Accueil / Actus / Environnement / Cinq chiffres montrant la gestion raisonnée de l’eau sur les golfs français

Cinq chiffres montrant la gestion raisonnée de l’eau sur les golfs français

À l’occasion de la Journée mondiale de l’eau de ce lundi, coup de projecteur sur cinq données reflétant l’effort et l’engagement de toute la filière golf tricolore pour la préservation de la ressource en eau.

Ce lundi 22 mars marque la Journée mondiale de l'eau. Alexis Orloff / ffgolf

70 %

La part des golfs ayant une consommation d’eau annuelle inférieure à la moyenne nationale. Cette moyenne est de 25 000 mètres cubes par tranche de 9 trous.

L’hétérogénéité s’explique essentiellement par les différences de climat entre le nord et le sud de la France. Si on pourrait être tenté de pointer du doigt les golfs du sud comme étant de trop gros consommateurs, ce serait aller trop vite en besogne. En effet, beaucoup de golfs de la région Sud puisent par exemple l’essentiel de leur eau dans des réseaux de canaux, où elle est disponible et peut être utilisée sans risque de conflit d’usages.

14 %

La diminution globale de la consommation d’eau dans l’ensemble des golfs français, sur la période 2006-2010. La baisse monte à 20 % si l’on ne considère que l’eau provenant des réseaux publics, sachant que cette ressource n’est utilisée que par 10 % des structures. Autrement dit, l’ensemble de la filière a, déjà depuis plusieurs années mené un effort substantiel tant sur le plan quantitatif que sur le plan qualitatif.

Ces chiffres concrets sont issus du premier rapport quinquennal de la Charte nationale Golf et environnement, portant sur la période 2006-2010 et résultant d’une très large enquête menée par la ffgolf auprès des structures en 2010 et 2011. Un nouveau questionnaire est en cours d’élaboration afin de recenser ces données sur la période 2019-2020.

1,91 million d’euros

Le montant total des aides allouées par l’Agence de l’eau Loire-Bretagne sur la période 2015-2018, dans le cadre de la convention signée avec la ffgolf le 14 janvier 2015. Une somme qui a aidé au financement de 30 projets sur ce seul territoire, pour un montant total de 4,15 millions d’euros de travaux. Ce chiffre a donc excédé l’objectif initial de cette expérience pilote, qui avait tablé sur 3,5 millions d’euros d’opérations.

70 %

La part de financement maximum d’un chantier de rénovation par une agence de l’eau, ce type de projet aidé s’étant multiplié sur tout le territoire français. Il s’agit en l’occurrence de la rénovation et de l’optimisation du système d’irrigation au sein du golf d’Angers, qui a donné lieu à un investissement de 284 500 €.

En valeur absolue, le plus gros financement obtenu à ce jour auprès d’une agence de l’eau l’a été par le golf d’Aix-Marseille, pour la rénovation globale de son système d’arrosage. Pour ce chantier d’un peu plus d’un million d’euros, 517 770 € de financement ont été apportés. De nombreux autres projets pour préserver l’eau des golfs à travers toute la France sont en cours d’instruction et verront le jour avec le soutien des Agences de l’eau et de la ffgolf.

250

Près de 250 dirigeants et intendants de golfs ont assisté aux cinq webinaires (autrement dit aux séminaires en ligne) organisés par la ffgolf au mois de février 2021 sur la problématique de la gestion durable de l’eau. Les engagements fédéraux en la matière, la présentation des acteurs clés et du cadre légal, ainsi que les possibilités, y compris financières, offertes aux golfs pour réduire leur consommation d’eau en ont été les sujets principaux. Ces webinaires ont rencontré un succès incontestable et sont suivis ces jours-ci par la diffusion d’un Guide pour la gestion durable de l’eau à l’attention des 750 clubs français.

>>> Pour en savoir plus sur la Journée mondiale de l'eau : https://www.un.org/fr/observances/water-day


Par William LECOQ
22 mars 2021