Accueil / Actus / Amateur / Messieurs/Dames / South African Amateur Match Play Championship : trois Bleus s’en sortent

South African Amateur Match Play Championship : trois Bleus s’en sortent

Le tournoi continue pour Muller, Archer et Boulet qui ont remporté leurs matchs sur ce premier tour des duels. En revanche c’est terminé pour les quatre autres Français dans cette compétition.

Nicolas Muller n'a pas tremblé aujourd'hui et à géré son match avec sérénité. Alexis Orloff / ffgolf
16-21
février
SOUTH AFRICAN AMATEUR CHAMPIONSHIP MATCH PLAY
LIEU : Royal Johannesburg & Kensington , Afrique du Sud
CATÉGORIE : Toutes catégories

Le résumé

Le premier Français a passer cette étape supplémentaire c’est Nicolas Muller. Opposé au Sud-Africain Therion Nel, 15e des qualifications, le pensionnaire de Nîmes-Campagne a géré son match sans pression en terminant notamment par un superbe eagle sur le 18. Il a remporté son match 2up en ayant pris la tête dès l’entame du duel. Demain il affrontera un autre local de l’étape, Christiaan Burke : « J’étais pas tendu avant ma partie, je savais ce que j’avais à faire. J’ai déployé un jeu solide tout au long de la partie et je me sens vraiment bien dans cette formule. J’adore l’ambiance et l’attitude à adopter sur le parcours. »

Ça passe aussi pour Hugo Archer qui a su contenir le retour de son adversaire en fin de partie. 4up après 10 trous face au Suisse Loris Schuepbach, le joueur du Pôle France a vu son avance fondre jusqu’à 1up après 16. Malgré ça il a résisté et l’emporte sur le score de 1up avec un trou 18 partagé au birdie.

Enfin le dernier Bleu à franchir ce premier tour en match play est Théo Boulet. Le membre de Chantilly s’est imposé sur le score de 1up avec un finish de feu. Mené 2down après 15 trous le joueur de l’Hexagone conclu son face-à-face par trois trous gagnés du 16 au 18. Il s’impose donc 1up sur la fin contre Dario Antonisse et file vers le prochain tour : « Mon début de partie était solide mais les putts ne tombaient pas. Mon adversaire se mettait près des drapeaux mais je n’avais rien à me reprocher. Au final sur la fin ça tombe de mon côté et je suis satisfait de mon jeu surtout sous pression. »

Les Français qui s’inclinent

Au terme d’un match indécis et très serré Tom Vaillant s’est incliné 2&1 face à l’Anglais Jake Bolton. Charles Larcelet a quant à lui un peu plus subi sa partie. Opposé à Christo Lamprecht Jnr (AFS), le Français a commis trop d’erreur avec cinq bogeys sur la carte tandis que son adversaire a fait preuve de régularité en enchainant les par. Il s’incline finalement 3&2.

À l’image du duel de Tom Vaillant, son copain Martin Couvra a bataillé tout au long de la rencontre pour finalement perdre de justesse sur le score de 1up au 18e trou contre Jordan Duminy (AFS). Enfin Elliot Anger, qualifié hier après un play off dantesque, voit aussi son aventure s’arrêter ici. Il s’est incliné au 20e trou face à l’Anglais Joseph Long, un gros morceau qui avait fini sur la deuxième marche des qualifications.

Les mots du coach : Benoit Teilleria

« Déjà je suis très content des résultats des qualifications. Passer 100% des Bleus dans un tournoi aussi relevé que celui-ci ce n’est pas rien. Le match play c’est différent et tout peut arriver. Ça passe pour trois Français mais ça aurait pu le faire pour tout le monde. »

« Si je regarde dans leur formation, tout est positif ils sont dans le process, ils font les choses à fond, ils sont jeunes et pros. Maintenant certains manquent un peu d’expérience mais c’est tout à fait normal. »

« À 17 ans environ, jouer ce genre de tournoi c’est un chance. C’est super bien de venir à l’étranger découvrir d’autres types de parcours et d’autres herbes. Quand ils seront pros ils auront de l’avance sur les autres joueurs. »

« Avec ce genre de tournée ils progressent rapidement. Ils ont un bien meilleur niveau que nous (Benoit Teilleria et Jeff Lucquin) à leur âge, ils jouent tous très bien maintenant il faut cadrer tout ça. Et il ne faut pas oublier que ce sont encore des gamins de 16, 17 ou 18 ans et ils ont joué sur ce tournoi contre des gars plus âgés avec de la bouteille. »

Le chiffre

3C’est le nombre de Français encore en course pour la victoire parmi les 32 joueurs engagés. Demain place aux 16èmes de finale le matin et aux 8èmes l’après-midi.


Par Romain MURAILLE
18 février 2020