Accueil / Actus / Amateur / Messieurs/Dames / South Beach : Lucas Abrial seul Français sous le par

South Beach : Lucas Abrial seul Français sous le par

Dans des conditions difficiles à cause de la pluie et du vent, le joueur de Bussy (69) a été l’un des rares à scorer sous le par sur le Normandy Shores Golf Course. Il occupe la troisième place à un coup du leader provisoire car le premier tour n’a pas pu se terminer au Miami Beach.

Lucas Abrial au South Beach
Auteur d'une partie solide, Lucas Abrial (69) ne compte qu'un coup de retard sur le leader provisoire. Frédéric Stevens / FFGOLF
19-22
décembre
SOUTH BEACH INTERNATIONAL AMATEUR
LIEU : Miami Beach Golf Club, Normandy Shores Golf Club (Floride), Etats-Unis
CATÉGORIE : Toutes catégories

Une fois n’est pas coutume, le premier tour du South Beach International Amateur s’est déroulé sous la pluie et dans le vent. Des conditions inhabituelles qui ont rendu les deux parcours, le Miami Beach Golf Club et le Normandy Shores Golf Club, encore plus exigeants qu’à l’accoutumée.

Très motivé après avoir appris que son club figurait à la première place du Mérite national,  Lucas Abrial a réalisé une belle performance en bouclant son premier tour sous le par (69, - 1) : «Cette nouvelle m’a ravi et elle a décuplé ma motivation, déclare-t-il. Je voulais encore plus me donner à fond.» 

Dans le vent, contraire à celui des reconnaissances, et sous la pluie, il a su se montrer patient. Il a enchaîné quatorze pars d’affilée en se créant trois ou quatre occasions de birdie à moins de cinq mètres. Mais, aucun putt n’est tombé : «Je ne me suis pas agacé car je savais que le par était un bon score», assure-t-il. Sur le petit par 4 du 15, il a placé sa mise en jeu à vingt mètres du green et exécuté un excellent chip à un mètre du trou pour son premier birdie.

Pour éviter de mettre en jeu un obstacle d’eau au départ du par 5 suivant, il a préféré taper un fer 4, suivi d’un fer 2 qui a atterri dans un bunker de green. Une belle sortie à un mètre du drapeau lui a offert un second birdie.

Mais, sur le long par 3 du 17, joué plein vent contre, il a concédé son seul bogey de la journée pour finir à - 1 : «C’était le trou le plus dur du parcours, confirme-t-il. Il y a dû avoir pas mal de bogeys (58 et 7 doubles pour un seul birdie)

Un 70 pour Nicolas Muller et Julien Sale

Nicolas Muller au South Beach
Un bogey sur le difficile par 3 du 17 a privé Nicolas Muller d'une carte sous le par.

Nicolas Muller et Julien Sale, cinquièmes avec une carte dans le par (70), n’y ont pas échappé : «Il y avait 210 m pour le drapeau, précise le champion d’Europe par équipes Boys. C’était assez compliqué avec ce vent. J’ai très bien joué. J’ai commis peu d’erreurs et raté très peu de coups. Et quand ce fut le cas, c’était toujours du bon côté. Ça ne m’a pas pénalisé et j’ai ainsi limité la casse.»

Le joueur de Nîmes Campagne a bien débuté en plantant un coup de fer 5 à un mètre du mât au 1. Une sortie de bunker topée au 2 a fini derrière le green et il n’a pas réussi à sauver son par. Un bon coup de wedge et un putt sur le par 5 du 3 lui ont permis d’effacer ce premier bogey. Mais, il en a pris un autre au 4 pour revenir dans le par.

Nicolas Muller a ensuite aligné les pars jusqu’au 15 : «Du 10 au 14, j’ai eu des occasions franches de birdie entre trois et six mètres mais, malgré de très bons putts, je n’en ai concrétisé aucune.»

En deux dans un bunker de green du par 5 du 16, il a déposé sa sortie à un mètre du trou pour redescendre sous le par (- 1). Le 17 l’a empêché d’y rester.

Arrivé le 3 décembre pour un premier stage de dix jours à Orlando, Nicolas Muller a énormément apprécié sa leçon avec Claude Harmon au Floridian : «J’ai adoré, reconnaît-il. Ça s’est super bien passé. Je vais le revoir plusieurs fois au cours de la saison prochaine. Je suis très content de m’entraîner avec lui. Il n’y a que des avantages.»

Le jeu ayant été interrompu sur le parcours du Miami Beach Golf Club, plus d’une trentaine de joueurs achèveront leur premier tour, aujourd’hui. Quatorze Français occupent une place dans le cut provisoire à + 4 (les 72 premiers et les ex æquo).

Les résultats des Français

Normandy Shores Golf Club (par 70) : Lucas Abrial 69, Nicolas Muller et Julien Sale 70, Clément Charmasson 71, Elliot Anger, Quentin Debove et Théo Boulet 73, Guillaume Chevalier, Martin Couvra, Tom Guéant, Aurélien Douce, Sam Dumez et Tom Vaillant 74, Antoine Auboin, Mathieu Montagne et Tomeo Tissot 75, Maxence Giboudot 76, Alexandre Fuchs 77, Maxence Mugnier et Joachim Poivre d’Arvor 79, Clément Guichard et Clément Poletti 80. 


Par Gérard RANCUREL
20 décembre 2019