Accueil / Actus / Amateur / Messieurs/Dames / The Women’s Amateur Championship : Chaucheprat mène le peloton bleu

The Women’s Amateur Championship : Chaucheprat mène le peloton bleu

La Toulousaine a signé une carte dans le par (73), ce mardi, à l’occasion du premier tour des qualifications. En 14e position, elle est la meilleure Française, tandis que six autres Tricolores sont pour le moment dans les clous du cut, pour intégrer le tableau de match play.

Yvie Chaucheprat pointe à quatre coups de la tête. DR / The R&A
11-15
juin
THE WOMEN’S AMATEUR CHAMPIONSHIP
LIEU : Royal County Down, Irlande (pays)
CATÉGORIE : Toutes catégories

Le résumé

Les joueuses disputant ce 116e Women’s Amateur Championship sont arrivées au Royal County Down en s’attendant à un parcours exigeant et à des conditions météo peu accommodantes. Bien leur en a pris, car le tracé et le ciel nord-irlandais leur ont servi exactement cela, lors du premier tour de ce mardi.

L’Italienne Angelica Moresco et l’Anglaise Hannah Screen, parties dans la matinée et un vent encore clément, ont tout de même réussi à poster un joli score de -4 (69), ce qui leur permet de se partager la tête d’un tournoi où 13 joueuses sont parvenues à jouer sous le par.

Les Françaises

Première Tricolore au classement provisoire, Yvie Chaucheprat (Golf Club de Toulouse) est juste derrière, en 14e position dans le par, après avoir signé un 73. Elle est l’une des sept Françaises (sur douze engagées) à figurer à l’intérieur du cut provisoire, qui gardera les 64 meilleures joueuses après les deux tours de qualifications. Charlotte Liautier (Saint-Nom La Bretèche) et Adéla Cernousek (Saint-Cloud) sont dans ce cas, elles qui pointent au 22e rang à +1.

Un début de tournoi riche en émotions pour Charlotte Liautier.

La Clodoaldienne a livré une partie sage et solide, ne comptant que deux bogeys (12 et 16), pour un birdie au 3. « Je suis contente de ma journée, souligne-t-elle. Le parcours est très dur, encore plus avec le vent. Alors j’essaye de rester coup après coup un maximum. »

Pour Liautier, la journée a été plus mouvementée. Un peu à l’image de sa préparation sur place, débutée sans un sac de golf ayant visiblement préféré monter à bord d’un autre avion, et arrivé la veille au soir du premier tour. Une bonne nouvelle, surtout lorsqu’on sait qu’il lui a permis de rentrer cinq birdies à l’aller, sur autant de plantages de mâts. Il a cependant fallu un bunker vorace au 5 pour l’obliger à droper en-dehors avec deux coups de pénalité, et concéder un triple bogey. Au final, elle aussi a rendu un 74 (+1).

« Dans l’ensemble j’ai eu un jeu constant, explique-t-elle. Au niveau psychologique, j’ai réussi à rester neutre après mon triple et mes birdies, donc ça m’a aidée pour la suite. »

Chloé Salort (RCF La Boulie) et Laura Van Respaille (Bondues) sont un coup derrière à +2, en 34e position. Une autre longueur plus loin, on retrouve Margot Béchadergue (Aix Marseille), au 48e rang. Enfin, Alizée Vidal (Saint-Cloud), avec son +4 et sa 63e position est la dernière Française encore dans les clous. L’occasion de rappeler qu’en cas d’égalité mercredi soir pour les 64 places, la décision se fera au départage.

Pour les cinq autres Tricolores, gagner des places sera impératif dans la deuxième journée. Gala Dumez (Bordeaux Lac) a rendu un 78 (+5) pour une 77e place, un coup devant Loïs Lau (Fontainebleau) et Lilas Pinthier (Paris Country Club), en 87e position à +6. Enfin, Ariane Klotz (Ouenghi) est 117e à +8, et Elodie Chapelet (Epherra) 129e à +9.

La joueuse : Yvie Chaucheprat

La joueuse du Golf Club de Toulouse, partie en milieu de matinée, a démarré son tournoi tambour battant : un birdie donné au 1, puis une occasion d’eagle convertie à 1 m au 3. Les pars se sont ensuite enchaînés jusqu’à la fin de l’aller, avant qu’un driving aléatoire, associé au vent, ne la pousse à concéder quatre bogeys, pour un birdie au 15. Circonstance d’autant plus atténuante que les trous 10 à 14 du Royal County Down se jouaient vent contre ce mardi.

La carte d'Yvie Chaucheprat dans ce premier tour.

Malgré tout, cette carte dans le par la satisfait entièrement. « J’ai eu quelque soucis de driving, ce qui m’a coûté quelques coups, mais dans l’ensemble, sur un parcours tel que celui-là, avec des condition pas faciles, jouer dans le par en touchant cinq fairways... je suis très contente de ma journée », réagit-elle.


Par William LECOQ
11 juin 2019