Accueil / Actus / Amateur / Seniors / Championnat d’Europe par équipes seniors dames : la France trébuche en quart

Championnat d’Europe par équipes seniors dames : la France trébuche en quart

Opposée à l’Angleterre pour ce quart de finale du Championnat d’Europe par équipes, l’équipe de France a malheureusement échoué ce jeudi. Elle s’incline sur le score de 3 à 2 et affrontera demain les Hollandaises.

Il reste encore une cinquième place finale à aller chercher en cas de victoire demain et samedi. Crédit / FFGOLF
03-07
septembre
EUROPEAN SENIOR LADIES'S TEAM CHAMPIONSHIP
LIEU : Blacksearama Golf Resort & Villas, Bulgarie
CATÉGORIE : Seniors (+50 ans)

Le résumé

La paire gagnante du jour reconduite demain.

Frustrante. Voilà comment qualifier cette première journée en match play pour l’équipe de France seniors dames. Avec pour adversaire l’Angleterre, les Bleues s’attaquaient aujourd’hui à un gros morceau de ce championnat. En effet avec une belle troisième place au terme des qualifications, les Anglaises s’affichaient comme des opposantes de taille mais à la portée du clan tricolore. Malheureusement le niveau de jeu des Françaises n’a pas suffit face à la patience des joueuses d’outre-manche.

Et pourtant le premier point est revenu aux Tricolores. C’est la paire Florence Gruchet et Carole Lordereau qui lance parfaitement l’équipe avec une victoire face à Caroline Berry et Julie Wheeldon, en foursome, sur le score de 1up.

Derrière Karen Nassy ne parvient pas à l’emporter et perd son duel face à Jackie Foster 7&5. Marie-Ange Michaud redonne le sourire aux Françaises grâce à sa victoire 2&1. Mais finalement les deux dernières joueuses de l’hexagone que sont Nathalie Lamboult et Christine Petit-Martin vont s’incliner sur les scores de 1up et 5&3.

Les jeux sont faits, la France est battue par l’Angleterre sur le score de 3 à 2 et devra se relancer demain face au Pays-Bas pour son avant dernière rencontre du tournoi. La configuration de la team France sera la même mis à part le changement d’ordre entre Nathalie Lamboult et Christine Petit-Martin.

Les mots de la capitaine : Carole Danten Azfi

« Comme souvent à ce niveau c’est le putting qui fait la différence et les Anglaises plus habituées au vent réagissent mieux sur les greens. Notre petit jeu trop irrégulier nous a coûté cher. »

« Les Anglaises ont été plus patientes et ont joué la régulation. Nous avons fait trop d’erreurs sur les pentes, le manque de vitesse au putting et ça ne pardonne pas. Nous sommes bien sûr très déçues donc cette après-midi séance de petit jeu pour repartir sur de bonnes bases, demain, face aux Hollandaises. »

le post social 


Par Romain MURAILLE
5 septembre 2019