Accueil / Actus / Pro / European Tour / Finale des cartes européennes : Fenasse poursuit son sans-faute

Finale des cartes européennes : Fenasse poursuit son sans-faute

Auteur ce dimanche d'une nouvelle carte de -5 (67 sur le Hills Course), Mathieu Fenasse pointe désormais à -10 total au terme du deuxième tour. Le Toulousain, meilleur Tricolore, est huitième à six coups du leader.

Mathieu Fenasse
Comme hier Mathieu Fenasse a signé cinq birdies sans lâcher le moindre bogey. A. Mazas / ffgolf
10-15
novembre
CARTES EUROPÉENNES - FINALE
LIEU : Lumine Golf Club, Espagne
CIRCUIT : European Tour

Le coup

Au 9, son dernier trou de la journée sur le Lakes Course, Romain Langasque s'est offert un septième et dernier birdie d'une ficelle à 12 m ! Une belle façon de conclure un deuxième tour de très haut niveau (65, -6) qui le replace en 18e position.

La stat' : 9

Neuf des dix-huit Français en lice dans cette finale des cartes européennes figurent dans le cut provisoire (70 premiers et ex æquo), provisoirement situé à -5. Mais avec encore deux tours à disputer lundi et mardi avant le couperet, les neuf autres ont le temps de repasser du bon côté de la barrière...

Le joueur : Mathieu Fenasse

Seul Français à avoir rendu une carte vierge de tout bogey samedi lors du premier tour (66, -5 sur le Lakes Course), Mathieu Fenasse a récidivé ce dimanche sur le Hills Course. Le Toulousain a appliqué la même recette : cinq birdies et aucune erreur pour un excellent 67 (-5) qui le hisse dans le top 10, en huitième position. « J'ai fait une partie solide, dans la lignée de celle d'hier. Mon grand jeu a été encore meilleur. Tout cela est très positif, et je suis ravi de ma position après deux tours. Ce n'est pas banal de faire 36 trous sans bogey, mais je ne suis pas surpris outre mesure : je joue mon jeu, ni plus ni moins que d'habitude », nous indique-t-il. Solide membre du Challenge Tour ces deux dernières saisons (63e en 2017, 54e en 2018), le joueur de 27 ans est dans les clous pour accéder au Tour l'an prochain, un circuit sur lequel sa seule apparition remonte à 2013, à l'Omega European Masters en Suisse, alors qu'il était encore amateur.

La décla : Julien Brun

Il faut faire un max de birdies. Il va y avoir quelques petites catastrophes par-ci, par-là, mais sur 108 trous il va y en avoir pour tout le monde.
Julien Brun

Le résumé

Sous une météo tout aussi favorable que la veille, les deux tracés du Lumine Golf Club n'ont pas mieux résisté ce dimanche aux assauts des 156 joueurs engagés dans cette finale des cartes européennes. Après 36 trous, le leader David Borda affiche ainsi un impressionnant total de -16 grâce à deux cartes de 65 (-7) et 62 (-9) sur le Hills puis sur le Lakes ! Et si l'Espagnol dispose ce soir d'un joli matelas de quatre coups d'avance sur ses plus proches poursuivants, pas moins de 123 compétiteurs pointent sous le par après deux tours. Premier Français, Mathieu Fenasse occupe un joli huitième rang à -10, après avoir aligné une nouvelle carte de -5 (67 sur le Hills Course). Le Toulousain, qui n'a toujours pas commis le moindre bogey, détient pour le moment la formule idéale en vue de franchir le cut des quatre tours mardi soir, et surtout de terminer dans le top 25 au terme des six tours, jeudi.

Mais la route est encore longue, et avec encore 36 trous à jouer avant le cut la quasi-totalité des joueurs en lice peuvent croire à une remontée. Côté français toujours, on notera celles réalisées aujourd'hui par Romain Langasque (65, -6 sur le Lakes), Sébastien Gros (67, -4 sur le Lakes) et Grégory Havret (68, -4 sur le Hills). Les trois hommes ont bondi au leaderboard et se partagent désormais la 18e place à -8 total. Belle opération également pour Clément Sordet (66, -5 sur le Lakes) qui passe 33e à -7, ainsi que pour Julien Brun (68, -3 sur le Lakes) et Robin Sciot-Siegrist (69, -3 sur le Hills) qui rejoignent Gary Stal (70, -2 sur le Hills) au 43e rang à -6.

Antoine Rozner (70, -1 sur le Lakes), 54e à -5, est le neuvième Tricolore dans le cut provisoire. Derrière, Alexandre Daydou (71, par sur le Lakes) et Clément Berardo (69, -3 sur le Hills) sont 71e à -4 ; Damien Perrier (69, -3 sur le Hills) est 87e à -3 ; Jérôme Lando-Casanova (69, -3 sur le Hills), Adrien Saddier (75, +4 sur le Lakes) et Ugo Coussaud (72, +1 sur le Lakes) sont 100es à -2 ; Grégory Bourdy (73, +1 sur le Hills) est 124e dans le par ; Richard Jouven (71, par sur le Lakes) est 139e à +2 ; et enfin Joël Stalter (71, par sur le Hills) est 142e à +4.


Par Alexandre MAZAS
11 novembre 2018