Accueil / Actus / Environnement / Premier rapport de la ffgolf

Premier rapport de la ffgolf

Georges Barbaret remettait ce soir à Madame Valérie Fourneyron, Ministre des Sports, de la Jeunesse, de l’Éducation populaire et de la Vie associative, le 1er rapport quinquennal de la Charte nationale golf et environnement relatif à la préservation de la ressource en eau.

Ce rapport met en évidence que depuis 5 ans, la consommation d’eau publique des golfs français a diminué de 20 % et que leur consommation globale d’eau, toutes origines confondues, a baissé de 14% en 5 ans. La ffgolf et la filière du golf poursuivent cette dynamique pour aller plus loin.
Depuis 2006, avec la signature de la première Charte sur l’eau puis de la Charte nationale golf et environnement en 2010*, la ffgolf et la filière du golf ont déployé de nombreux efforts pour préserver la ressource en eau. Résultat en l’espace de 5 ans, la consommation globale d’eau dans les golfs français a baissé de 14%. Au-delà des consommations, les pratiques ont aussi évolué et aujourd’hui 90% des golfs utilisent pour l’arrosage une eau impropre à la consommation humaine (eaux de surface, souterraines, pluviales, usées et traitées par stations d’épuration, agricoles...).
Les opérations d’aménagement mises en oeuvre permettent d’optimiser la gestion de l’arrosage par l’amélioration de la répartition des apports, la rénovation des systèmes d’irrigation, l’utilisation de graminées moins consommatrices d’eau, la création de réserves d’eau… L’investissement croissant des golfs dans des technologies plus performantes et la recherche de solutions alternatives vont permettre de poursuivre cette tendance à la baisse au cours des prochaines années.
La ministre a salué les efforts de la ffgolf en déclarant : «Le travail entrepris par la ffgolf fait naître une dimension de travail collectif autour d’un but commun. A l’échelle de la fédération, vous avez pris de manière pionnière les décisions qui s’imposent désormais à chacun pour assurer la préservation de notre environnement. Vos choix, nos décisions, ne nous engagent pas seulement nous. Elles engagent l’avenir de notre pays et de notre planète.»
Depuis plusieurs années, la pratique du golf remporte un franc succès. La ffgolf compte plus de 422 000 pratiquants licenciés. Un nombre qui a augmenté de 40% en 12 ans, plaçant le golf au 4e rang des activités sportives individuelles les plus pratiquées en France. En 2013, on dénombre plus de 700 équipements de golf répartis sur 33 000 hectares d’espaces naturels, soit 0,06 % du territoire national. Pour accompagner le développement du golf en France d’une façon responsable, 100 petites structures golfiques d’un nouveau type à l’empreinte environnementale faible, d’une superficie de 7 à 10 hectares, seront construites d’ici à 5 ans en périphérie des villes.
S’il est impossible d’établir un modèle unique pour tous les golfs, ce premier rapport, réalisé par la Fédération française de golf dans le cadre de la Charte nationale golf et environnement, permet d’appréhender plus précisément les pratiques actuelles en matière de gestion de l’eau dans les golfs français.
* Signée en 2010 pour une durée de 5 ans, la Charte intitulée golf et environnement, associe la ffgolf et les gestionnaires de golf aux trois Ministères signataires de la Charte, le Ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, le Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt et le Ministère des Sports, de la Jeunesse, de l’Éducation populaire et de la Vie associative.