Accueil / Actus / Pro / European Tour / Betfred British Masters (ET) : Sordet et Guerrier en embuscade

Betfred British Masters (ET) : Sordet et Guerrier en embuscade

Il n'y a plus de Français dans le top 10 du British Masters à l'issue du troisième tour, mais Clément Sordet et Julien Guerrier, 17es, ne sont qu'à quatre coups de la tête.

Clément Sordet
Le Lyonnais a joué 68 comme lors du premier tour. Richard HEATHCOTE / GETTY IMAGES EUROPE - AFP
12-15
mai
BETFRED BRITISH MASTERS HOSTED BY DANNY WILLETT
LIEU : The Belfry, Angleterre
CIRCUIT : European Tour

Malgré l'absence des grandes stars du golf anglais et récents hôtes du tournoi - Lee Westwood, Justin Rose, Ian Poulter ou encore Tommy Fleetwood - cette édition 2021 du British Masters est d'ores et déjà l'une des plus réussies dans l'histoire récente. Et pourrait se conclure en beauté pour l'hôte de l'année, Danny Willett, qui pointe en 12e position à -7 après une troisième ronde en 68 (-4) ce vendredi au Belfry. Mais le vainqueur du Masters en 2016 aura fort à faire, car le leaderboard est particulièrement encombré, et pas par des inconnus ! Leader à -10, son compatriote Eddie Pepperell (68) compte une longueur d'avance sur un groupe de six hommes comprenant l'Italien Edoardo Molinari, auteur de la carte de la semaine (64), un autre Transalpin en forme, Guido Migliozzi (67), le Sud-Africain Dean Burmester (65) récemment titré aux Canaries, les Écossais Robert MacIntyre (70) et Calum Hill (70), et enfin l'espoir polonais Adrian Meronk (65).

Mais peut-être assistera-t-on demain à un comeback de l'arrière, puisque 26 joueurs se tiennent en cinq coups seulement. Cela concerne nos deux premiers Français, Clément Sordet et Julien Guerrier, qui se partagent la 17e place à -6. Le premier a rendu un bonne carte de 68 (-4), tandis que le deuxième s'est battu pour ramener un score de 72 (par) et conserver ses chances de l'emporter. Il faudra peut-être aussi compter sur Raphaël Jacquelin (69), 22e à -5, qui a joué le premier de ses dix-sept British Masters en 1999 !

Plus loin au classement, Matthieu Pavon (73) est 27e à -4, Alexander Levy (72) est 43e à -2, Robin Sciot-Siegrist (71) est 53e dans le par, Jean-Baptiste Gonnet (75) et Joël Stalter (78) sont 65es à +3, et enfin Michaël Lorenzo Vera (75) est 70e à +4.


Par Alexandre MAZAS
14 mai 2021