Accueil / Actus / Amateur / Messieurs/Dames / South Beach : un nouveau tournoi à conquérir

South Beach : un nouveau tournoi à conquérir

Un peu plus d’une semaine après la première victoire des Français à l’Evian International & Senior Showcase à Las Vegas, ils seront vingt-trois à tenter de remporter pour la première fois cette prestigieuse compétition, disputée sur les parcours du Miami Beach Golf Club et du Normandy Shores Golf Club.

Le groupe des Français au South Beach
Treize des vingt-trois Français engagés dans cette neuvième édition du South Beach en compagnie d'Alexander Lévy, Mathieu Santerre, Jeff Lucquin, Thomas Levet, Nicolas Subrin et Benoît Teilleria. FFGOLF
19-22
décembre
SOUTH BEACH INTERNATIONAL AMATEUR
LIEU : Miami Beach Golf Club, Normandy Shores Golf Club (Floride), Etats-Unis
CATÉGORIE : Toutes catégories

En huit ans, le South Beach International Amateur est devenu l’un des plus gros tournois du calendrier amateur, le sixième dans la hiérarchie mondiale se plaisent à rappeler ses organisateurs.

Plus de deux cents joueurs venus du monde entier se retrouveront, à partir de demain, sur les deux parcours de Miami, le Miami Beach Golf Club et le Normandy Shores Golf Club, parmi lesquels vingt-trois Français bien préparés à cette confrontation au plus haut niveau.

Les six membres des Pôles France messieurs et Boys ainsi que Clément Charmasson ont effectué une excellente préparation afin d’aborder dans les meilleures conditions l’un des derniers rendez-vous de la saison.

En compagnie de Bastien Mélani, Elliot Anger, Nicolas Muller et Tom Vaillant ont débarqué en Floride dès le 3 décembre et passé dix jours à Orlando : «Nous avons multiplié les parcours, indique l’entraîneur adjoint du Pôle France Boys. Nous avons joué à deux reprises sur l’Orange Tree, puis sur l’Orange County National qui accueillait la finale des cartes du Korn Ferry Tour. Le 10, nous avons passé la journée au Floridian en profitant des zones d’entraînement exceptionnelles de ce club. Nicolas a pris une leçon avec Claude Harmon. Ce stage a permis à ces trois joueurs de se mettre à l’heure américaine, de s’acclimater à l’herbe et de putter sur de très bons greens. Ce fut également l’occasion de peaufiner la stratégie de jeu sur des parcours longs et exigeants. Nous avons partagé deux parties en compagnie de Perrine Delacour ainsi qu’avec Clément Charmasson. Nous avons aussi enchaîné de nombreuses séances de sport.»

Malheureusement pour Tom Vaillant, l’Azuréen a contracté une grosse angine qui l’a contraint de rester alité pendant trois jours. Il n’a pu reprendre les clubs que le 13 à l’arrivée du second groupe de "polistes". 

Clément Charmasson au South Beach
Auteur de quatre top 10 en NCAA, Clément Charmasson tentera de rééditer sa performance de 2017, voire de l'améliorer.

Deux parties d’entraînement avec Alexander Lévy

Accompagnés par Mathieu Santerre et Jeff Lucquin, Martin Couvra, Théo Boulet et Maxence Giboudot ont donc retrouvé Elliot Anger, Clément Charmasson, Nicolas Muller et Tom Vaillant à Miami. Tout le groupe a été pris en charge par Thomas Levet qui leur a concocté un super programme de jeu sur quatre magnifiques parcours : le Fox, le Sea Gate, le Floridian (lieu d’entraînement de Dustin Johnson et de Brooks Koepka entre autres) et le Bear’s Club (dessiné par Jack Niklaus), lui aussi fréquenté par les meilleurs mondiaux : «Des parcours de plus en plus durs après lesquels ceux du South Beach nous ont paru faciles, déclare Mathieu Santerre. Alexander Lévy s’est joint au groupe lors de nos parties au Floridian. Lundi soir, il les a tous invités au restaurant. Et, aujourd’hui, il a effectué la reconnaissance du Miami Beach avec eux. Tous les jeunes ont bien préparé cette neuvième édition du South Beach. Ils vont devoir passer d’une phase d’entraînement technique à une phase de performance en mettant en pratique ce qu’ils ont travaillé au cours des dernières semaines. Ils vont se confronter à des adversaires plus âgés et donc plus expérimentés dans un champ très relevé.»

Auteur d’un très bon premier semestre sous les couleurs d’UCF avec quatre top 10, Clément Charmasson a rendu visite à Sean Foley pour une journée d’expertise à laquelle a assisté Mathieu Santerre, l’entraîneur du Toulousain. Il y a deux ans, le joueur de La Ramée s’était classé septième (275, - 8) et meilleur Français.

Comme leurs compatriotes, Quentin Debove et Charles Larcelet ont également bien travaillé avant ce South Beach. Le Parisien est allé voir son coach, Claude Harmon, et le Lyonnais est arrivé en Floride le 25 novembre.

Charles Larcelet a bien préparé son affaire

Charles Larcelet au South Beach
Arrivé en Floride le 25 novembre, Charles Larcelet s'est bien préparé à sa deuxième participation au South Beach.

En l’absence de David Ravetto et Adrien Pendaries, les n°1 et n°2 du Mérite national, Charles Larcelet (n°3) sera l’un des leaders de cette forte délégation tricolore.

Après sa campagne en Argentine, il est rentré en France où il a participé à une session de petit jeu avec l’expert James Ridyard. Il a mis ensuite le cap vers les Pyrénées, à Font Romeu, pour établir son programme de préparation physique pour la saison prochaine et accomplir quelques séances avec son préparateur.

Il s’est accordé quelques jours de repos avant la venue de son coach, Nicolas Subrin : «Nous nous sommes installés à Palm Beach Garden où nous avons tourné sur trois à quatre golfs dont le Mirasol, le Sea Gate et le Floridian, précise Nicolas Subrin. Charles a disputé un tournoi de la «minor ligue» sur dix-huit trous sur le Jupiter Golf Club. Nous sommes revenus à Miami mardi pour les reconnaissances des deux parcours du South Beach. Il a vraiment beaucoup travaillé sur des zones parfaites pour mettre en pratique les évolutions techniques souhaitées pour 2020. Il est en pleine forme, tape très bien la balle. Désormais, il faut que tout se mette en place et il pourra avoir un peu d’ambition. Dans un champ de ce niveau, il faut posséder les armes nécessaires pour lutter avec les meilleurs.» 

Julien Sale, Alexandre Fuchs, Guillaume Chevalier et tous les autres Français engagés dans ce tournoi n’ont pas chômé, eux non plus, afin de mettre toutes les chances de leur côté pour réaliser la meilleure performance à Miami.

Depuis la deuxième place de Clément Sordet et Kenny Subregis à un coup du vainqueur, l’Américain Kelly Kraft, lors de la première édition en 2011, personne n’a fait mieux. Sera-ce pour cette année ? 

Les heures de départ des Français

Normandy Shores Golf Club : Mathieu Montagne à 8h04, Sam Dumez à 9h20, Tom Vaillant à 9h29, Tomeo Tissot à 9h37, Julien Sale à 9h46, Nicolas Muller à 9h54, Lucas Abrial à 10h03, Aurélien Douce à 10h11, Maxence Mugnier à 10h20, Joachim Poivre d’Arvor à 10h28, Clément Poletti à 10h37, Guillaume Chevalier à 10h45, Clément Guichard à 10h54, Elliot Anger à 11h02, Antoine Auboin à 11h11, Théo Boulet à 11h19, Clément Charmasson à 11h28, Martin Couvra à 11h36, Quentin Debove à 11h45, Alexandre Fuchs à 11h53, Maxence Giboudot à 12h02, Tom Guéant à 12h10, Charles Larcelet à 12h19.


Par Gérard RANCUREL
18 décembre 2019