Accueil / Actus / Amateur / Messieurs/Dames / South African Amateur Match Play Championship : Muller n’est pas passé loin

South African Amateur Match Play Championship : Muller n’est pas passé loin

Un gros programme attendait les trois Français restants avec un match ce matin puis un second l’après-midi en cas de victoire. Seul Nicolas Muller a atteint la deuxième étape pour finalement s’incliner de justesse.

Beau parcours pour Nicolas Muller qui échoue de justesse face à un homme fort de la tournée sud-africaine. Alexis Orloff / ffgolf
16-21
février
SOUTH AFRICAN AMATEUR CHAMPIONSHIP MATCH PLAY
LIEU : Royal Johannesburg & Kensington , Afrique du Sud
CATÉGORIE : Toutes catégories

Les seizièmes de finale

Ils étaient donc trois Bleus à porter haut les couleurs de la France sur ces seizièmes de finale. Trois joueurs qui allaient affronter des cadors de la compétition sur le parcours exigeant du Royal Johannesburg & Kensington Golf Club en espérant poursuivre l’aventure le plus loin possible. Malheureusement pour deux d’entre eux l’histoire s’est arrêtée dès le premier duel. Seul Nicolas Muller a su se hisser au second round de la journée qui s’est lui aussi soldé par une défaite.

Le premier à prendre le départ ce matin était Théo Boulet. Opposé au Sud-Africain Gregory Mckay, le joueur de Chantilly a livré une très belle partie en signant un score de -2 mais son adversaire du jour était plus fort et avec une carte de -6 il a surclassé le Français 4&3 : « Mon putting en début de partie était moins bon que les jours précédents. Les putts accrochaient les trous plus quelques erreurs stratégiques qui m’ont mis down assez vite. Mon adversaire jouait très bien et ne ratait pas de coups. J’ai gardé l’attitude, j’ai essayé de rester positif mais ça n’a pas suffit. Je suis quand même satisfait de ce tournoi. Il y a beaucoup de positif pour la suite. »

C’est à peu près la même histoire pour Hugo Archer qui s’est retrouvé face à un sacré client, Joseph Long, un Anglais déjà passé par une belle 69e place au classement mondial amateur. Mené 2down après deux trous, le Français réussi à recoller square après cinq. Par la suite c’est le joueur d’outre-Manche qui va reprendre les devants et ne plus jamais les lâcher. Le pensionnaire de Nîmes-Campagne s’est finalement incliné sur un score assez lourd de 5&3.

Enfin les derniers espoirs tricolores pour ces seizièmes reposaient sur Nicolas Muller. En forme depuis le début de sa tournée, le joueur de Nîmes-Campagne a assuré lors de son premier match du jour. Très à l’aise sur le parcours, il a déroulé face à Chritiaan Burke et est sorti vainqueur du duel 3&2 : « Il faisait beaucoup d’erreurs et moi j’avais la bonne attitude. J’ai pris l’avantage rapidement et ensuite j’ai géré. »

Le rendez-vous était donc pris pour l’après-midi et un face-à-face qui s’annonçait rude contre Jarvis Casey. Le Sud-Africain a notamment triomphé la semaine passée, écrasant toute concurrence en -25, du South African Stroke Play Championship au Randpark Golf Club.

Le huitième de finale

Indécis. S’il ne fallait choisir qu’un mot pour résumer ce match entre Nicolas Muller et Jarvis Casey, alors indécis est le qualificatif idéal.

Square après huit trous, Jarvis Casey a pris les devants sur le 9 après un bogey de Muller. Deux autres bogeys ont suivi et le Français s’est retrouvé mené 3down après 11. Mais Nicolas n’a rien lâché et s’est repris dans la foulée en signant un birdie au 12. Il a ensuite profité d’une faute de son adversaire au 15 avant de revenir square au 16. Les deux joueurs ont partagé le 18 au birdie pour filer en play off et la décision s’est finalement faite après deux trous de prolongation en faveur du joueur local : « J’ai fait un gros match, on se rendait coup pour coup. Au premier trou de prolongation on partage au birdie et puis sur le second il rentre un putt de 9 mètres pour birdie et gagner le duel. Je n’ai absolument rien à me reprocher. J’ai produit un bon jeu et il a tout simplement été plus décisif que moi sur la fin. »

Le duel du jour pour Nicolas Muller, joueur du club de Nîmes-Campagne. (Erreur de l'organisation)

Nicolas Muller sort donc ce tournoi la tête haute avec le meilleur résultat tricolore en poche. Pour lui, sa semaine est positive et sa tournée en Afrique du Sud également : « Je sais ce que j’ai à travailler pour progresser et mon travail effectué sur ces derniers tournois fonctionne bien. Ça avance dans le bon sens. »


Par Romain MURAILLE
19 février 2020