Accueil / Actus / Pro / DP World Tour / Open britannique : Hébert et Rozner dans le cut

Open britannique : Hébert et Rozner dans le cut

Antoine Rozner et Benjamin Hébert sont parvenus à franchir le cut, même si ce dernier, dans le top 5 après le premier tour, a reculé au classement. Pas de week-end en revanche pour Mike Lorenzo-Vera, Romain Langasque et surtout Victor Perez, qui loupe le coche d’un coup.

Antoine Rozner a rentré un birdie au 17 pour se qualifier in extremis. ANDREW REDINGTON / GETTY IMAGES EUROPE - AFP
15-18
juillet
OPEN BRITANNIQUE
LIEU : Royal St George’s Golf Club, Angleterre
CIRCUIT : DP World Tour

Le résumé

Peut-être sommes-nous lancés vers une année record. Qu’elle semble loin, l’édition 2003 de l’Open britannique, où l’Américain Ben Curtis s’imposait à -1 sur ce même parcours du Royal St George’s, en étant le seul joueur sous le par. En cette année 2021, dans des conditions météo pour le moment plus que favorables, et en tout cas inhabituellement clémentes, il va vraisemblablement falloir scorer bas pour décrocher la Claret Jug.

Le joueur : Louis Oosthuizen

Niveau gestuelle pour soulever le trophée, le Sud-Africain sait faire, lui qui s’est déjà imposé à St Andrews en 2010. Niveau qualité de jeu de golf, il a pour le moment appliqué la bonne recette. Certes, Louis Oosthuizen a concédé le premier bogey de sa semaine sur le par 3 du 16. Mais pour le reste, celui qui était déjà leader après le premier tour a livré un nouveau récital, avec quatre birdies et un eagle, pour une carte de 65 (-5). Son total de 129 sur les deux premiers tours constitue un nouveau record (en valeur absolue, et non par rapport au par) sur les deux premiers tours d’un Open britannique.

À -11, il devance de deux coups Collin Morikawa, également auteur d’une très belle journée avec un 64 (-6), et qui fera partie commune, samedi, avec le Sud-Africain. Jordan Spieth est juste derrière, en 3e position à -8 (-3 ce vendredi), devant un trio constitué de Dylan Fritelli, Dustin Johnson et Scottie Scheffler à -7.

Les Français

Du côté des Bleus, la journée a été un peu compliquée. Plus compliquée que la veille en tout cas pour Benjamin Hébert, 4e à -4 après le premier tour, et qui a signé un 74 (+4) ce vendredi. Le Briviste assure toutefois l’essentiel, en se qualifiant pour le week-end dans le par total, en 53e position.

Il sera accompagné lors des deux derniers tours par Antoine Rozner, qui a connu un démarrage compliqué avec deux bogeys sur ses quatre premiers trous. Mais le Racingman s’est accroché, en rentrant quatre birdies dans sa journée, et notamment un ultime sur le 17 qui s’est avéré bien utile, en lui permettant de franchir le cut tout juste, à +1 total (+1 pour la journée).

À l’inverse, il a manqué un seul coup à Victor Perez pour gagner son billet. Le n°1 français, dans le par après la première journée, a rendu une carte de 72 (+2), pour échouer d’un rien à la 78e place. Le Tarbais a, avant tout, pâti d’un quadruple bogey sur le par 3 du 6, alors qu’il était à -1 pour la journée. Malheureusement pour lui, la saison 2021 en majeurs se conclut donc par quatre cuts manqués.

Il n’y aura pas de week-end non plus pour Mike Lorenzo-Vera, même si le joueur basque a signé un bon 2e tour, avec un score de 69 (-1) pour terminer à +4. Romain Langasque, de son côté, a rendu un 73 (+3) pour poster un total de +7.

La stat

1Louis Oosthuizen n’a raté qu’un seul fairway, sur 14 possibles, lors de ce deuxième tour. Un seul…

Le coup du jour

À +1 total après 15 trous, l'Anglais Jonathan Thomson, 2,06 m au garrot et pensionnaire du Challenge Tour, pouvait avoir quelques craintes quant à sa présence ce week-end. Après ce trou-en-un au 16 et un birdie au 17, tout allait beaucoup mieux.


Par William LECOQ
16 juillet 2021