Accueil / Actus / Fédération / Développement / Stage de découverte : 150 collégiens au Golf National

Stage de découverte : 150 collégiens au Golf National

Dans le cadre de l’action "1000 stages" mise en place par la région Île-de-France, le Golf National a accueilli, lundi 15 avril, 150 collégiens de trois établissements différents pour les sensibiliser au sport mais aussi leur faire découvrir les métiers du golf. Retour sur la journée.

Photo groupe
Les élèves portent tous la casquette rouge qui leur a été remise pour l'occasion. RM / FFGOLF

Casquette rouge sur la tête pour tout le monde et c’est parti ! À peine arrivés au Golf National que les élèves sont directement plongés dans le bain. Ils étaient 150 à avoir l’opportunité de suivre une journée de découverte et d’immersion dans un milieu qu’ils ne connaissent pas mais qui titille leur curiosité.

Trois collèges étaient représentés, l’établissement Les Grands Champs de Poissy (78), le collège Jules Ferry de Saint-Geneviève-des-Bois (91) et celui de Rosny-sous-Bois (93), le collège Saint-Exupéry.

Cette action mise en place par la région Île-de-France en association avec la ffgolf a un but simple, faire connaître le golf et ses métiers en vue des Jeux olympiques de Paris 2024 notamment. Mais pas seulement, l’objet de la visite de ces jeunes c’est également la formation et l’orientation qui s’affiche comme un réel dilemme et une difficulté pour les collégiens.

En venant ici, ils découvrent, s’inspirent, apprennent et peut-être le déclic et l’apparition d’une vocation comme en témoigne Anne Père-Brillault, conseillère régionale d’Île-de-France et vice présidente de la commission emploi : « La région est accueillie dans le cadre de l’action 1000 stages sur ce lieu incroyable. Ce genre de rassemblement a pour but de faire connaître aux jeunes

collégiens de nouvelles choses tout simplement. On tente également par le biais de ces stages de former au volontariat, ou du moins de donner envie, dans le cadre des Jeux olympiques Paris 2024 et de les sensibiliser au sport en vue de leur insertion. »

« Tous les acteurs du golf ici au Golf National ont parlé de leur parcours, poursuit Anne Père-Brillaut. Cela rend les choses concrètes pour les collégiens et leur permettre d’accéder au golf alors qu’à la base cela paraît plutôt inaccessible, c’est super. C’est une vraie volonté au sein de la région de développer la formation et l’orientation ainsi que le bénévolat en vue des JO Paris 2024. »

Cours magistral au National

Qui dit golf dit sport, qui dit sport dit grands événements. C’était le thème de la première intervention de la journée. Tous rassemblés dans une salle de conférence les élèves ont dans un premier temps écouté et regardé avant de se laisser prendre au jeu des questions.

À la baguette Arnaud Bonardi (Directeur sport amateur et professionnel) et Philippe Sabarros (Directeur sportif événements professionnels) ont tour à tour présenté leur parcours professionnel ainsi que l’organisation d’événements comme la Ryder Cup 2018 ou l’Open de France à travers le prisme des métiers et du bénévolat.

Attentifs et curieux certains collégiens ont souhaité obtenir des réponses à leurs interrogations tandis que d’autres se questionnaient sur l’importance de Rolex et de Lacoste dans le golf en France. Christophe Muniesa (Directeur exécutif et DTN de la ffgolf) est également intervenu durant la journée.     

Place au terrain

« Quand est-ce qu’on tape des balles ? », voilà la phrase que les élèves répétaient sans cesse après l’annonce d’un clinic et d’une démonstration. Mais il fallut faire preuve de patience puisque la suite du programme se composait d’abord d’une visite des installations du Golf National.

En compagnie de Vincent Cousin (responsable de l'enseignement et du site de l'Oiselet), les jeunes ont foulé le parcours, écouté avec attention les histoires passionnantes qu’il racontait. Pour rendre cela plus attractif, le retour sur le passé royal des terres du golf était un passage obligatoire dans la visite.

Par la suite c’est au contact de jardiniers comme Eva ou Robin que les élèves ont assisté à la tonte des roughs. Les ateliers et les espaces mécaniques et logistiques du Golf National faisaient également partie du programme. Une visite plus que complète toujours tournée vers les différents métiers et le savoir-faire visible et nécessaire sur un parcours de golf.

« J’essaie de leur montrer et d’expliquer avec des mots simples que le golf ce n’est pas juste de l’herbe et des joueurs. C’est aussi un environnement, un travail de toute l’année et des compétences à appliquer », s’exprimait Robin face au groupe de collégiens.

Enfin, la démo !

Tant attendu et tant espéré, le clinic animé par Valentine Derrey et ses camarades stagiaires, en formation pour le BP, a clôturé le stage. Les élèves étaient tous excités à l’idée de voir la petite balle blanche s’envoler. Ils ont d’abord assisté à un rapide briefing sur l’utilisation d’un club en fonction de la trajectoire souhaitée avant que les plus téméraires s’aventurent dans leur premier swing.

Le thème de l’environnement cher au Golf National et à la région Île-de-France a lui aussi été abordé par Thomas Charrier (responsable de la cellule environnement). La sensibilisation et la démocratisation restent les deux piliers principaux de ce stage. Un stage qui lance une série très importante en vue des Jeux olympiques de Paris 2024, rappelons que cela arrive vite et qu’il faudra montrer aux yeux du monde que notre jeunesse est forte et volontaire. 

Le post social


Par Romain MURAILLE
16 avril 2019