Accueil / Actus / Amateur / Messieurs/Dames / Trophée Gounouilhou : des barrages riches en sensations

Trophée Gounouilhou : des barrages riches en sensations

Aujourd’hui il y avait également les barrages qui se jouaient sur le parcours de Terre Blanche. Tous les matchs ont livré des duels à suspense et au terme d’une journée à tension Terre Blanche se maintient tout comme Amiens, Bordeaux-Lac et Cannes-Mougins.

L'un des héros du jour, Dylan Allen, qui apporte avec son partenaire le point décisif à Terre Blanche. ALEXIS ORLOFF / FFGOLF
27 avr.
1 mai
CHAMPIONNAT DE FRANCE PAR ÉQUIPES MESSIEURS 1ÈRE DIVISION - TROPHÉE GOUNOUILHOU
LIEU : GOLF DE TERRE BLANCHE, France
CATÉGORIE : Toutes catégories

Amiens s’en sort… encore une fois

Le premier point de la rencontre est à mettre au profit de l’équipe du Prieuré. Le foursome est remporté par le tandem Chauvel / Kokkinis en prenant la tête dès le premier trou et sans jamais se faire reprendre. Le score final du match est de 5&3 et lance plutôt bien la journée du Prieuré qui va malheureusement par la suite déchanter.

Ce point apporté par la paire francilienne sera le seul de la journée. Derrière, les hommes d’Amiens déroulent et gagnent trois des quatre simples pour maintenir le club picard en 1ère division. Belle performance de Théo Idée qui s’impose 6&5 et contribue largement au succès de son équipe dans ces barrages.

La Boulie : la chute

Petit événement dans le monde golf amateur puisque le Racing Club de France n’a à aucun moment été en position de conserver sa place dans l’élite. Ce club historique de la coupe Gounouilhou, détenteur de 17 victoires, s’est incliné face à Bordeaux-lac.

La paire Lavergne / Martin s’impose en foursome 5&4 pour lancer son équipe sur la bonne voie. Par la suite Sabria apporte un point supplémentaire tout comme Desclaux qui gagne 4&3. Le club Bordelais se maintient et relègue la Boulie en deuxième division.

Cannes-Mougins s’en sort

Dans le duel nord-sud entre Cannes-Mougins et Bondues, le foursome est remporté par l’équipe qui se sauve, Cannes-Mougins. Le duo Bondil / Simonsen n’aura pas eu besoin de mettre les pieds sur le par 3 du 16. Ils s’imposent sur le score de 4&3 et dans la foulée Quentin D’Ursel décroche un point de plus en l’emportant 7&6 dans son simple.

Boulanger vient ensuite à bout de Nicolas Singer. Mené dès le premier trou le Nordiste ne reviendra pas et s’incline sur le score de 4&3. Un point de plus pour Cannes qui termine sa confrontation avec une nouvelle victoire en simple pour s’imposer au total 3,5 à 1,5.

Terre Blanche au bout du bout

Ce match est sans doute celui qui a été le plus accroché de tous les barrages. Ajoutez à cela la pression sur les épaules de Terre Blanche qui évolue à domicile. Sur les quatre simples, les deux équipes se partagent les points avec deux victoires de chaque côté.

C’est le premier match du jour, le foursome, qui a été déterminant pour la victoire et le maintient de Terre Blanche en première division. Et il a fallu patienter longtemps, très longtemps puisque le duel s’est terminé sur le 21e trou au terme d’une journée dantesque pour les deux duos. Finalement c’est Pollet qui délivre son équipe en convertissant un putt pour le par. Toute l’équipe du club hôte de la Gounouilhou 2019 est soulagée, elle reste parmi les meilleurs clubs amateurs de France.


Par Romain MURAILLE
29 avril 2019