Accueil / Actus / Amateur / Messieurs/Dames / Trophée Gounouilhou (1/4 finale) : St-Donat la vaillante

Trophée Gounouilhou (1/4 finale) : St-Donat la vaillante

Bien emmenée par la paire Elliot Anger et Tom Vaillant, rapportant le premier point du jour, l’équipe de St-Donat se hisse en demi-finale de la Gounouilhou pour la première fois de son histoire au détriment du club de St-Germain. Objectif atteint mais il leur reste de l’appétit.

Hugo Amsallem
Hugo Amsallem a apporté le point décisif à son équipe qui retrouve demain Biarritz en demi-finale. FRÉDÉric STEVENS / FFGOLF
27 avr.
1 mai
CHAMPIONNAT DE FRANCE PAR ÉQUIPES MESSIEURS 1ÈRE DIVISION - TROPHÉE GOUNOUILHOU
LIEU : GOLF DE TERRE BLANCHE, France
CATÉGORIE : Toutes catégories

Le résumé

Journée parfaite pour St-Donat qui sera la dernière équipe de la ligue PACA représentée dans le tableau du Championnat de France par équipes Messieurs de 1ère Division. Sur le score de 5,5 à 1,5, les ouailles de Philippe Larvaron battent l’équipe de St-Germain diminuée par l’absence de Thomas Perrot. Considéré comme le meilleur joueur de l’équipe francilienne, et sans doute l’un des meilleurs du champ cette semaine, il ne pouvait être présent au-delà du week-end pour des raisons professionnelles.

Dommage pour St-Germain qui n’a pas pu résister à la jeunesse montante de St-Donat. Sous la houlette du capitaine Tom Vaillant les golfeurs azuréens ont contrôlé leur duel et ont très rapidement pointé devant sans jamais se faire rattraper. St-Germain reste malgré tout en 1ère division, belle performance pour une équipe qui venait de connaître la montée cette année.

Vaillant et Anger en chefs de file

Elliot Anger (à gauche) et Tom Vaillant (à droite).

Dans le premier match des foursomes, Tom Vaillant et Elliot Anger survolent leur partie. Face à eux Marc Lambert et Philippe Caumont commettent trop d’erreurs notamment au niveau du petit jeu et du feeling autour des greens. La première paire de St-Donat prend le large dans son match avec un enchaînement de trous remportés du 4 au 7 et parachève sa victoire 7&6 sur le 12.

« On joue ensemble depuis qu’on est tout petit et aussi en équipe de France donc on a des automatismes. On sait comment l’autre se comporte et aujourd’hui ça roulait parfaitement dans notre match », déclarait Elliot Anger à l’issue de sa double du matin.

« On tape tout les deux pas trop mal cette semaine et le but était d’avoir un putt pour gagner à chaque trou, poursuit Tom vaillant. On a contrôlé et c’est top d’apporter le premier point aux copains. »

Juste derrière la seconde paire pousse son match jusqu’au 19e trou qu’elle négocie à la perfection. En trois sur le green après une fléchette déposée au drapeau par Yannick Blazy, son compère du jour Adrien Montarant ne tremble pas, boite son putt pour birdie et ironise sur la situation : « Ils nous ont fait transpirer un peu sur la fin mais personnellement j’ai su gérer la pression. Je dirais même que je préfère la boire (rires). » 

À l’issue de la matinée St-Donat remporte donc deux points et met son équipe dans les meilleures dispositions pour la suite.

Deux simples ont suffi

Encore et toujours, Tom Vaillant va accroître l’avance de son équipe en remportant le premier simple parmi les cinq prévus. Il s’impose 4&3 sans trembler au détriment de Cédric Deleplanque. Dans le match suivant C’est Hugo Amsallem qui apporte le point décisif et met un terme à la rencontre. Dans un match qui a dansé au niveau du scoring, Hugo reste solide et s’appuie sur un putting de qualité. Il termine son match sur le 18 et s’impose 1up battant le capitaine adverse Romain Payet.

« Je suis super content d’avoir apporté le point de la victoire, j’ai eu du mal à lancer ma partie mais finalement ça passe. Je le sens bien pour demain, ça va être un gros match et j’espère

La seconde paire triomphante de St-Donat.

vraiment que cette année c’est pour nous », réagissait Hugo Amsallem au terme de la journée.

Ces deux premiers simples permettent d’assurer la place en demi-finale. Les autres simples n’ont donc pas eu besoin de se terminer. Face à eux demain ils tombent sur un gros, un candidat réel au trophée et surtout le tenant du tire, Biarritz.

Les mots du coach : Philippe Larvaron

« Le fait de gagner les deux foursomes c’était déjà un bonus. Tom et Elliot s’entendent super bien et gagnent souvent en duo. J’ai fais revenir un joueur qui avait déjà joué avec nous en Gounouilhou en 2011, Yannick Blazy et aujourd’hui ça a payé. C’est une machine, il ne quitte jamais les fairways et la compatibilité avec Adrien était bonne. » 

« Cette après-midi j’ai décidé de mettre Tom Vaillant en premier parce que j’ai confiance en lui en match play, c’est mon meilleur joueur dans cette formule et je voulais qu’il nous apporte le premier point rapidement. Après derrière j’ai essayé d’équilibrer pour assurer un point dans la foulée et Hugo Amsallem s’est bien battu donc parfait. »

« Demain on y va pour gagner ! C’est notre meilleure perf’ en Gounouilhou mais l’objectif depuis le début c’est la victoire donc on va faire en sorte de ne pas s’arrêter là. »

Le chiffre

1C’est la première fois que le club de St-Donat atteint le stade des demi-finales. Déjà une belle étape pour cette équipe dans cette Gounouilhou 2019.

Le post social


Par Romain MURAILLE
29 avril 2019