Accueil / Actus / Amateur / Seniors / Championnat de France par équipes Vétérans Messieurs 1ère division : Le titre pour La Baule

Championnat de France par équipes Vétérans Messieurs 1ère division : Le titre pour La Baule

Les joueur du Golf Barrière La Baule sont parvenus à conserver leur titre de champions de France Vétérans. Ce samedi, en finale, ils sont venus à bout de Chantilly, Jean-Max Megroz remportant le match décisif face à Alexis Godillot.

Les joueur du Golf Barrière La Baule ont conservé leur titre. ffgolf
10-14
septembre
CHAMPIONNAT DE FRANCE PAR ÉQUIPES VÉTÉRANS MESSIEURS 1ÈRE DIVISION
LIEU : WIMEREUX GOLF CLUB, France
CATÉGORIE : Vétéran (+65 ans)

La dénomination de la catégorie a évolué par rapport à l'an dernier, passant de Séniors 2 à Vétérans. Une chose n'a pas évolué toutefois : le club champion de France de la classe d'âge s'appelle toujours Barrière La Baule.

Victorieux de Saint-Cloud en finale en 2018 sur le parcours des Ormes, les Baulois ont, cette fois-ci, conservé leur bien aux dépens de Chantilly. Le parcours de Wimereux a vu se dérouler une finale accrochée ce samedi, le premier point tombant dans l'escarcelle des tenants du titre, grâce à François Gaschignard, vainqueur de Patrice Tran Ba Huy, 5&4.

La paire de foursome constituée de Rémi Gillet et Thierry Galinier Warrain a cependant rééquilibré les débats, en battant Philippe Yannic et Bruno Lecointre, 2&1. Tout s'est joué sur le simple opposant Alexis Godillot à Jean-Max Megroz. Ce dernier, déjà vainqueur des Internationaux de France Vétérans cette saison, a ajouté une victoire par équipe à son tableau de chasse, en s'imposant sur le score de 2&1.

Demi-finales : La Baule et Chantilly prennent rendez-vous

La journée de samedi verra l'explication finale d'un duel engagé à distance depuis le début de la semaine. Arrivés premier et deuxième de la qualification, le Golf Barrière La Baule et Chantilly vont se disputer le titre, lors de la finale.

Ce vendredi, les Baulois ont disposé du Bordelais, sur le score de 2,5 à 0,5. Après avoir remporté le foursome de tête, ils ont engrangé le point décisif grâce à François Gaschignard, vainqueur 6&5 de Christian Sagaspe.

Les Cantiliens ont connu une fortune similaire. La victoire décisive est venue du foursome constitué par Rémi Gillet et Thierry Galinier Warrain, vainqueur 2&1 de Jean-Thierry Blondel et Henry Deverre.

Cette journée de vendredi voyait également se dérouler le second tour des barrages. Cognac, Fontainebleau, Bussy-Guermantes et Bourbon y ont gagné leur droit de rester dans l'élite de la catégorie. Cela signifie que Valescure, Joyenval, Saintes et Chantaco évolueront l'an prochain en deuxième division.

Quarts de finale : La Baule et Chantilly ont assuré

Chaque journée de quarts de finale dans les championnats de France par équipes est attendue comme celle pouvant provoquer les plus grandes surprise. Une seule inversion de hiérarchie est à signaler cette fois par rapport à la qualification, avec la victoire du Havre, tête de série n°6, sur la n°3, Lacanau, sur le score de 2,5 à 0,5.

Pour le reste, les favoris ont tenu leur rang. Le Golf Barrière La Baule, après la perte du foursome de tête et une victoire aisée dans le deuxième simple, a pu compter sur Jean-Max Megroz dans le match décisif, remporté 3&2 sur Jean Provot.

Chantilly, dauphin des Baulois lors de la qualification, s'est imposé sur le même score de 2 à 1 face à Saint-Nom La Bretèche. Enfin, dans le duel aquitain du jour, le Bordelais s'est défait sans trembler d'Hossegor.

Cette journée de jeudi voyait aussi se dérouler le premier tour des barrages. A cette occasion, Saint-Cloud, Coudray Montceaux, Arcachon, Moliets, La Freslonnière, le Val de Sorne, Val Quéven et Ozoir ont sauvé leur place dans l'élite. Les huit vaincus du jour disputeront le deuxième tour ce vendredi, pour décider quels seront les quatre clubs qui redescendront en deuxième division.

Deuxième jour : La qualif pour La Baule

Une statistique permet de se rendre compte du vent qui soufflait en rafales, ce mercredi, sur le golf de Wimereux : malgré cinq coups de plus dans leur total par rapport à mardi (239 contre 234), les joueur du Golf Barrière La Baule ont réussi à gagner trois places au classement général de la qualification. Cela tombe bien : ils étaient quatrièmes après le premier acte. Ils terminent donc cette phase de stroke play à la première place, avec un total de 473.

Ils devancent de neuf coups Chantilly, qui occupait le premier rang mardi soir, de 14 coups Lacanau, et de 18 coups Hossegor.

La Baule affrontera jeudi en quarts de finale le Golf Club de Lyon, qui est sorti vainqueur de la lutte pour la huitième et dernière place qualificative, devançant d'un petit coup Saint-Cloud et tout un peloton de huit autres équipes, amassées en quatre longueurs. Chantilly sera en outre confronté à Saint-Nom La Bretèche, Lacanau au Havre, et Hossegor livrera un duel 100 % aquitain face au Bordelais.

La journée de jeudi verra aussi se dérouler le premier tour des barrages. Les vainqueurs des huit confrontations prévues seront assurés de garder leur place dans l'élite, tandis que les huit vaincus se retrouveront vendredi pour un deuxième tour, lors duquel quatre clubs seront relégués en deuxième division.

Premier tour : Chantilly prend l'ascendant

Le golf de Wimereux accueille toute cette semaine la première division des Vétérans messieurs. Ce mardi marquait le premier jour des qualifications en stroke play, durant lequel le golf de Chantilly a été le plus prompt à se mettre en évidence.

Les Cantiliens ont posté un total de 225, soit neuf coups au dessus du par. Les cartes retenues dans leur total ont été signées par Rémi Gillet (74, +2), Alexis Godillot (75, +3) et Laurent Bailly (76, +4).

Le golf d'Hossegor occupe la deuxième position provisoire, quatre coups plus loin à +13. Encore quatre coups d'écart, et l'on retrouve le golf du Bordelais, à +17, qui devance d'une petite longueur le golf de Barrière La Baule, concluant le quatuor de tête.

Le Golf Club de Lyon n'est pas très loin, à +20, tout comme Chantaco, à +21. Le top 8 provisoire est complété par Arcachon, à +22, et le Val de Sorne, à +23. Ces clubs feront partie de la lutte pour les huit places qualificatives en quarts de finale, lors de la journée de mercredi. Une lutte qui devrait être intense, dix clubs se tenant à cinq coups ou moins du cut.


Par William LECOQ
10 septembre 2019