Les golfs de Poitou-Charentes et du Limousin relèvent le défi de la préservation de l’eau et de la biodiversité

Le golf club du Haut-Poitou a accueilli jeudi 26 octobre une réunion d’information et de sensibilisation des gestionnaires de golfs des régions Poitou-Charentes et Limousin, consacrée à la préservation de l’environnement, de la ressource en eau et de la biodiversité des golfs. Organisée par la ffgolf dans le cadre des missions de sa commission environnement et de sa convention avec l’Agence de l’eau Loire-Bretagne, cette réunion a rassemblé 27 personnes représentant 13 clubs.

La boucle est bouclée ! Après avoir co-organisé des réunions semblables en Auvergne, en Centre Val de Loire, en Pays de la Loire et en Bretagne, la ffgolf se devait d’achever son tour des clubs du territoire Loire-Bretagne en reconduisant une telle opération en région Poitou-Charentes et Limousin. Au total, plus de 160 participants représentant 60 clubs parmi les 151 que compte l’ensemble du bassin Loire-Bretagne auront répondu aux invitations de la ffgolf et des différents partenaires. Ce succès de participation témoigne bien de la préoccupation croissante des clubs pour les enjeux de préservation de l’environnement, et du besoin manifeste de bénéficier d’accompagnements techniques, administratifs et financiers pour mettre en œuvre des actions vertueuses.  

Tout d’abord, il a été rappelé par Léon PETIT, Président de la commission environnement de la ffgolf et Thomas CHARRIER, Chargé de missions environnement à la ffgolf, le chemin parcouru par la filière française du golf depuis la signature de la première charte sur l’eau en 2006 au travers notamment des rapports publiés par la ffgolf suite à des enquêtes sans précédent auprès des gestionnaires de golfs :

-         Le rapport quinquennal sur la préservation de la ressource en eau

-         La synthèse de l’enquête Ecophyto sur le raisonnement des interventions phytosanitaires

Ensuite, c’est le thème de la biodiversité qui a occupé une large place dans le programme de la journée.

Les enjeux de la préservation de la biodiversité des golfs :

Dans le cadre de la convention d’études entre le Muséum national d’Histoire naturelle et la ffgolf signée en 2016, l’intervention des experts du Muséum, Philippe GOURDAIN et Aurélie LACOEUILHE, a permis de sensibiliser les gestionnaires au rôle positif que peuvent jouer les golfs dans le maintien de services écologiques rendu par la biodiversité (pollinisation, dépollution des eaux, érosion des sols…). La présentation a aussi mis l’accent sur les pressions croissantes des activités humaines qui pèsent sur la biodiversité (fragmentation des territoires, urbanisation, espèces envahissantes, pollutions, changements climatiques), et sur la nécessité d’inverser les tendances actuelles pour limiter les incidences sur nos propres sociétés.

Rappelons que près de 50% de la surface des golfs est constituée d’espaces naturels peu ou pas entretenus, et que de par leur taille et la diversité des habitats possibles pour de nombreuses espèces (dont certaines sont rares et protégées), ils peuvent être de véritables conservatoires de notre patrimoine naturel. Cela implique que leurs équipes aient conscience de cette richesse et qu’elles parviennent à la transformer en atout pour le plaisir des joueurs.

À cette fin, la ffgolf et le Muséum ont pu présenter en avant-première le « Programme Golf pour la Biodiversité », un dispositif innovant de labellisation des clubs engagés en faveur de la connaissance, la protection et la valorisation de leur patrimoine naturel. L’accueil réservé par les clubs présents a été très positif, ce qui laisse présager une large mobilisation de leur part lors du lancement officiel du Programme d’ici la fin d’année.

Une convention au service des projets d’investissement des golfs :

La convention ffgolf et Agence de l’eau Loire-Bretagne en chiffre :

-       Une opération collective inédite animée par la ffgolf depuis 2015,

-       151 clubs présents sur le bassin Loire-Bretagne,

-       Des taux d’aides financières plus favorables que le régime général,

-       4 journées d’informations organisées, 160 participants représentant 60 clubs,

-       Près de 20 clubs bénéficiaires d’aides financières,

-       3 millions d’euros d’investissements engagés pour près d’un million d’euros d’aides financières sollicité.

Parmi les dispositifs d’aides existants, les opportunités offertes par la convention entre la ffgolf et l’Agence de l’eau Loire-Bretagne ont pu être rappelées aux clubs par l’intermédiaire des représentants  de l’Agence de l’eau, July-Gaëlle VERDICCIO, référente de la convention et Hakim TALEB, chargé d’intervention à la Délégation Centre-Loire et Poitou-Limousin. Cette convention permet aux clubs situés sur le bassin Loire-Bretagne de prétendre à des aides financières pour tout investissement (études et travaux) visant à réduire la pression sur la ressource en eau.

Parmi les différents projets aidés, on peut citer : la rénovation complète et l’informatisation de système d’irrigation, l’installation de stations de lavage des machines et de traitement des effluents phytosanitaires, la récupération des eaux pluviales pour l’irrigation avec la mise en place d’un drainage du parcours et la création d’un bassin de stockage pour l’irrigation... Toutes ces opérations ont permis de réaliser des gains environnementaux significatifs qui n’auraient probablement pas été possibles sans l’aide financière de l’Agence et l’accompagnement de la ffgolf.

2018 sera la dernière occasion pour les clubs de bénéficier de la convention car une refonte complète des modalités d’aides financières sera opérée dans le cadre du prochain Programme d’intervention des Agences de l’eau. Les missions confiées aux Agences vont être élargies et les modalités d’aides accessibles aux clubs seront assurément moins favorables. Aussi, il apparait opportun pour tout club ayant un projet potentiellement éligible de le soumettre avant le terme du premier semestre 2018.

Pour toute information complémentaire, contacter la Cellule environnement de la ffgolf : environnement@ffgolf.org / 01 41 49 77 25


Par La cellule environnement de la ffgolf
28 novembre 2017