Accueil / Actus / Amateur / Messieurs/Dames / Internationaux du Portugal messieurs : les Bleus distancés

Internationaux du Portugal messieurs : les Bleus distancés

Au terme de ce deuxième tour du tournoi, les Français accusent le coup. La journée ne s’est pas déroulée comme prévu et ils ont presque tous perdu des places au classement.

Lucas Abrial est à l'honneur car seul Français à valider une carte sous le par ce jeudi. Alexis Orloff / ffgolf
12-15
février
INTERNATIONAUX DU PORTUGAL MESSIEURS
LIEU : Montado, Portugal
CATÉGORIE : Toutes catégories

Le résumé

Ce n’est sûrement pas le résultat qu’attendait nos Bleus pour ce deuxième tour des Internationaux du Portugal mais c’est le golf. Le parcours du Montado Golf Resort peut se montrer coriace et les scores des Français en sont le parfait exemple.

Sur les dix Tricolores engagés, ils sont deux à avoir assuré dans cette journée. Le premier c’est Raphaël Le Bot qui a signé une carte de 72 dans le par pour rester à -3 total mais pour descendre malgré tout à la 34e place. Il est tout de même le premier Français au général.

Le second Bleu a s’être distingué est Lucas Abrial. En difficulté hier, le membre de Bussy s’est bien repris ce jeudi en rendant la meilleure performance française du jour et un beau 69 (-3) sans aucun bogey. Il grimpe légèrement au classement mais reste assez loin à +2 total et 73e.

La carte très propre de Lucas Abrial.

Et pourtant, au départ ce matin, la France comptait un représentant dans le top 10 provisoire. Maxence Mugnier avait hier brillé sur ce tracé mais il a aujourd’hui subi et doit faire avec un score de 75 (+3) pour retomber à -1 en 52e position.

Il est suivi par Clément Guichard à +1 total et par un groupe de trois Bleus à +3 que sont Sam Dumez, Ugo Malcor et Hugo Rouillon. Derrière Aurélien Douce est 94e à +5. Enfin Joseph Linel et Camille Bordone sont au-delà de la 100e place à +11 et +14.

La tête du tournoi est occupée par une Espagnol et Norvégien. Alvaro Hernandez Cabezuela et Herman Wibe Sekne sont à -10 après deux cartes identiques de 68 et 66.

Le chiffre

1C’est le nombre de Français, sur 10 engagés, à signer une carte sous le par sur ce deuxième tour de la compétition et elle est l’œuvre de Lucas Abrial.


Par Romain MURAILLE
13 février 2020