Accueil / Actus / Pro / European Tour / Alfred Dunhill Championship (ET) : Roussel s'offre un beau top 15

Alfred Dunhill Championship (ET) : Roussel s'offre un beau top 15

Grâce à un dernier tour sous le par (71, -1) sur l'exigeant tracé de Leopard Creek, Robin Roussel s'est offert un prometteur top 15 dès le premier tournoi de la Race to Dubai 2020, remporté de manière incroyable par l'Espagnol Pablo Larrazábal.

Robin Roussel
La saison 2020 démarre bien pour Robin Roussel, 14e ! Guo Cheng / XINHUA - AFP
28 nov. -
1 déc.
ALFRED DUNHILL CHAMPIONSHIP
LIEU : Leopard Creek CC, Afrique du Sud
CIRCUIT : European Tour

Le résumé

Le bouillant Pablo Larrazábal n'en menait pas large ce matin au moment de quitter la chambre d'hôtel pour partir s'échauffer. Handicapé par une énorme ampoule au talon, l'Espagnol ne pensait même pas être capable de jouer. « Je me suis dit "si Tiger a pu gagner un U.S. Open avec une fracture à la jambe, qu'est-ce qu'une ampoule en comparaison ?" » : en serrant les dents, le joueur de 33 ans est malgré tout descendu dans l'arène. Et grand bien lui en a pris, car il a offert au public de cet Alfred Dunhill Championship un des plus remarquables come-backs du golf moderne !

Parti en grande difficulté, il a vécu un aller cauchemardesque : cinq bogeys et un double contre un maigre birdie, pour passer la première boucle en +6. À cet instant, l'Ibère accuse quatre coups de retard sur les leaders. Mais tel une hyène du parc Kruger, Pablo Larrazábal ne lâche pas le morceau et revient dans la course : birdie au 11, bogey au 13, puis deux nouveaux birdies au 15 et au 16 ! Sur le par 5 du 18, une merveille d'approche lui offre un ultime oiselet, suffisant pour s'imposer ! Vainqueur à -8 total malgré une carte finale de 75 (+3), le désormais quintuple vainqueur sur le Tour européen (son dernier succès remontait à l'été 2015 en Allemagne) devance d'un coup le Suédois Joel Sjöholm (69), et de deux les stars sud-africaines Charl Schwartzel (70) et Branden Grace (73) ainsi que le Néerlandais Wil Besseling (74).

Le coup du jour

La ficelle de Pablo au 16 pour revenir ex æquo en tête !

Les Français

Belle performance dominicale de Robin Roussel, qui est parvenu à dominer le tracé du Leopard Creek Country Club pour la deuxième fois de la semaine. Auteur d'une carte de 71 (-1) avec trois birdies sur les quatre derniers trous, le joueur formé à Ozoir-la-Ferrière s'offre la 14e place dès son premier tournoi en tant que membre de l'European Tour. Prometteur !

Remontées également pour Clément Sordet, 24e à +3 après un dernier tour en 73 ; pour Adrien Saddier (71) et Antoine Rozner (74) qui se partagent la 36e position à +5 ; et pour Matthieu Pavon (73) qui prend la 42e place à +6. En revanche Grégory Havret a vécu un calvaire : auteur d'un lourd 81 (+9) le vétéran a dégringolé au 49e rang.


Par Alexandre MAZAS
1 décembre 2019