Accueil / Actus / Amateur / Seniors / Christine Petit-Martin : les Europe seniors, « une ambiance chaleureuse »

Christine Petit-Martin : les Europe seniors, « une ambiance chaleureuse »

Les meilleurs amateurs seniors du Vieux Continent ont rendez-vous à partir de vendredi à Morfontaine, pour des championnats d'Europe individuels seniors où l’envie de performer est indissociable de la bonne ambiance qui règne entre les joueurs. Explications avec Christine Petit-Martin, vice-championne d’Europe et championne de France senior en titre.

Les médaillés des championnats d'Europe individuels seniors 2020, disputés à Hossegor. Pierre Chabot
11-13
juin
CHAMPIONNAT D'EUROPE INDIVIDUEL SENIORS
LIEU : GOLF DE MORFONTAINE, France
CATÉGORIE : Seniors (+50 ans)
Christine Petit-Martin, championne de France senior en titre.

ffgolf : Quelle est, globalement, l’atmosphère dans ces grands tournois seniors amateurs ?

Christine Petit-Martin : Il y a une ambiance excessivement sympathique et chaleureuse. On est toujours très contents de se retrouver. On a passé l’âge des rivalités qu’on pouvait peut-être avoir étant jeunes, par manque de maturité certainement (rires). On s’entend pour la plupart très bien. On se voit souvent à l’extérieur de tous ces championnats, et on passe de très bons moments. On a aussi la chance d’aller sur des parcours très bien préparés, c’est agréable.

Cela concerne uniquement l’ambiance entre Français ou aussi celle avec les joueurs d’autres nationalités ?

Pour ma part, j’ai eu la chance de faire partie d’une équipe européenne qui est partie à San Diego pour jouer contre une équipe américaine. J’y ai tissé des liens d’amitié avec des filles de tous les pays d’Europe. On a aussi un groupe Whatsapp, avec lequel on se rencontre aux îles Canaries chaque année, pour faire un match entre les Espagnoles et les autres Européennes. Donc en fin de compte, on reste en contact toute l’année. Quand quelqu’un a besoin d’un renseignement sur un tournoi ou sur un golf dans un pays, on a tout un réseau, c’est très facile. Ce qui est agréable aussi, c’est qu’il y a un très bon niveau de golf, donc on passe vraiment de très bonnes parties. Ça n’arrive pas que chez les juniors, mais aussi chez les plus âgés (rires).

Malgré cette ambiance chaleureuse, un championnat d’Europe reste une compétition de haut niveau. Qu’est-ce qui fait votre motivation pour essayer de performer ?

C’est le principe du sportif de haut niveau : quand vous lui dites qu’il va jouer une compétition, il a envie de performer et d’être le meilleur. Ou en tout cas de donner le meilleur de lui-même. Je vois le sport comme ça : le fait de jouer, de s’entraîner, d’avoir des buts, de se fixer des objectifs.

« S’il faut jouer un championnat, c’est celui-là »

L’âge avançant, forcément, la longueur de balle peut être amenée à diminuer. Est-ce que les seniors de haut niveau ont tendance à privilégier d’autres secteurs de jeu pour compenser cela ?

Je pense qu’il y a deux types de joueurs seniors : ceux qui ont quasiment toujours joué au golf, et ceux qui sont arrivés plus tard dans le jeu, soit parce qu’ils ont fait un autre sport, ou parce qu’ils ont découvert le golf plus tard. Mais je pense qu’aujourd’hui, nous sommes moins poursuivis par le manque de distance, parce qu’on a du matériel plus sophistiqué qu’avant. Jusqu’à l’âge de 65 ans, on peut être assez performant. Par ailleurs, le joueur qui a de l’expérience, il sait chipper et putter. Ce n’est pas parce qu’on devient moins long que tout à coup, on va commencer à affiner les secteurs de jeu comme le chipping ou le putting. Pour être à haut niveau, de toute façon, il faut être performant dans tous les domaines.

Qu’est-ce que cela vous fait de pouvoir jouer cette compétition en France ?

Le côté exotique est un peu moins présent (rires). Je connais Morfontaine depuis longtemps, ça ne sera pas la découverte d’un parcours comme c’est le cas quand on va à l’étranger. Mais c’est quand même super d’avoir ce tournoi en France. Les étrangers sont ravis de venir à Morfontaine, qui a une excellente réputation. Lorsque le tournoi se dispute ailleurs en Europe, on se motive à faire le voyage, parce que c’est la fête du golf européen seniors. S’il faut jouer un championnat, c’est celui-là.


Par William LECOQ
9 juin 2021