Accueil / Actus / Amateur / Messieurs/Dames / Internationaux du Portugal messieurs : la météo et le cut stoppent les Bleus

Internationaux du Portugal messieurs : la météo et le cut stoppent les Bleus

Les conditions météo difficiles ont obligé les organisateurs à faire le tri dès ce matin en appliquant un cut après le deuxième tour. Ce soir le champ est à nouveau réduit de moitié et retire donc tous les Français restants.

Raphaël Le Bot n'est pas passé loin mais à l'image de tous les Bleus, il manque lui aussi le cut. Alexis Orloff / ffgolf
12-15
février
INTERNATIONAUX DU PORTUGAL MESSIEURS
LIEU : Montado, Portugal
CATÉGORIE : Toutes catégories

Le résumé

Le cut de ce tournoi était initialement prévu après trois tours ce qui laissait encore quelques chances aux Français de s’y inviter. Mais ce matin la météo en a décidé autrement et l’organisation du tournoi a donc fixé un premier cut en tenant compte des scores des deux premiers tours. Ce premier couperet a permis à 87 joueurs de s’élancer aujourd’hui mais il a aussi retiré à trois Français l’opportunité de se refaire.

Aurélien Douce, Joseph Linel et Camille Bordonne n’auront donc joué que deux tours sur ce tournoi et repartiront du Portugal frustrés de ne pas avoir pu défendre leurs chances jusqu’au bout.

Il ne restait alors que sept Tricolores à fouler les fairways du Montado Golf Resort ce vendredi. Sept joueurs qui se devaient de performer sachant que l’organisation allait à nouveau réduire le champ de moitié pour ne laisser que 43 joueurs s’élancer demain.

Malheureusement la marche était trop haute et aucun de nos Bleus n’est parvenu à se hisser parmi ces 43 golfeurs. Raphaël Le Bot échoue pour un coup en terminant 44e à -3 total. Clément Guichard a pourtant rendu un bon 69 (-3) aujourd’hui mais insuffisant pour jouer la suite du tournoi. Il termine 51e à -2. C’est aussi terminé pour Maxence Mugnier qui conclu son tournoi par un 75 (+3) et une 73e position à +2 tout comme Sam DumezHugo Rouillon et Lucas Abrial finissent 79e à +3 et Ugo Malcor 84e à +4.

Le post social


Par Romain MURAILLE
14 février 2020