Accueil / Actus / Pro / European Tour / Betfred British Masters (ET) : Pavon et Jacquelin aux portes du top 20

Betfred British Masters (ET) : Pavon et Jacquelin aux portes du top 20

Premiers Français cette semaine en Angleterre, Matthieu Pavon et Raphaël Jacquelin ont terminé à la 21e place après avoir joué sous le par ce dimanche. C'est l'Anglais Richard Bland qui s'est imposé en play-off face à l'Italien Guido Migliozzi.

Matthieu Pavon
Le Girondin passe 90e à la Race to Dubai. Richard HEATHCOTE / GETTY IMAGES EUROPE - AFP
12-15
mai
BETFRED BRITISH MASTERS HOSTED BY DANNY WILLETT
LIEU : The Belfry, Angleterre
CIRCUIT : European Tour

Si ces dernières semaines, de part et d'autre de l'Atlantique, nous ont offert un bon nombre d'émouvants comebacks dans le cercle des vainqueurs après de longues périodes de disette, ce samedi en Angleterre nous a livré un spectacle encore plus poignant. Celui d'une première victoire acquise à 48 ans, après 477 tentatives infructueuses sur le Tour européen, dans son pays natal et sur l'un des parcours les plus iconiques de l'Angleterre ! C'est en effet le vétéran Richard Bland qui est reparti du Belfry avec la coupe du vainqueur, après un succès en play-off (par contre bogey au premier trou de barrage) face à l'Italien Guido Migliozzi, de vingt-quatre ans son cadet... L'Anglais, auteur d'un dernier tour en 66 (-6) pour un total de -13, a eu bien du mal à retenir ses larmes sur le green du 18, et sa victoire n'a pas manqué d'être aussitôt saluée sur les réseaux sociaux par tout le gotha du golf britannique.

Les Français, de leur côté, ont assisté de loin au sacre de Bland. Premiers d'entre eux, Matthieu Pavon (70) et Raphaël Jacquelin (71) se sont classés 21e à -6, à sept coups du play-off. Julien Guerrier, auteur d'un 73 (+1), a dû se contenter de la 30e place à -5, tandis que Michaël Lorenzo Vera s'est payé le luxe d'égaler la meilleure carte de la semaine, un sublime 64 (-8) qui lui permet d'accrocher la 34e place à -4. Le Basque partage ce rang avec Alexander Levy (70) et Clément Sordet (74). Plus loin, Jean-Baptiste Gonnet (68) termine 52e à -1, Robin Sciot-Siegrist (73) est 62e à +1, et enfin Joël Stalter (72) est 67e à +3.


Par Alexandre MAZAS
15 mai 2021