Accueil / Actus / Pro / European Tour / Amundi Open de France : Alex Noren à la rencontre des dirigeants de clubs

Amundi Open de France : Alex Noren à la rencontre des dirigeants de clubs

Comme chaque année à l’occasion de l’open national, les propriétaires et dirigeants de clubs ont répondu à l’invitation de la ffgolf pour une soirée d’échange. A cette occasion, ils ont reçu la visite d’Alex Noren, tenant du titre, qui a évoqué tous ses bons souvenirs sur le parcours de l’Albatros.

Alex Noren, tenant du titre de l'Open de France, aux côtés de Jean-Lou Charon, président de la ffgolf, et de Christophe Muniesa, directeur technique national. Alexis Orloff / ffgolf
17-20
octobre
AMUNDI OPEN DE FRANCE
LIEU : Golf National, France
CIRCUIT : European Tour

Le rendez-vous est habituel, mais cette année, il recevait un invité de marque. Assemblés dans un salon de l’Amundi Open de France, à deux pas du green du 18 de l’Albatros, les propriétaires et dirigeants de clubs ont reçu la visite d’Alex Noren, tenant du titre, et membre de l’équipe européenne lors de la dernière Ryder Cup.

Le joueur suédois est d’ailleurs revenu sur son double vécu avec le Golf National. Lui succédant au micro, le président de la ffgolf Jean-Lou Charon est également revenu sur le principal événement du golf mondial en 2018, soulignant notamment les chiffres des retombées économiques de la Ryder Cup. Il a également évoqué les principaux enjeux auxquels sont confrontés les dirigeants de clubs, comme l’apport de nouveaux licenciés, ou encore les futures évolutions réglementaires et législatives quant à l’emploi de produits phytosanitaires.

Les dirigeants de clubs, réunis au Golf National.

Les mots des dirigeants

Jean-François Molina, directeur du Golf du Prieuré (Yvelines)

« Cette réunion permet de nous rencontrer entre dirigeants, y compris avec des gens que nous ne verrions pas sans l’invitation de la ffgolf. Le sujet primordial, et le président Charon en a parlé, c’est l’utilisation de l’eau et des produits phytosanitaires. Bien évidemment, cette problématique nous anime tous les jours, car c’est l’avenir de notre sport, et de notre métier. Cela nous donne également l’occasion de venir voir un superbe événement sportif, car le golf est notre passion commune. »

Sandra Sauvêtre, directrice du Ugolf de Gadancourt (Val d’Oise)

« Le fait de se réunir ici est l’occasion de faire partie cette grande famille des dirigeants de clubs, de rencontrer des gens. Nous avons des problématiques communes, comme la création de nouveaux golfeurs, et de réussir à garder ses licenciés, car la population est vieillissante. Il ne faut pas attendre que les gens viennent vers nous, il faut aller vers eux, par exemple en allant dans les centres-villes, les forums d’associations, les villages, les écoles… »

Denis Millerand, propriétaire du Golf de Baugé-en-Ajou (Maine-et-Loire)

« Pour nous, en tant qu’acteurs du golf, c’est toujours intéressant d’avoir le bilan annuel chiffré de la ffgolf, et de déterminer la dynamique et surtout la politique de demain. Pour nous, la tendance dans la création de nouveaux joueurs est très importante. On sait que les choses repartent dans le bon sens après avoir un petit peu stagné, je ne sais pas si c’est uniquement du fait de la Ryder Cup, mais c’est en tout cas très encourageant pour l’avenir. Sur les questions environnementales, nous sommes tous concernés. Le problème pour le moment est que nous ne disposons pas de produits alternatifs. S’il n’y a pas une nouvelle dynamique au niveau des fabricants de produits phytosanitaires, ça sera forcément compliqué pour nous. Si la Fédération peut nous aider sur cette question, ce sera formidable. »


Par William LECOQ
18 octobre 2019