Accueil / Actus / Amateur / Messieurs/Dames / Jones Cup Invitational : les Bleus finissent mieux mais loin

Jones Cup Invitational : les Bleus finissent mieux mais loin

Avec des cartes de +4 (76) pour nos deux représentants à Sea Island, Julien Sale et Guillaume Fanonnel ont terminé leur tournoi dimanche par un note un peu plus positive. Ils se classent respectivement 61e et 68e au leaderboard.

Julien Sale et Guillaume Fanonnel vont maintenant retourner dans leurs universités respectives pour préparer la saison à venir. Crédit / DR
04-07
février
JONES CUP INVITATIONAL
LIEU : Ocean Forest Golf club, États-Unis
CATÉGORIE : Toutes catégories

Le résumé

De la frustration et de la déception. C’est sûrement les deux sentiments qui prédominent chez les Tricolores au lendemain du dernier tour du Jones Cup Invitational. Après deux jours difficiles dans le vent, dimanche, Julien Sale et Guillaume Fanonnel ont tous les deux validé des ultimes cartes de 76 (+4), ce qui est en soit leur meilleur score sur l’ensemble de l’épreuve.

Avec un aller dans le par, Sale avait plutôt bien entamé son dernier tour. Mais comme sur les jours précédents, des balles dans la zone à pénalité vont lui faire du mal. Sur le retour il concède deux doubles contre le reste de par et termine finalement 61e à +16 : « J’ai plutôt bien joué mais deux mises en jeu dans l’eau me pénalisent encore une fois. Bilan du tournoi : beaucoup de positif à prendre, je suis très content de mon jeu qui performe même dans des conditions difficiles avec du vent, de la pluie et sur un parcours délicat. Les changements que j’ai faits avec mon coach pendant l’off-season commencent à payer. Maintenant il faut ajuster tout ça pour pouvoir rendre des meilleures cartes et jouer pour la gagne. »

Même carte donc pour Guillaume Fanonnel qui avouait hier payer fortement sa journée du samedi. Une journée qu’il qualifiait d’ailleurs « de round à oublier » mais heureusement, dimanche, il s’est repris en validant un 76 (+4) haut en couleur. Avec un enchaînement bogey, double, bogey, bogey pour commencer, le Lyonnais ne s’est pas démonté et a réagis en cochant cinq birdies sur le reste de sa partie. Malgré tout il termine le tournoi loin de ses espérances par une carte de +4 et un total de +18 pour une 68e place au général : « J’ai au moins réussi à faire des birdies dimanche mais je n’ai pas eu de réussite au putting. C’est dommage. Maintenant place au débriefing à froid avec mon coach mental pour analyser tout ça. »

Tournoi compliqué pour nos Français qui terminent loin, trop loin de leurs attentes mais qui auront tout donner sur l’une des épreuves de prestige du circuit amateur américain. Le rendez-vous est pris pour l'année prochaine.

Le post social

Assez rare pour être noté, c’est un joueur non-Américain qui s’est imposé puisque le Suédois Ludvig Aberg a su prendre le dessus sur le reste du champ. Il termine son tournoi à -2 avec trois cartes de 72, 70 et 72. Belle performance !


Par Romain MURAILLE
8 février 2021