Accueil / Actus / Pro / European Tour / Canary Islands Championship (ET) : Stalter démarre fort

Canary Islands Championship (ET) : Stalter démarre fort

Auteur ce lundi à Tenerife d'un excellent 64 (-7), sa meilleure carte en carrière sur le Tour européen, Joël Stalter occupe le troisième rang du Canary Islands Championship à l'issue du premier tour, à deux coups de Francesco Laporta.

06-09
mai
CANARY ISLANDS CHAMPIONSHIP
LIEU : Golf Costa Adeje, Espagne
CIRCUIT : European Tour

Dans la foulée du Tenerife Open disputé ici même la semaine dernière, les joueurs du Tour européen sont restés au Golf Costa Adeje, sur l'île de Tenerife, pour un nouveau tournoi baptisé Canary Islands Championship. En cette semaine qui aurait dû être celle de l'open de France, ils peuvent trouver une consolation dans le fait d'évoluer sous des latitudes bien plus clémentes d'un point de vue météorologique, et sur un parcours nettement plus accessible que l'Albatros du Golf National ! Pour preuve, 92 joueurs sur les 131 engagés ont battu le tracé ce jeudi lors du premier tour, à commencer par l'Italien Francesco Laporta qui s'est offert un très costaud 62 (-9) pour prendre seul les commandes. Le vainqueur de l'ordre du mérite du Challenge Tour en 2019 devance d'un coup l'Espagnol Scott Fernandez, et de deux un groupe de trois joueurs comprenant deux autres Espagnols et un Français, Joël Stalter.

L'Amnévillois, qui n'a pas franchi le moindre cut en sept tournois joués cette année, a fait parler la poudre en inscrivant un eagle sur sa carte dès son deuxième trou, avant de dérouler sept birdies et deux bogeys jusqu'à son retour au club-house. Ce 64 (-7) d'excellente facture constitue d'ailleurs sa meilleure carte en carrière sur l'European Tour ! « C'est super de faire des birdies et de bien jouer ! J'ai pris beaucoup de plaisir parce que j'ai bien joué, et aussi parce qu'on est dans un superbe endroit. C'est top de démarrer le tournoi comme ça », a-t-il commenté. « J'ai pas mal travaillé ces derniers temps sur ce qui se passe dans la tête [...] et je pense qu'aujourd'hui ma performance est plus due à mon mental qu'à mon swing. Et je suis content parce que ça va dans la bonne direction », a ajouté le vainqueur de l'Euram Bank Open en 2020.

Également auteurs d'une bonne entame, Matthieu Pavon et Robin Sciot-Siegrist ont joué 66 (-5) et pointent en 16e position. Clément Sordet (68) est 38e à -3, Romain Langasque, Julien Guerrier et Victor Dubuisson (69) sont 54es à -2, Alexander Levy (70) est 74e à -1 ; tandis qu'au-dessus du par on retrouve Michaël Lorenzo Vera, Raphaël Jacquelin et Robin Roussel (72), 104es à +1, et enfin l'invité de dernière minute Grégory Bourdy (73), 114e à +2.


Par Alexandre MAZAS
6 mai 2021