Accueil / Actus / Pro / European Tour / BMW PGA Championship (ET) : MLV dans le bon wagon

BMW PGA Championship (ET) : MLV dans le bon wagon

Auteur d'une deuxième carte de 70 (-2), Mike Lorenzo-Vera pointe à la 17e place du BMW PGA Championship à mi-tournoi. Le Basque est le meilleur des quatre Français à franchir le cut du Rolex Series anglais.

MLV
En pleine forme, Mike Lorenzo-Vera reste sur deux Top 10 sur le Tour européen Ross Kinnaird / Getty - AFP
19-22
septembre
BMW PGA CHAMPIONSHIP
LIEU : Wentworth Golf Club, Angleterre
CIRCUIT : European Tour

Le résumé

Après un premier tour déjà spectaculaire, le parcours de Wentworth s'est à nouveau fait gentiment découper par les joueurs du Tour européen vendredi. Du moins par une partie d'entre eux puisque la quantité de cartes au-dessus du par demeure conséquente (75). Mais pour se placer en haut du leaderboard du BMW PGA Championship, il fallait jouer bas lors du deuxième tour. Et même très bas pour Billy Horschel et Danny Willett, auteur des meilleures cartes de la semaine avec leurs 65 (-7) respectifs. L'Américain en profite pour grimper au sixième rang du Rolex Series anglais. Le vainqueur du Masters 2016 prend lui la tête du tournoi en compagnie de l'Espagnol Jon Rahm, lui aussi impressionnant avec sa carte de 67 (-5). Les deux leaders trônent au sommet du classement en -11 total, deux coups devant un joli trio composé de Justin Rose, Henrik Stenson et Christiaan Bezuidenhout (-9).

Les Français

Côté Bleu, c'est à nouveau Mike Lorenzo-Vera le mieux placé. Le Basque a connu vendredi une journée en dents-de-scie avec quatre birdies pour autant de bogeys sur ses seize premiers trous. Avant un finish très solide et deux jolis birdies sur les pars 5 de fin de parcours (17 et 18). Avec une deuxième carte consécutive de 70 (-2), MLV gagne dix places et intègre le Top 20 du tournoi (17e,-4).

Trois autres joueurs français passent le cut de cette épreuve richement dotée (7 000 points en jeu cette semaine). Malgré un deuxième tour plus compliqué avec deux doubles bogeys lâchés sur le retour (74,+2), Romain Langasque demeure sous le par total (-1) et dans la première partie de tableau (36e). Il devance d'un coup Benjamin Hébert, auteur d'une deuxième carte dans le par (72) et 45e après deux tours.

Pour son retour à la compétition après dix mois d'absence, Julien Guerrier passe un cut très satisfaisant. Et ce malgré un deuxième tour logiquement délicat (76,+4) avec ce manque de rythme en compétition. En +1 total, il est 58e et inscrira donc dimanche ses premiers points de la saison sur le Tour.

Le coup du jour


Par Sébastien CACHARD-BERGER
21 septembre 2019