Accueil / Actus / Pro / European Tour / Australian PGA Championship (ET) : Perrier finit en beauté

Australian PGA Championship (ET) : Perrier finit en beauté

Auteur d'une excellente dernière partie récompensée par une carte de 68 (-4), Damien Perrier a bouclé sa semaine australienne à une belle 19e place, huit coups derrière la star locale Adam Scott qui a remporté l'épreuve pour la deuxième fois.

Damien Perrier
Seul un double bogey au 18 a empêché Damien Perrier de signer la meilleure carte du jour... Frédéric Stevens / ffgolf
19-22
décembre
AUSTRALIAN PGA CHAMPIONSHIP
LIEU : RACV Royal Pines Golf Resort, Australie
CIRCUIT : European Tour

Le résumé

Six ans après son unique victoire dans l'Australian PGA Championship, et plus de trois ans et demi après sa dernière victoire tous circuits confondus, Adam Scott a enfin renoué avec ses habitudes de vainqueur. L'Australien de 39 ans a remporté ce dimanche à domicile son 30e succès professionnel en résistant à la charge de Michael Hendry, son principal adversaire lors du dernier tour. Au terme d'un duel épique, le Néo-Zélandais a fini par baisser les bras dans le finale, concédant deux bogeys au 17 et au 18 pour signer une carte de 69 (-3) identique à celle de Scott. L'ex-numéro 1 mondial s'impose donc à -13, avec deux coups d'avance sur le Kiwi, et conclut en beauté l'année golfique 2019.

Les Français

Le dernier tour a également été remarquable de la part de Damien Perrier, qui s'est offert une carte de 68 (-4) pour une jolie remontée de 17 places au classement. Auteur de cinq birdies sur l'aller, puis un bogey au 11, et deux nouveaux birdies au 15 et au 16, le Rennais semblait bien parti pour signer le meilleur du score du jour. Mais en lâchant un double bogey au 18, il a donc dû se contenter d'un -4 qui lui offre malgré tout un top 20 (19e à -5). Un résultat qui laisse augurer le meilleur en 2020 pour le joueur coaché par Cyril Miranda, que l'on retrouvera sur le Tour européen dès l'open d'Afrique du Sud début janvier avant le début du Challenge Tour dans la foulée.

Destin contraire pour Romain Wattel, idéalement placé à l'entame de cette dernière ronde (9e) : le joueur de Bussy a bataillé toute la journée (trois birdies, quatre bogeys) avant de sortir lui aussi du 18 avec une addition particulièrement salée : triple bogey et carte de 76 (+4)... Le vainqueur du KLM Open en 2017 se classe 33e à -2. Lui aussi sera de retour aux affaires le 9 janvier du côté de Johannesburg.


Par Alexandre MAZAS
22 décembre 2019