Accueil / Actus / Pro / European Tour / Betfred British Masters (ET) : Un grand Guerrier !

Betfred British Masters (ET) : Un grand Guerrier !

Superbe deuxième tour pour Julien Guerrier, qui a rendu ce vendredi en Angleterre un 66 (-6), meilleure carte du jour. Le Rochelais remonte en quatrième position, à un coup du trio de tête, tandis que Matthieu Pavon suit en septième position.

12-15
mai
BETFRED BRITISH MASTERS HOSTED BY DANNY WILLETT
LIEU : The Belfry, Angleterre
CIRCUIT : European Tour

Sur un leaderboard à la tonalité très anglo-saxonne, deux Français font de la résistance. Un coup derrière les Écossais Calum Hill et Robert MacIntyre et l'Anglais Richard Bland, leaders à -7, Julien Guerrier est le nouveau porte-étendard du golf français cette semaine, après avoir rendu ce jeudi le meilleur score du jour. Auteur de sept birdies contre un seul bogey, le Rochelais s'est en effet offert une carte de 66 (-6), égalée seulement par MacIntyre, pour remonter en quatrième position à -6. « C'était une très bonne partie : j'ai joué solide du 1 au 18. J'ai fait un petit bogey au 11 suite à un mauvais coup et un trois putts, mais à part ça tout s'est très bien passé », a-t-il déclaré aux caméras du Tour européen. Éloigné des fairways pendant la majeure partie de l'année 2019, le joueur de 35 ans a signé trois petits top 10 lors de la dernière campagne de la Race to Dubai, mais court toujours après un résultat de référence. Qu'il est peut-être en train de construite cette semaine au Belfry : « Ça fait un moment que mon coach me dit que ça va bien se passer pour moi, que les choses vont revenir dans l'ordre comme elles étaient avant ma blessure, et c'est ce qui est en train de se passer », espère-t-il.

Ex æquo à -6 avec le Sud-Africain Justin Harding et l'Anglais Eddie Pepperell, Guerrier devance d'une longueur son compatriote Matthieu Pavon, auteur d'une journée en 71 (-1). Le Bordelais, qui n'a pas été aussi incisif qu'hier où il avait joué 68 (-4), est néanmoins parvenu à scorer sous le par et occupe une prometteuse septième place, à deux coups des hommes de tête. Autres Bleus sous le par après 36 trous, Joël Stalter est 16e à -3 après un 72 (par) aujourd'hui, tandis qu'Alexander Levy (71), Clément Sordet (74) et Raphaël Jacquelin, auteur d'un gros 67 (-5), sont 26es à -2.

Le cut est également franchi pour Jean-Baptiste Gonnet (73), 48e dans le par total, et pour Robin Sciot-Siegrist (73) et Michaël Lorenzo Vera (74), 60es à +1. En revanche l'escapade dans les Midlands s'arrête là pour Grégory Havret (+2 total), Romain Langasque (+4), Benjamin Hébert (+5), Robin Roussel (+9) et Adrien Saddier (+11).

story Pavon

Par Alexandre MAZAS
13 mai 2021