Accueil / Actus / Amateur / Messieurs/Dames / Trophées Royal-Blackheath et Saint-Germain : les visages se renouvellent

Trophées Royal-Blackheath et Saint-Germain : les visages se renouvellent

Les Internationaux de France de foursome messieurs et dames débutent ce vendredi, sur le parcours de Nîmes Campagne. En l’absence des principaux protagonistes de l’année dernière, l’horizon se dégage dans la course à la victoire.

Tom Vaillant sera associé à son partenaire de club Elliot Anger. Alexis Orloff / ffgolf
06-08
avril
INTERNATIONAUX DE FRANCE DE FOURSOME MESSIEURS TROPHÉE ROYAL-BLACKHEATH
LIEU : Nimes Campagne, France
CATÉGORIE : Toutes catégories

Que ce soit chez les messieurs ou chez les dames, les paires lauréates en 2017 ne rempilent pas cette semaine, sur le parcours de Nîmes Campagne, à l’occasion des Internationaux de France de foursome. Celles qui leur ont disputé les trophées Royal-Blackheath et Saint-Germain l’an dernier, dans la phase finale en match play, pas beaucoup plus. Mais la liste de départ ne manque pas de noms prêts à prendre la place.

Chez les messieurs, parmi un champ de 36 équipes, Tom Vaillant (Saint-Donat), pensionnaire du Pôle France Boys, associé à son partenaire de club Elliot Anger, fera partie de la liste des cartes à suivre. Une liste à laquelle on peut rajouter Tom Santa et Pierre-Olivier Pochat, de Terre Blanche, Julian Audibert et Guillaume Chevalier, d’Aix-Marseille, ou encore une paire 100% Bourgogne-Franche-Comté composée de Thomas Dorier (Chalon-sur-Saône) et Romain Guillon (Bourg-en-Bresse).

Et puis, avantage de jouer à domicile oblige, les équipes constituées par Nelson Van Caneghem et Emmanuel Labeur d’une part, et Romain Buttarazzi et Frederick Requier d’autre part, essaieront de se mettre en évidence.

Après les 18 trous de qualification de ce vendredi en stroke play, les seize meilleures paires disputeront la phase finale en match play, à commencer par les huitièmes de finale, samedi matin.

Un match pour toutes les dames

Chez les dames, si la formule est similaire, le nombre beaucoup plus réduit d’équipes (6) donne à toutes les joueuses l’assurance de défendre leurs chances dans la phase finale. Les deux équipes les mieux classées lors du tour de qualification auront même le privilège d’accéder directement aux demi-finales, tandis que les quatre autres disputeront les quarts de finale.

Les couleurs locales de Nîmes Campagne seront notamment défendues par Manon Labeur et Alkyonie Aharidis. Elles partageront leur partie de vendredi avec Amandine et Marie Larretche (respectivement de Limoges et Lyon Salvagny), qui font également partie des têtes d’affiche.


Par William LECOQ
5 avril 2018