Accueil / Actus / Amateur / Mid Amateurs / 1ère division Mid-Amateurs messieurs : Saint-Germain conserve son titre

1ère division Mid-Amateurs messieurs : Saint-Germain conserve son titre

Le club francilien n'a pas laissé beaucoup de place au suspense ce dimanche, en finale contre Le Gouverneur. Comme la veille face à Domont, ils ont empoché les deux foursomes du matin, et ont vite récolté les deux points nécessaires à la victoire dans les simples de l'après-midi. Le Trophée Puiforcat retourne de là où il est venu.

L'équipe de Saint-Germain est parvenue à conserver le Trophée Puiforcat. DR
19-23
juin
CHAMPIONNAT DE FRANCE PAR ÉQUIPES MID-AMATEURS MESSIEURS 1ÈRE DIVISION - TROPHÉE PUIFORCAT
LIEU : GOLF DE SAINT-MALO, France
CATÉGORIE : Mid-Amateur (+30 ans)

Saint-Germain s'était montré intraitable en demi-finale face à Domont. Il en a été de même ce dimanche, lors de la finale de la première division mid-amateurs messieurs. Tenante du titre, l'équipe francilienne n'en trouvait pas moins sur sa route son homologue du Gouverneur, tombeuse, la veille, du premier de la qualification, Bussy-Guermantes

Tout a bien commencé pour Saint-Germain, qui enlevait le foursome n°2 le matin, par la victoire d'Alexis Anghert et de Marc Lambert, 5&4, sur Antoine Ghiglia et Julien Simian. Le foursome n°1 a été plus loin, mais pour un résultat similaire, avec le succès de Romain Payet et Philippe Caumont, 1 up, sur Boris Sananes et Willem Nienhuijs

Deux points suffisaient alors à Saint-Germain pour conserver le Trophée Puiforcat, ce qui fut fait relativement rapidement dans les simples de l'après-midi, tout d'abord par Romain Payet, 4&2 sur Boris Sananes, puis par Cédric Deleplanque, 5&4 sur Antoine Ghiglia. Un trophée qui retrouvera donc la vitrine où il vient de passer l'année écoulée.

Demi-finales : Le Gouverneur s'offre un ticket pour la finale

Après leurs succès respectifs en quarts de finale, le premier et le quatrième de la qualification, autrement dit Bussy-Guermantes et Le Gouverneur, se retrouvaient logiquement ce samedi, avec une place en finale comme enjeu. Dès les foursomes du matin, tous les deux tombés dans l'escarcelle du Gouverneur, le ton était donné. Les joueurs de Bussy ont malgré tout réagi lors des simples, avec les succès de Christophe de Grancey face à Boris Sananes, 2 up, et de Franck Morel sur Loïc Chantreau, 3&2. La victoire de Julien Simian sur Marc Guerisse plaçait néanmoins le club de la Dombes à un point de la qualification, point finalement apporté au 18e par Antoine Ghiglia face à Jérémy Ablancourt. Score final : 4,5 à 2,5.

Le suspense a été moins intense dans la deuxième demi-finale entre Saint-Germain et Domont. Là encore, les premiers ont fait carton plein dans les foursomes du matin. L'après-midi, lors des simples, les victoires de Cédric Delplanque sur Olivier Delfosse, puis de Marc Lambert sur Dorian Lagraverend, à chaque fois sur le score de 5&4, scellaient l'affaire en faveur de Saint-Germain, qui aura ainsi l'occasion, dimanche en finale, de défendre le titre conquis en 2018 à Moliets.

Quarts de finale : Domont dans le dernier carré

Les quarts de finale de championnats de France par équipes livrent généralement au moins une surprise, et celle du jour s'appelle Domont. Entendez par surprise une équipe dominant en match play une mieux classée lors des qualifications. C'est exactement ce qu'ont accompli les joueurs de Domont, septièmes de la phase préliminaire, en venant à bout, ce vendredi, du Bordelais, tête de série n°2, sur le score de 4 à 3. 

Les Franciliens ont réussi à enlever trois des cinq simples, alors que les deux clubs avaient fait match nul dans les foursomes du matin. Samedi, en demi-finale, ils affronteront Saint-Germain, qui s'est imposé dans un scénario similaire face à Bordeaux-Lac.

L'autre demi-finale mettra aux prises Bussy-Guermantes, vainqueur de la qualification et qui a disposé de Bondues sur le score de 4,5 à 2,5, et Le Gouverneur, qui s'est imposé sans coup férir sur Chantilly, 5,5 à 1,5. 

Cette journée de vendredi a également vu se disputer les barrages. Le Prieuré, Fontainebleau, le RCF La Boulie et La Grange aux Ormes ont sauvé leur place en première division. Cela signifie que le Golf Club de Toulouse, Fourqueux, Chiberta et Saint-Nom La Bretèche évolueront en deuxième division en 2020.

Deuxième tour : la qualification pour Bussy-Guermantes

Livrer une journée similaire à la veille aura suffi. Le golf de Bussy-Guermantes a empoché ce jeudi la qualification de cette première division mid-amateurs messieurs, en postant de nouveau un +6 sur la journée, pour un total de +12. Les Buxangeorgiens ont notamment capitalisé sur les belles cartes de Stéphane Marchand (-2) et Christophe de Grancey (-1). Ils afficheront, vendredi matin, la tête de série n°1 de la phase finale en match play, qui débutera par les quarts de finale.

La n°2 sera l’apanage du Bordelais, qui occupait la tête au soir du premier tour dans le par total, mais qui a connu une journée légèrement plus délicate, avec un +14. Les Girondins n'en sont pas moins deuxièmes, deux coups devant Saint-Germain (+16), et six devant Le Gouverneur (+20). Ce dernier retrouvera en quarts de finale Chantilly, 5e à +22, et qui a su remonter dans le top 8 lors du deuxième tour.

Bordeaux-Lac est derrière, en 6e position à +30, ce qui permettra aux Aquitains de retrouver Saint-Germain. Domont, 7e à +32, affrontera Le Bordelais. Le suspense a duré jusqu'au bout pour la huitième et dernière place qualificative, le RCF La Boulie et Bondues pointant à égalité à +33. Mais le départage a privilégié les Nordistes, qui seront ainsi opposés à Bussy-Guermantes.

Les Racingmen joueront quant à eux face à Chiberta lors des barrages, également disputés vendredi. Les trois autres affichent verront s'opposer Toulouse et Le Prieuré, Fourqueux et Fontainebleau, et La Grange aux Ormes et Saint-Nom La Bretèche.

Premier tour : La Gironde tient la corde

Le Saint-Malo Golf Resort est cette année le cadre de la première division Mid-Amateurs messieurs. Comme tout championnat de France par équipes qui se respecte, le Trophée Puiforcat a débuté ce mercredi par le premier tour des qualifications en stroke play. Des qualifications qui ont pris d'entrée une forte coloration bordeaux, puisque les deux premières places sont occupées par Le Bordelais et Bordeaux-Lac.

Les premiers ont notamment surfé sur les belles performances individuelles de Matthieu Bey (-3) et Clément Lemaire (-2), pour finir ce premier acte dans le par total. Ils possèdent ainsi trois coups d'avance sur leurs voisins girondins de Bordeaux Lac, au sein desquels Clément Desclaux-Cassagne s'est distingué, lui aussi, par une carte sous le par (-1).

Un trio compact occupe la troisième place à +6, formé par Bussy-Guermantes, Saint-Germain et Le Prieuré. Le Gouverneur, en sixième position à +11, est quant à lui à la tête d'un autre groupe resserré autour de la 8e place, qui marquera jeudi soir la limite entre les qualifiés pour les phases finales et les barragistes. En effet, Bondues et Fourqueux, ex-aequo en 7e position à +13, devancent d'une longueur le 9e, Chantilly.

Chiberta, 10e, est un peu plus loin à +18, mais les Basques peuvent revendiquer la meilleure performance individuelle du jour, avec le 68 (-4) de Sébastien Scohy. Suivent le RCF La Boulie et La Grange aux Ormes, 11e à +19, Domont et Toulouse, 13e à +20, puis Fontainebleau, au 15e rang à +25, et enfin Saint-Nom La Bretèche, qui ferme pour l'instant la marche à +27. Jeudi, place au deuxième tour, pour figer définitivement les deux parties de tableau.


Par William LECOQ
19 juin 2019