Accueil / Actus / Clubs / Tourisme / Irlande du Nord : le « golf trip » idéal

Irlande du Nord : le « golf trip » idéal

Le pays accueillera pour la deuxième fois de son histoire le British Open, en juillet prochain. Mais les golfeurs n’ont pas attendu l’événement pour en faire l’une de leurs destinations préférées.

Royal County Down Golf Course
La splendide vue de l'un des départs du Royal County Down Golf Course. Office du Tourisme Irlandais

En partenariat avec l'Office du Tourisme Irlandais.

Des colonnes de basalte de la Chaussée des Géants aux ruelles de Belfast, le long de la Causeway Coastal Road ou au milieu des lough (lacs) sauvages… Entre monts et mer, les 14 000 km2 de l’Irlande du Nord regorgent de paysages à couper le souffle et d’un patrimoine historique d’une infinie richesse. À eux seuls, ces trésors méritent déjà le voyage, et comme s’y mêlent une centaine de parcours, dont quelques uns des plus beaux links du monde, l’Ulster devient le paradis des golfeurs. La destination idéale pour un « golf trip » en famille ou entre amis. « Mais avant même de parler du jeu, il y’a la passion des gens, souligne Romain Langasque. Le golf occupe une place à part dans leur culture et leur façon de vivre. Quand on se balade dans la rue avec un sac de golf, on se sent à sa place, contrairement à la France où cela peut attirer quelques regards étonnés.»

Entre la fin de sa carrière amateur et ses années chez les pros, l’Azuréen a déjà fait à plusieurs reprise le voyage jusqu’en Irlande du Nord et place le pays parmi ses destinations favorites. « C’est un endroit que j’ai toujours aimé, confirme-t-il. Pour une semaine ou quinze jours de golf, j’y vais sans hésiter. Les parcours sont situés dans des endroits incroyables, entre les dunes avec vue sur la mer. Ils sont magnifiques et d’une grande qualité. Il y’a de jolis tracés dans les terres mais quand je vais là-bas c’est essentiellement pour jouer des links. »

Des links magnifiques

Spécialité des îles britanniques, ces parcours de bord de mer, avec des trous dessinés au cœur des dunes, exposés au vent, offrent un challenge golfique plutôt rare en France. « Ce sont des parcours où l’on n’a pas trop de repère, on ne voit que les buttes vertes et les hautes herbes, poursuit-il Les bunkers sont souvent cachés et les greens pentus. La grande particularité des links, c’est qu’ils sont souvent assez faciles quand il n’y a pas de vent, mais qu’ils deviennent particulièrement compliqués dans le cas contraire. »

Souvent présents, la pluie et le vent font pourtant partie du charme de ce genre de parcours. Mais ils impliquent une certaine maîtrise du jeu et des trajectoires de balle. « Ça se joue différemment d’un parcours traditionnel, explique Langasque. Cela implique plus de réflexion sur le coup à jouer. Il faut essayer de faire des balles plus basses avec moins d’effet. Un amateur qui va sur un links doit surtout essayer de profiter de la beauté de l’endroit car golfiquement ce sera souvent compliqué. Mais c’est aussi la magie des links, on peut faire rouler la balle car les parcours sont en général très ferme, et même un coup un peu raté peut rouler jusqu’au green. Moi, j’adore jouer sur ce type de parcours car il faut être créatif et oser certains coups qui sortent de l’ordinaire. »

>>> A lire aussi : L'Irlande du Nord, destination golfique de rêve

Débuter sur des parcours plus abordables

« Pour les débutants, je recommanderais d’abord des parcours dans les terres, ajoute Robin Sciot-Siegrist. Le joueur du Challenge Tour est bien placé pour en parler. En 2017, le gaucher a remporté l’Open d’Irlande du Nord sur le parcours du Galgorm Resort & Spa, l’un de ces parcours inland. « C’est un petit peu plus facile d’y jouer mais cela peut être intéressant tout de même de voir un links pour se rendre compte de la difficulté et du jeu qui est complètement différent. » Moins dépaysant, ce type de parcours n’en perd pas pour autant sa griffe nord-irlandaise. « Les dessins sont souvent superbes, valide Romain Langasque. Ce n’est pas l’exemple typique du golf local mais on retrouve un style particulier avec des clubhouses en vieilles pierres ou des petits practices qui ne paient pas de mine. Ça a un charme fou. »

En juillet 2019, l’Irlande du Nord accueillera au Royal Portrush GC, la 148e édition du British Open. Une première depuis 1951 pour l’état insulaire, mais qui n’est pas pour déplaire aux joueurs. « C’est génial que The Open revienne là 68 ans plus tard, commente Robin Sciot-Siegrist. J’ai joué ce parcours chez les amateurs et j’en garde un super souvenir. C’est un très bon parcours, difficile et challenging. » Qualifié pour ce dernier Majeur de la saison, Romain Langasque est lui aussi ravi d’y retourner après y avoir disputé le British amateur chez les jeunes. « Ça va être une édition exceptionnelle sur ce parcours qui est magnifique, situé juste au-dessus de la mer, ajoute le joueur de Saint Donat. Et puis c’est chouette de venir sur les terres de Rory McIlroy, d’autant plus avec le début de saison dingue qu’il réalise. Cela va mettre un petit peu du piment. »

La destination de vacances parfaite

Si les joueurs professionnels n’ont pas toujours le temps de poser leurs valises, l’Irlande du Nord demeure pour eux une destination idéale pour un voyage golfique et culturel.

« C’est le pays idéal pour un voyage à deux ou trois passionnés car ce qu’il y a en dehors du golf est aussi hyper agréable, explique Romain Langasque. On peut s’imprégner de la culture toute la journée et finir par une petite bière dans un pub. C’est une super destination pour des vacances ou un week-end golf. »« Je recommanderais de louer une voiture pour traverser le pays et ses paysages incroyables, conseille Robin Sciot-Siegrist. Dormir dans un bed & breakfast où les hôtes sont toujours très gentils et attentionnés, goûter les petits déjeuner britanniques, qui en plus sont idéaux pour les golfeurs, ou un bon fish & chips. Il y a tellement d’activités à faire pour visiter ou simplement se détendre… »

..................................................................................................................................................................................................................................................

Répondez à 5 questions pour tenter de gagner un séjour golfique pour 2 pers. grâce au Tourisme Irlandais et assister au 148e OPEN, Royal Portrush. Pour jouer c’est simple, inscrivez-vous ICI.


Par Sébastien CACHARD-BERGER
1 avril 2019