Accueil / Actus / Amateur / Messieurs/Dames / Internationaux de France messieurs – Coupe Murat : Mathieu Prost, pied au plancher

Internationaux de France messieurs – Coupe Murat : Mathieu Prost, pied au plancher

Mathieu Prost a pris la tête après le deuxième tour de ce samedi, en rendant une impressionnante carte de 65 (-5). D’autres Français candidats à la victoire sont placés avant les 36 trous de la dernière journée, comme Charles Larcelet, Nathan Trey ou Antoine Auboin.

Mathieu Prost a signé la meilleure carte depuis le début du tournoi. Alexis Orloff / ffgolf
27-29
août
INTERNATIONAUX DE FRANCE MESSIEURS COUPE MURAT
LIEU : GOLF DE CHANTILLY, France
CATÉGORIE : Toutes catégories

Le joueur : Mathieu Prost

Dans une Coupe Murat rendue extrêmement exigeante par les hauts roughs bordant le Vineuil du Golf de Chantilly, la carte a de quoi susciter le respect. Lors de l’entame des Internationaux de France messieurs jeudi, personne n’était allé plus bas que -1 sur 18 trous. Ce vendredi, Mathieu Prost est allé chercher un excellent 65 (-5) qui lui a permis, du même coup, de prendre la tête du tournoi dans le par total.

Le joueur du Val de Sorne, qui avait signé un 75 (+5) lors de la première journée, a livré sur ses 11 premiers trous une partie solide, marquée par deux bogeys et deux birdies. L’incendie s’est déclaré à partir du 12, avec pour bilan cinq birdies en sept trous, et donc ce score de -5 à l’arrivée.

Cinq birdies en sept trous : la fin de parcours de Mathieu Prost a fait la différence.

Les autres Français

Accompagné à la deuxième place par l’Italien Andrea Romano, Charles Larcelet est en bonne position, à mi-tournoi, pour défendre un trophée certes gagné il y a deux ans, mais dont il est toujours le détenteur. Le joueur d’Amiens, tout comme son voisin de classement transalpin, a signé ce samedi une carte de 69 (-1), et compte ainsi deux coups de retard sur la tête du tournoi, en figurant à +2 total.

Nathan Trey (Biarritz) occupe également une position préférentielle à l’aube des 36 trous programmés lors de la dernière journée de dimanche. Après sa carte de 73 (+3) du jour, il pointe au 4e rang, à +3, aux côtés d’un autre Italien, Matteo Cristoni.

Si la carte de Mathieu Prost a de quoi impressionner, celle d’Antoine Auboin n’a rien de ridicule : le Biarrot a rendu un 67 (-3), avec seulement deux bogeys, et pourra regarder vers le haut du classement dimanche matin, ne comptant que quatre coups de retard sur la tête. Les Basques sont décidément nombreux dans le haut du leaderboard, avec également la présence d’Andoni Etchenique (Chantaco) en 7e position à +5 total, après une journée dans le par. Nathan Legendre (Coutainville), Aurélien Douce (Bussy-Guermantes) et Julien Texier (Stade Français) sont les trois derniers tricolores à figurer dans le top 10, en 10e position précisément à +6.

Le Trophée des nations

Les Français sont nombreux dans le haut du classement, mais pour ce qui est du Trophée des nations, dont le classement final s’est établi après le deuxième tour, la réussite est plutôt étrangère. Suisses et Italiens ont terminé avec le même total de 293, mais au jeu du départage, Andrea Romano, Jacopo Albertoni et Gianmarco Manfredi ont empoché la mise pour la Squadra Azzura. Les deux équipes Françaises doivent se contenter des 3e et 4e places, à trois et cinq coups : Tom Vaillant (Cannes-Mougins) et Nicolas Muller (Nîmes Campagne) ont devancé Paul Margolis (Terre Blanche) et Julien Sale (Bassin Bleu).

La suite

Deux tours de 18 trous sont donc au programme de la journée de dimanche, soit une opportunité démultipliée pour les poursuivants de remonter de l’arrière. Pour rappel, lors de la dernière édition disputée en 2019, Charles Larcelet s’était élancé dans la dernière journée avec quatre coups de retard sur la tête, et s’était imposé avec trois coups d’avance.

Le chiffre

+12Le total cumulé par rapport au par qu’il fallait afficher, au maximum, pour gagner le droit de disputer les deux tours de dimanche.


Par William LECOQ
28 août 2021