Accueil / Actus / Pro / Challenge Tour / Challenge Tour Grand Final : Sciot-Siegrist garde toutes ses chances

Challenge Tour Grand Final : Sciot-Siegrist garde toutes ses chances

Malgré un début de partie difficile Robin Sciot-Siegrist est parvenu à rendre une carte de 70 (-1) ce samedi à Majorque. Troisième ex æquo à deux coups des leaders, le gaucher peut toujours croire à la montée directe sur le Tour européen.

Robin Sciot-Siegrist
Une victoire ou une deuxième place enverrait Robin Sciot-Siegrist sur le Tour européen la saison prochaine ! AITOR ALCALDE / GETTY IMAGES EUROPE - AFP
07-10
novembre
CHALLENGE TOUR GRAND FINAL
LIEU : Club de Golf Alcanada, Espagne
CIRCUIT : Challenge Tour

Le résumé

Plus que 18 trous à jouer, demain dimanche, et la Grande Finale du Challenge Tour livrera son verdict. Comme chaque année, le dénouement de ce tournoi à nul autre pareil s'apprête à livrer son lot d'émotions, joyeuses ou malheureuses, pour les prétendants au top 15 de la Road to Mallorca. Entre ceux qui se battent pour y entrer et ceux qui luttent pour ne pas en sortir, la bagarre va faire rage demain sur le Club de Golf Alcanada, après un troisième tour qui a quelque peu redistribué les cartes.

Si Francesco Laporta, toujours leader après son 70 (-1) du jour, est quoi qu'il arrive assuré de monter, l'Allemand Sebastian Heisele est sur le point de l'accompagner. Le vainqueur de l'open de Bretagne à Pléneuf-Val-André a en effet rejoint l'Italien en tête à -6 grâce à une superbe carte de 67 (-4), consolidant son actuelle 11e place au classement annuel du circuit. Les deux hommes s'élanceront demain en dernière partie avec l'Anglais Jack Senior (66, -5), lui aussi assuré de monter.

En revanche Robin Sciot-Siegrist, 37e de la Road to Mallorca, n'a pas encore les deux pieds sur l'échelon supérieur, mais le Français n'en est pas loin. Troisième ex æquo à -4 total, il a conservé ses chances en rendant ce samedi une carte de 70 (-1), arrachée grâce à trois birdies entre le 11 et le 15 après avoir bouclé les huit premiers trous en +2... « Je trouvais que je jouais plutôt pareil que les autres jours, mais ça s'est moins bien goupillé. Je fais un bon birdie au 2 mais j'enchaîne avec un bogey. Au retour j'ai bien serré le jeu, je me suis bien battu », a-t-il déclaré à notre confrère de Journal du Golf présent aux Baléares. Condamné à terminer premier ou deuxième du tournoi pour décrocher son ticket pour le Tour européen, le gaucher formé à Saint-Nom-la-Bretèche n'est donc qu'à une place de l'exploit. « Chaque point gratté est important. Demain, on annonce des conditions vraiment compliqués. Mais c'est une configuration qui me convient bien. Je préfère quand ça bastonne plutôt que des conditions faciles », indique-t-il.

Les autres Français

À la veille du dénouement les six autres Bleus en lice sont distancés. Mathieu Fenasse (71) est 23e à +2, Grégory Havret (71), Damien Perrier (71) et Antoine Rozner (72) sont 31es à +5, Ugo Coussaud (70) est 41e à +9, et Robin Roussel (73) est 42e à +10.


Par Alexandre MAZAS
9 novembre 2019