Accueil / Actus / Pro / European Tour / Cazoo Classic (ET) : Levy, un dimanche de folie !

Cazoo Classic (ET) : Levy, un dimanche de folie !

Auteur d'une flamboyante carte de 64 (-8) lors du dernier tour ce dimanche, Alexander Levy a pris la deuxième place du Cazoo Classic en Angleterre, terminant à un coup seulement de l'Écossais Calum Hill.

12-15
août
CAZOO CLASSIC
LIEU : London Golf Club, Angleterre
CIRCUIT : European Tour

Calum Hill a remporté ce dimanche au London Golf Club le Cazoo Classic, signant son premier succès en carrière sur le Tour européen une semaine après le sacre de son compatriote Grant Forrest au Hero Open. Auteur d'une carte finale de 67 (-5), le joueur de 26 ans n'a pas tremblé dans le finale, sauvant un par depuis l'extérieur du green au 18 pour conserver un coup d'avance. Un coup seulement, c'est la marge qui le sépare de son dauphin, Alexander Levy, qui a illuminé le dernier tour et bien failli renouer avec le succès après plus de trois ans de disette. Parti bien longtemps avant la dernière partie, avec sept coups de retard sur le leader, le Varois a réalisé un véritable festival, convertissant huit occasions de birdie dont cinq consécutives du 11 au 15. « J'ai joué un golf incroyable ce week-end, et j'en suis très fier », a-t-il déclaré à l'issue du tournoi.

Auteur d'une carte de 64 (-8), son meilleur score en carrière lors d'un dernier tour, le joueur à nouveau entraîné par Alain Alberti ne garde aucun regret d'avoir terminé juste derrière Hill : « J'ai eu ma chance au 17 et au 18, mais j'ai laissé ces deux putts courts. Malgré tout je suis super fier de moi. Je veux gagner, certes, mais en allant chercher la victoire, pas en voyant les autres manquer des coups. » Seul deuxième à -15, le Varois sort néanmoins gagnant de ce Cazoo Classic, puisque avec un bond de la 95e à la 50e place de la Race to Dubai il peut considérer sa carte « bachée » pour la saison prochaine. Et surtout, il se positionne à nouveau comme un vainqueur en puissance, plus de trois ans après son cinquième et dernier sacre en date au Trophée Hassan II : « C'était génial de ressentir à nouveau ce genre de pression, et j'ai hâte de participer aux grands rendez-vous des prochaines semaines », a-t-il conclu.

Parti sixième ce dimanche, Victor Perez a en revanche vécu un dernier tour sans grande saveur, rendant un ultime 71 (-1) après avoir alterné deux birdies et un bogey. Le 47e joueur mondial a pris la 13e place à -10, ce qui constitue néanmoins son meilleur résultat depuis ses performances du mois de mars outre-Atlantique au Players Championship (9e) et au WGC-Dell Technologies Match Play (4e). Enfin Clément Sordet (67) a fini 21e à -9, Joël Stalter (69) 51e à -3, et Robin Sciot-Siegrist (72) 66e à +1.


Par Alexandre MAZAS
15 août 2021