
08-10
octobre
INTERNATIONAUX DE FRANCE DAMES TROPHÉE CÉCILE DE ROTHSCHILD
LIEU : GOLF DE CHIBERTA, France
CATÉGORIE : Toutes catégories

Le résumé

Dans un tournoi disputé sur trois tours de stroke play, le "moving day" arrive vite. En l’occurrence, il est arrivé ce samedi, à Chiberta, lors du deuxième tour du Trophée Cécile de Rothschild. Il a notamment permis à une nouvelle leader suisse de s’installer aux commandes, à deux Françaises de consolider leur place dans le top 10, et à 19 de leurs compatriotes de s’offrir le droit de disputer la dernière ronde.

La joueuse : Elena Moosmann

Après avoir sagement (mais tout de même dans le par) traversé la première journée de vendredi, la Suissesse a passé la vitesse supérieure. Elena Moosmann a rentré pas moins de six birdies lors de ce deuxième tour, pour un seul petit bogey sur le par 3 du 14. Elle a donc signé une carte de 65 (-5), portant son total à -5, soit la tête du tournoi, loin devant la concurrence.

Elena Moosmann a rentré six birdies dans cette journée.

Les Françaises

Six coups séparent en effet la nouvelle leader du duo qui la suit au plus près. Dans ce duo figure la meilleure Française du classement provisoire : Maylis Lamoure. La joueuse de Kempferhof a livré une journée très similaire à la première, commettant trois bogeys mais rentrant trois birdies par ailleurs. Ce 70 (par) lui vaut d’afficher un total de +1, et d’occuper le deuxième rang en compagnie de l’Espagnole Paula Martin Sampedro.

Carla de Troia est l’autre joueuse tricolore du top 10. Partie du 10, la pensionnaire de Saint-Germain a livré un solide aller, avec trois birdies pour un seul bogey. Elle a concédé un peu plus de coups au tracé basque sur le retour, mais a tout de même bouclé sa journée avec un bon 71 (+1). À +3 total, elle pointe en 6e position.

Le deuxième tour a été plus compliqué que le premier pour Vairana Heck, leader vendredi soir, et qui a rendu une carte de 78 (+8). La joueuse du RCF La Boulie a ainsi reculé en 13e position à +5, en compagnie de sa coéquipière Nawel Ben Letaïef (74, +4), et de Kalyne Benard (Orléans Limère), qui a signé la deuxième meilleure performance du jour avec un 68 (-2).

Un quatuor en 16e position à +6 complète l’escouade française du top 20 provisoire. Il est constitué de Lucile Parola (Lys Chantilly), Yada Alliot (Saint-Cloud), Manon Guille (La Domangère) et Inès Archer (RCF La Boulie).

Le Trophée des nations

Il s'en est fallu d'un petit coup pour l'équipe de France 2 dans le Trophée des nations, qui a rendu son verdict à l'issue de ce deuxième tour. Maylis Lamoure, Carla de Troia et Valentine Delon (Chantilly) ont dû laisser la première place, sur la plus courte des marges, à l'équipe Danemark 1 composée de Cecilie Leth-Nissen, Olivia Gronborg et Emma Kaisa Bunch. L'équipe de France 1, 100% RCF La Boulie avec en son sein Vairana Heck, Inès Archer et Mila Jurine, a pris la 5e place, à huit coups des lauréates.

Le chiffre

21Le nombre de Françaises qui disputeront le dernier tour de dimanche, où n’ont été conviés que les 48 meilleurs scores et ex-aequo. La barrière fatidique est tombée à +11.


Par William LECOQ
9 octobre 2021