Accueil / Actus / Amateur / Universités US / NCAA D1 : un top 5 pour Mathilde Delavallade

NCAA D1 : un top 5 pour Mathilde Delavallade

En bouclant le Boston College Intercollegiate par un 70 (- 2), la joueuse de Penn State (221) a gagné onze places et s’est cassée cinquième. Au Mercedes Benz Intercollegiate, Chloé Salort (222) a terminé 44e, deux coups devant Gala Dumez (58e).

Mathilde Delavallade au Boston Intercollegiate
Malgré un deuxième tour compliqué, Mathilde Delavallade a décroché une belle cinquième place au Boston College Intercollegiate. DR

Quinze jours après sa première victoire universitaire au Nittany Lion Invitational sur le parcours de Penn State, Mathilde Delavallade a compromis ses chances de victoire en rendant une carte de 79 au deuxième tour après un premier 72 sur le parcours du Blue Hill Country Club qui a accueilli des tournois du PGA Tour et du LPGA.

L’étudiante de Penn State a bien réagi lors de la dernière journée en descendant sous le par (70) ce qui lui a permis de remonter au classement (5e à 221) : «Je suis contente d’avoir pu finir sur une bonne note, déclare la Royannaise. Je dois encore progresser dans la gestion des premies trente-six trous. C’est quelque chose de très fréquent sur les tournois américains. J’ai souvent du mal lors du deuxième tour autant physiquement que mentalement. J’aurais aussi aimé que le tournoi se termine bien pour le reste de mes coéquipières mais, c était le troisième d’affilée et je pense que tout le monde commence à être fatigué.»

L’équipe de Penn State a pris la quatrième place (903). Elle va disposer d’une dizaine de jours pour récupérer avant de se rendre à Norfolk pou disputer le Princess Anne Invitational.

Sur le parcours du Cherokee Country Club à Knoxville (Tennessee), trois Françaises étaient au départ du Mercedes Benz Intercollegiate.

Chloe Salort (44e à 222) a été la plus performante même si ce résultat ne satisfait pas la joueuse de Kent State : «J’ai pourtant bien joué mais, quelques trous m’ont coûté cher, explique la Parisienne. Je reste sur ma faim ça je sais que mon jeu est en place. Je dois encore travailler quelques points mentalement.»

Gala Dumez (Texas Tech) a joué deux coups de plus que sa compatriote (58e) et son équipe a perdu quatre places (7e) à l’issue d’un dernier tour à + 10.

Charlotte Lafourcade (Charlotte) a été en difficulté tout au long de la compétition (88e à 239).

Un total de 234 a offert à Charlotte Fourdraine (ULM) la quarantième place du Hoover Invitational. Engagé au Battle at Briar’s Creek en Caroline du Sud, Alexandre Vandermoten n’a pu effectuer que quinze trous du premiers tours (+ 1) avant l’annulation de la compétition : «Le premier tour était compliqué car il avait beaucoup plus, précise le joueur de Jacksonville. Et au quinzième trou, les conditions se sont à nouveau dégradées et la compétition a été définitivement arrêtée.» Claude Churchward (Campbell) était, lui, à + 6 au 15.

Tom Guéant (Oregon) a pris le départ du Husky Invitational sur le Gold Mountain Olympic Course à Bremerton. Dans le top 30 (144) au terme des deux premiers tours, le joueur de Terre Blanche a conclu par trois bogeys pour un 79 qui l’a relégué à la 55e place (224).

Hugo Riboud (George Washington University) s’est classé 35e (228) du River Run Collegiate à Davidson en Caroline du Nord : "J'étais à - 3 à un moment sur les deux premiers tours (après neuf trous au premier tour et après sept au deuxième), analyse le Biarrot. Et les deux fois, je n'ai pas réussi à concrétiser. Il y a quand même du positif puisque j'arrive à être sous le par sur quasiment tous les tours que je joue en compétition. Il suffit de finaliser maintenant."  Jules Bondil (Gardned Webb) a fini à quatre coups de Hugo Riboud à la 56e place (232).


Par Gérard RANCUREL
22 septembre 2021