Accueil / Actus / Amateur / Universités US / NCAA D1 : un premier doublé pour l’équipe de Bastien Amat

NCAA D1 : un premier doublé pour l’équipe de Bastien Amat

A la lutte tout au long du dernier tour avec San Francisco, New Mexico a remporté son premier succès de la saison (850, - 14) assorti d’un doublé avec la victoire en individuel d’Albert Boneto (210). Bastien Amat a pris la sixième place (213).

L'équipe de New Mexico victorieuse du Wolf Pack Classic
Grâce à la présence de trois de ses joueurs dans le top 6, New Mexico a remporté son premier tournoi de la saison. DR

Avec trois joueurs dans les six premiers du Wolf Pack Classic (Albert Boneto 1er, Sam Choi, 2e, et Bastien Amat, 6e), disputé sur le parcours du Hidden Valley Country Club, l’équipe de New Mexico s’est adjugé la victoire avec quatre coups d’avance sur San Francisco.

Le Bonduois était ravi de cette performance mais, déçu de la sienne car, après trente-six trous, il occupait la tête (140) : «Tout le monde a bien joué mais, ma sixième place ne me satisfait pas car il y avait une exemption pour le Barracuda PGA Tour Championship pour le vainqueur, explique-t-il. Et, en finissant sixième, je l’ai ratée. Le premier jour a été extrêmement difficile avec un vent à 30 km/h, un température de 3° et quatre tempêtes de neige ! Mais, mon jeu a été très solide et j’étais leader avec un total de 140. Au dernier tour, je n’ai pas mis un putt et donc je n’ai totalisé que deux birdies.»

Les «Lobos » termineront leur "fall season" le mois prochain (8-10 novembre) à l’occasion du St Mary’s Invitational à Monterey. 

Valentin Peugnet au Purdue Fall
Un dernier tour dans le par n'a pas suffi à Valentin Peugnet pour conserver sa sixième place.

Deux autres Français (Valentin Peugnet et Antoine Sale) ont disputé le Purdue Fall Invitational perturbé par le mauvais temps. Le deuxième tour a dû être suspendu et les deux joueurs d’Illinois State et de Minnesota ont enchaîné trente et vingt-huit trous le dernier jour.

Bien parti (birdie au 2), le joueur de la Grange aux Ormes a vécu un enchaînement délicat avec trois bogeys consécutifs (4, 5 et 6) mais, il s’est bien accroché sur le retour pour revenir dans le par à la faveur de deux birdies qui ne l’ont pas autorisé à rependre sa place (6e après deux tours) dans le top 10 (11e à 215) : «Je suis un peu déçu de mon dernier tour, regrette-t-il. Je me suis créé de bonnes occasions de birdie mais, je les ai ratées. J’ai manqué de réussite sur certains coups et j’ai eu un mauvais passage. C’est dommage mais, je suis sur la bonne voie. Je sais ce que je vais devoir travailler avec mes coaches.»

Grâce à un 68 au deuxième tour, Antoine Sale avait gagné plus de trente places au classement (15e à 145). Sur sa dynamique, le joueur de Minnesota s’est retrouvé à - 4 après quatorze trous du dernier tour. Mais, sans doute fatigué par les vingt-quatre trous déjà joués, il a conclu par deux bogeys et un double pour un 72 et un total de 217 (20e).

Un top 10 pour Pierre Viallaneix en Caroline du Sud

Trois Français (Clément Charmasson, Alexandre Vandermoten et Pierre Viallaneix) figuraient dans le champ du Carolina Collegiate Invite sur le parcours du Carolina Country Club.

Après sa deuxième place au Graham McDowell Invitational, l’équipe de Pierre Viallaneix (Florida Golf Coast University) n’est pas passée loin de sa première victoire cette saison. Deux points l’ont séparée de Hight Point au terme des trois tours malgré le meilleur score (280) de la dernière journée.

Auteur de trois cartes sous le par (71, 71 et 70), le Normand a intégré le top 10 (7e à 212).

Dans cette même compétition, Clément Charmasson (UCF) et Alexandre Vandermoten ont partagé la 47e place (224).

Grâce à un solide finish (birdie au 17 et eagle au 18) au Georgia State Invitational, Maxence Mugnier (Georgia State) a signé une dernière carte sous le par (69) pour grimper à la 32e place (218) : "J'ai un peu mieux terminé le tournoi que je ne l'avais commencé, explique-t-il. Le premier jour, nous avons enchaîné trente-six trous et le triple du 18 m'a cassé mentalement. Je n'ai pas pu réagir de la bonne manière par la suite. J'ai mieux joué au 3e tour. J'ai su reste patient et attendre que les birdies tombent. J'ai fini en "boîtant" un coup de soixante mètres diectement dans le trou au 18."

Un très bon deuxième tour (67) à l’Elon Phoenix Invitational a permis à Hugo Riboud (George Washington University) de se placer 17e avec un total sous le par (211, - 2) : «Oui, satisfait de mon deuxième tour et du tournoi aussi en général car je n’ai pas concédé de double, confie le Biarrot. J’ai commis beaucoup moins d’erreurs. Mon chipping devient vraiment bon. Ça continue à s’améliorer mais, il y a encore une bonne marge de manoeuvre.» Hugo Bondil (Gardner-Webb) s'est classé 45e (217).

Autre Français en compétition, Mickaël Najmark (Nicholls State) qui a fini à la 29e place (221) du Bentwater Intercollegiate au Texas.

Une reprise très compliquée pour Gala Dumez

En tête de l’Illini Women’s Invitational à l’issue du premier tour (67), Gala Dumez s’est maintenuee,en haut du leaderboard jusqu’au neuvième trou du deuxième tour en étant toujours à - 5. Ce dernier a été interrompu par le mauvais temps.

Gala Dumez au Illini Women's
En tête après le premier tour, Gala Dumez a connu des difficultés pour boucler le deuxième après une longue interruption.

A son retour sur le parcours du Medinah Country Club, ce matin (hier), la reprise de l’étudiante de Texas Tech a été très compliquée avec un enchaînement de deux bogeys et d’un double (+ 4). Un birdie au 13 a ramené son score à + 3 mais, la Bordelaise a conclu par deux nouveaux bogeys (+ 5) perdant ainsi près d’une trentaine de places (29e à 144). Malgré un eagle au troisième tour, Gala Dumez n’a pas réussi à grappiller quelques places au classement (33e à 217).

«Je suis contente d’avoir scoré bas au premier tour, déclare-t-elle. Mais, je suis très déçue des deux dernier tours (77 et 73), bien sûr. Mon putting est encore et toujours difficile en ce moment. Nous jouerons le dernier tournoi de la «fall season» la semaine prochaine. Je vais tout donner et profiter.»

L’équipe de Texas Tech a suivi la même trajectoire que Gala Dumez, passant de la première à la huitième place (865).

Celle de Chloé Salort (Kent State) a fini à la sixième place (858) et la Française à la 37e avec un coup (218) de plus que sa compatriote : «Le jeu est de mieux en mieux, reconnaît la Parisienne. Mais, j’ai commis quelques erreurs bêtes. Mon putting est au top. Le driving était mon point faible ces derniers temps mais, il s’améliore. Je suis un peu déçue forcément mais, je retiens le positif etj’espère que ça va me servir pour le prochain tournoi en fin de semaine.»

Au Lady Red Wolves Classic en Arkansas, Charlotte Fourdraine (ULM) s’est classée 31e (225).Charlotte Menager (Arkansas State) a beaucoup mieux terminé (72) qu’elle n’avait débuté la compétition (83). Avec un total de 234, elle se situe à la 66e place.


Par Gérard RANCUREL
13 octobre 2021