Accueil / Actus / Pro / Challenge Tour / D+D REAL Czech Challenge (CT) : Brun battu en mort subite

D+D REAL Czech Challenge (CT) : Brun battu en mort subite

Julien Brun a été héroïque ce dimanche en République tchèque, enquillant quatre birdies sur ses cinq derniers trous pour forcer le play-off. Hélas, il s'est incliné après quatre trous face à l'Espagnol Santiago Tarrio.

Julien Brun
L'Antibois devra patienter pour décrocher son premier trophée sur le Challenge Tour... JOHANNES SIMON / GETTY IMAGES EUROPE - AFP
03-06
juin
D+D REAL CZECH CHALLENGE
LIEU : Golf & Spa Kunětická Hora, République tchèque
CIRCUIT : Challenge Tour

Comment dit-on « victoire » en tchèque ? Julien Brun le sait, mais n'a pas eu le privilège de prononcer ce mot ce dimanche au Golf & Spa Kunětická Hora. Dans son pays d'adoption, il est en effet passé tout près de la victoire, suffisamment pour disputer quatre trous de play-off en compagnie de Santiago Tarrio et Kristian Krogh Johannessen, mais pas assez pour repartir de Dříteč, à une grosse heure de son domicile praguois, avec le trophée sous le bras. Pourtant l'Antibois a été héroïque, parvenant à gommer les erreurs commises sur les deux premiers tiers de la partie (trois bogeys pour deux birdies) en enquillant quatre oiselets sur ses cinq derniers trous, dont une magistrale ficelle au 18 pour rendre un 69 (-3) synonyme de total à -17. Une marque qui lui a permis d'égaler l'Espagnol (64) et le Norvégien (70), pour repartir au 18. Une fois, deux fois, trois fois, après quoi les trois hommes sont allés au 10 pour essayer de se départager enfin. Et sur ce par 4, Tarrio a fini par briser les espoirs de ses rivaux en enfilant un putt de près de 10 m pour birdie... Brun se classe donc deuxième ex æquo de ce D+D Real Czech Challenge, et marque de précieux points à la Road to Mallorca dans l'optique de la montée sur le Tour européen l'an prochain (il est à présent 10e).

Le dernier tour n'a en revanche pas souri à Jérôme Lando-Casanova, quatrième au départ et finalement 14e à -12 avec une carte finale de 73 (+1). Gary Stal (70) se classe 18e à -11, Mathieu Fenasse (70) 24e à -9, Félix Mory (69) et Clément Berardo (67) 40es à -5, Ugo Coussaud (69) 50 à -2, et enfin Romain Wattel (74) 54e dans le par total.


Par Alexandre MAZAS
6 juin 2021