Accueil / Actus / Pro / European Tour / Belgian Knockout (ET) : Havret échoue au pied du podium

Belgian Knockout (ET) : Havret échoue au pied du podium

Battu en demi-finale par le Néerlandais Darius van Driel, Grégory Havret a finalement pris la quatrième place du Belgian Knockout. La victoire revient à l’Italien Guido Migliozzi.

Grégory Havret
membre du Challenge Tour, Grégory Havret espérait une victoire pour retrouver le Tour européen Warren Little / Getty - AFP
30 mai -
2 juin
BELGIAN KNOCKOUT
LIEU : Rinkven International Golf Club, Belgique
CIRCUIT : European Tour

Le résumé

Après un nouveau marathon golfique qui l’aura mené des quarts à la finale, Guido Migliozzi s’est offert dimanche la deuxième édition du Belgian Knockout. Parvenu en finale après s’être défait avec la manière de Bernd Wiesberger et d’Ewen Ferguson lors des tours précédents, l’Italien n’a jamais tremblé en finale face au Néerlandais Darius Van Driel. Grâce à trois birdies sur les cinq derniers trous, le rookie sur le Tour européen l’emportait finalement avec un score de -3 pour s’offrir sa deuxième victoire de l’année après son succès en mars au Kenya. Révélation de la saison, l’Italien intégrera le Top 100 mondial lundi matin après avoir débuté la saison au 530e rang.

Havret quatrième

Dernier Bleu en lice lors de cette dernière journée, Grégory Havret aura vu ses espoirs de victoire (et de retour sur le Tour européen) s’envoler en demi-finale. Après n’avoir fait qu’une bouchée de l’Allemand Marcel Siem au tour précédent, le Rochelais s’est accroché en demie malgré un driving inconstant qui lui aura coûté trois bogeys sur les trous 2, 4 et 9. Ses deux jolis birdies (au 3 au 7), n'auront pas suffi face au métronome Darius Van Driel qui ne ratait pas le moindre fairway et terminait sa partie en -1.

Restait une petite finale à disputer face à l’Écossais Ewen Ferguson pour tenter d’aller chercher la troisième place de ce tournoi au format de jeu unique. Mais dans ce dernier match de la semaine, Havret ne trouvait pas non plus la clé. En retard dès le 1 après avoir concédé le bogey, le triple vainqueur sur le Tour s’accrochait pour repasser sous le par au 6, avant de tirer un trait sur la victoire sur le trou suivant en concédant le double bogey. Avec son score de +1, il termine finalement à quatre coups de l’Écossais (-3) et à la quatrième place du tournoi.


Par Sébastien CACHARD-BERGER
2 juin 2019