Accueil / Actus / Pro / European Tour / Amundi Open de France : Les Bleus au rendez-vous

Amundi Open de France : Les Bleus au rendez-vous

Emmenés par Benjamin Hébert (66), troisième à un coup des leaders, Victor Perez (67) et Romain Langasque (68), les Français ont réussi leurs débuts au Golf National.

Benjamin Hébert a signé le meilleur score de sa carrière sur l'Albatros : 66 (-5) ! Frédéric Stevens / ffgolf
17-20
octobre
AMUNDI OPEN DE FRANCE
LIEU : Golf National, France
CIRCUIT : European Tour

Le résumé

Disputée pour la première fois depuis 2003 à une autre date que son « spot » de début d'été, l'Amundi Open de France version 2019 a offert aux 120 engagés un test assez différent de ce dont ils avaient l'habitude. Rendu moins roulant par la météo humide de l'automne, le parcours de l'Albatros les oblige en effet à taper de plus longues cannes, mais compense sa « longueur » supplémentaire par des roughs moins denses. En ajoutant à cela des greens fermes mais réceptifs, le tracé hôte de la dernière Ryder Cup s'avère donc, de l'avis général, légèrement plus facile que les années précédentes.

Les birdies n'ont d'ailleurs pas manqué ce jeudi lors du premier tour, qu'une cinquantaine de joueurs ont négocié sous le par (71). Parti sur les chapeaux de roues avec six birdies du 1 au 6, Jordan Smith s'est tout de suite mis en position de titiller le record du tracé, l'inoubliable 62 (-9) signé par Martin Kaymer en 2009. Après un septième oiselet au 10, l'Anglais est toutefois rentré dans le rang, sortant du recording avec une carte de 68 (-3) ternie par un triple bogey au 13 et un bogey au 17.

À la fin de la première journée, on retrouve donc aux commandes un duo composé du Sud-Africain George Coetzee et du Néo-Zélandais Ryan Fox. Les deux hommes ont l'un comme l'autre posté sept birdies contre un bogey, et signé une carte de 65 (-6). Ils devancent d'un coup un trio comprenant le jeune Américain Kurt Kitayama, l'Écossais Richie Ramsay et Benjamin Hébert, porte-drapeau de la délégation tricolore cette semaine en tant que 17e et premier Bleu à la Race to Dubai.

Les Français

Dans la même partie que Kitayama, Hébert a fait aussi bien que l'Américain en jouant 66 (-5), égalant au passage son meilleur score sur l'Albatros neuf ans après le deuxième tour de l'édition 2010 ! « Je ne suis pas parti super confiant, mais ça s'est mis en place tranquillement. J'ai eu un peu de mal sur les mises en jeu, mais j'ai un bois 3 et un bois 5 qui fonctionnent plutôt bien heureusement. J'ai surtout tapé beaucoup de bons coups de fer, et mon putting a été solide », a déclaré le 103e joueur mondial. S'il n'a pas tiré parti des trois par 5 du tracé, l'élève de Franck Lorenzo Vera a arraché ses sept birdies en plantant quelques mâts avec ses fers, comme celui du 16 (voir vidéo ci-dessous). Le voilà bien parti dans son open national, où il n'a franchi le cut qu'une seule fois, en 2010 ! « Forcément, je suis content de commencer comme ça... » souffle-t-il.

Seul Français vainqueur cette saison sur le Tour européen, fin septembre en Écosse, Victor Perez a lui aussi parfaitement tenu son rang. Le 20e de la R2D et 74e mondial s'est offert une belle carte de 67 (-4), avec notamment trois birdies sur les cinq derniers trous et un seul bogey concédé, au 12. Une solide performance pour le Tarbais, qui ne dispute son open national que pour la deuxième fois (cut manqué l'an dernier). « J'avais comme stratégie d'essayer de taper le driver au maximum, de me mettre le plus loin possible quitte à être dans le rough, car je savais que j'allais quand même pouvoir attraper le green. J'ai plutôt bien putté dans l’ensemble, je suis content de ce secteur du jeu qui m'a permis de glisser quelques birdies et donc de rendre un super score », a-t-il déclaré. Le voilà sixième ex æquo, à hauteur notamment du Belge Nicolas Colsaerts.

Troisième Bleu dans le top 15 ce jeudi soir, Romain Langasque a signé une journée solide (quatre birdies, un bogey) pour rendre un prometteur 68 (-3) qui le place 13e à trois coups des leaders (voir vidéo ci-dessous). Juste derrière lui, ses compères de la Côte d'Azur Alexander Levy et Victor Dubuisson partagent avec Jérôme Lando-Casanova la 25e position, les trois hommes ayant rendu de solides 69 (-2). Les deux autres Français sous le par ce jeudi sont Grégory Bourdy et Julien Quesne (70, -1). Meilleur des trois amateurs en lice cette semaine, Charles Larcelet est 50e dans le par.

Le coup du jour

Le « bump and run » d'Alex Norén au 9, pour eagle ! Le Suédois, tenant du titre, a conclu de belle manière une journée mal entamée (+2 après 4 trous), et signé une carte de 72 (+1).

3Trois joueurs ont réussi à boucler leur premier tour sans concéder le moindre bogey : Mathias Schwab (68), Brandon Stone (68) et Julien Quesne (70).

La décla de Victor Dubuisson

Je viens de voir les scores : le niveau de jeu est très élevé, parce que le parcours n'est vraiment pas cadeau !


Par Alexandre MAZAS
17 octobre 2019