Accueil / Actus / Fédération / Présidence et gouvernance / Covid-19 - fermeture des golfs : message du président Jean-Lou Charon

Covid-19 - fermeture des golfs : message du président Jean-Lou Charon

Le Président de la Fédération française de golf en appelle à la responsabilité de tous les joueurs face à certains comportements inappropriés dans la situation sanitaire actuelle.

Chers golfeurs,

Dès le début de cette période exceptionnelle que nous subissons, les services de la Fédération française de golf se sont mobilisés pour diffuser à tous les niveaux de la filière golf, les recommandations et décisions du gouvernement, les obligations sanitaires à respecter, les conseils de vie quotidienne, les démarches administratives en lien avec la pandémie et autorisations nécessaires pour se déplacer lorsque cela est vraiment nécessaire. Dans le même temps nous avons multiplié les contacts avec les clubs afin de répondre à leurs interrogations de tout ordre. Nous poursuivrons notre mission en lien avec le GFGA, le GEGF, l’ADGF, la PGA et l’AGREF pour que tous ensemble, nous parvenions à éradiquer ce virus qui contrarie la vie de notre planète.

J’entends ici et là, sur les réseaux, la grogne de quelques-uns qui s’étonnent de la fermeture des golfs et ne pas pouvoir aller jouer. Ils appellent à l’ouverture des parcours arguant que le golf est un sport d’extérieur que l’on peut pratiquer seul ou à une distance raisonnable de son partenaire. Ignorant les consignes gouvernementales certains vont même jusqu’à braver la fermeture des golfs pour s’élancer, sac sur le dos, à l’assaut des parcours. 

Si je peux comprendre une certaine frustration de ne pas jouer, il n’en demeure pas moins qu’au nom de la Fédération française de golf, j’en appelle solennellement à la responsabilité de chacun et vous demande d’appliquer strictement les mesures prévues en application de l’article 1er du 16 mars 2020 portant sur la réglementation des déplacements dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus Covid-19.

Seuls sont autorisés des « Déplacements brefs, à proximité du domicile, liés à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective, et aux besoins des animaux de compagnie ». 

Eu égard à ces dispositions, l’activité physique individuelle des personnes ne peut se pratiquer qu’à proximité du domicile et dans un temps assez limité. De ce fait, la pratique du golf n’entre pas dans les conditions prévues au décret et constitue donc une infraction susceptible de verbalisation. En effet, les conditions de proximité et de temps court vont à l’encontre même de la pratique du golf. Toute pratique du golf, même individuelle, doit donc être momentanément proscrite.

En tant que golfeurs, en tant que citoyens nous devons impérativement tout mettre en œuvre pour nous protéger collectivement et sortir vainqueur du combat contre la propagation du virus. Agir autrement serait intolérable et irresponsable au regard de la solidarité dont nous devons faire preuve étant donné la gravité de la crise sanitaire inédite que nous traversons.

Avec insistance, je vous demande de respecter les consignes et recommandations fortes données par les autorités sanitaires, protégez-vous, protégez les autres. 

C’est dans cet esprit et au regard de l’arrêté du 14 mars 2020 que la ffgolf a appelé en conscience, dès le dimanche 15 mars, tous ses dirigeants de structures à fermer les clubs dans leur totalité, y compris l’accès au parcours, et ce jusqu’à nouvel ordre.

Nous sommes tous concernés, agissons de manière responsable.

Jean-Lou Charon