Accueil / Actus / Amateur / Universités US / NCAA D1 : une première victoire pour Maryland

NCAA D1 : une première victoire pour Maryland

Grâce à un excellent dernier tour (- 7) et quatre joueuses dans le top 12, l’équipe de Charlotte Lafourcade et Laura Van Respaille a remporté le Hurricane Invitational à Coral Gables en Floride.

L'équipe de Maryland
Laura Van Respaille (9e), Charlotte Lafourcade (12e) et leurs équipières ont remporté le Hurricane Invitational en Floride. DR

Huitième du IJGA Collegiate Invitational à Guadalajara, l’équipe de Maryland a confirmé son retour en forme en décrochant sa première victoire depuis septembre 2018 et le Nittany Lion Invitational.

En tête dès le premier tour à égalité avec Oklahoma State (289), les «Terrapins» ont rétrogradé à la quatrième place à l’issue d’un deuxième tour compliqué (304). Mais, en établissant le meilleur score (281) du tournoi, Laura Van Respaille, Charlotte Lafourcade et leurs partenaires ont distancé leurs adversaires pour s’imposer avec six coups d’avance sur TCU et Arizona.

Douzième et dix-neuvième au Mexique, les deux Françaises ont amélioré leur classement en terminant à la neuvième place pour la Bonduoise (219) avec un 70 au dernier tour et à la douzième pour la Clodoaldienne (221) avec un 71.

«Nous sommes très heureuses, confie Laura. Nous avons accompli un vrai travail d’équipe sur le dernier tour avec ce - 7 et quatre scores négatifs. Pour ma part, mon jeu progresse bien. Je suis beaucoup plus confiante. C’est ce qui fait la différence. Mon petit jeu a été performant et j’ai totalisé beaucoup de birdies (7) sur les par 5. Notre prochain tournoi aura lieu dans trois semaines à Clemson. C’est un bon break pour consolider les bases et aller chercher plus loin.»

«Mon jeu n’a pas été aussi bon qu’au Mexique mais, je me suis tout de même bien débrouillée, déclare Charlotte. Le double sur mon dernier trou me reste en travers de la gorge car j’avais un pitch dans les mains sur mon deuxième coup. C’est donc très frustrant de terminer ainsi. Dans l’ensemble, mon jeu a été plutôt solide malgré un putting pas terrible tout au long du premier tour. Je suis super contente que Maryland gagne de nouveau surtout en battant de bonnes équipes parmi lesquelles Arizona (n°9).»

Dans ce Hurricane Invitational, Mathilde Delavallade (Penn State) a fini à la vingt-septième place (227) et Marie-Eve Sapin (Barry) à la soixante-douzième (242).

Sur le parcours de l’Osprey Point Golf Club à Kiawah Island, Marion Debove a pris la trente-sixième place (221).

Clément Charmasson trentième à Las Vegas

Le Southern Highlands Collegiate a réuni, une fois encore, un champ de joueurs très relevé sur un parcours rendu exigeant par un vent soutenu (40 km/h) et des greens fermes et très rapides.

Clément Charmasson au Southern Highlands Collegiate
A la faveur d'un 71 au dernier tour, Clément Charmasson s'est classé 30e avec un total de 221.

Ayant des difficultés à marcher depuis plusieurs mois à cause d’un ongle incarné, Aymeric Laussot (TCU) avait préféré déclarer forfait pour subir une opération. Ils n’étaient donc que deux Français à Las Vegas : Clément Charmasson (UCF) et Adrien Pendaries (Duke).

A la faveur d’un 71 (- 1) au dernier tour, le Toulousain est remonté à la trentième place (221) : «J’ai effectué un bon dernier tour après un démarrage pourtant compliqué (+ 3 après six trous), explique-t-il. J’ai bien joué au golf durant toute la semaine mais, le putter est resté froid, donc difficile de scorer. Dans l’ensemble, ça reste un bon tournoi dans l’un des plus gros champs de l’année. L’équipe a fini un peu loin (11e à + 21) car elle comptait dans ses rangs deux "freshman" qui découvraient le parcours. Ce fut donc encore plus dur pour eux même s’ils apprennent à chaque compétition.»

La reprise des tournois en stroke play a été délicate pour Duke (12e à + 24) et Adrien Pendaries (53e à 226). A peine rentré du Nevada, le joueur de St Nom a passé deux examens. Il est ensuite revenu sur sa participation à cette compétition : "Le parcours était magnifique, pas évident mais tout-à-fait jouable, assure-t-il. J'ai bien mis la balle en jeu. J'ai été bon sur et autour des greens pendant les trois jours. Malheureusement, j'ai eu beaucoup de mal avec mon jeu de fers et mon wedging. J'ai raté beaucoup trop de greens depuis le milieu des fairways. Et, mes mauvais coups m'ont coûté cher. J'ai été trop agressif et loupé souvent du mauvais côté. Mais, le jeu et le swing étaient meilleurs qu'au Jones Cup Invitational."

Au Colleton River Collegiate en Caroline du Sud, Guillaume Chevalier a conclu par un 70 (- 2) qui lui a permis de gagner près de trente places (31e à 222) : «Oui, un bon troisième tour, reconnaît l’étudiant de Memphis. J’ai bien joué sur un parcours compliqué. Je suis donc satisfait de bien finir. Le deuxième tour a été moyen surtout les dix derniers trous. C’est difficile pour moi d’enchaîner trente-six trous en portant le sac. J’ai souvent du mal sur la fin. Il va falloir que je trouve des solutions pour améliorer ça.»

Paul Louis Gachet a terminé fort, lui aussi, au Sacramento State Invitational. Son 70 (- 2) l’a hissé à la dix-septième place (226). Il a contribué au bon score (282) de son équipe, CSU Northridge, au troisième tour pour se classer deuxième.


Par Gérard RANCUREL
5 mars 2020